Oct 252011
 

« La rémunération totale des dirigeants de grandes banques a progressé de 12,5% en 2010, selon AlphaValue, alors que le secteur bancaire a perdu 11,5% de sa valeur en Bourse, annonce La Tribune, en introduction d’un article explicitement titré Banques européennes : seules les rémunérations des patrons ne connaissent pas la crise : « Des augmentations synonymes d’envolées en France, où la rémunération moyenne des dirigeants de banques a bondi de 44,8% en 2010, alors que leurs homologues britanniques ont dû se contenter d’une hausse de 8,3%. Les états-majors des établissements allemands ont même vu leur rémunération fondre de 7% l’an dernier. Mais les banquiers français partaient de beaucoup plus bas, avec une rémunération moyenne de 865 075 euros en 2010, selon AlphaValue, contre 3,3 millions pour leurs confrères d’outre-Rhin et 5,8 millions pour leurs pairs britanniques. » Et on va recapitaliser les banques avec des fonds publics ? Pour leur permettre de continuer à se goinfrer sur la bête à l’agonie, qu’elle soit grecque, portugaise, espagnole, italienne ou, demain, française ? Partout les peuples souffrent mais leurs oligarchies s’engraissent. Jusqu’où ? Jusqu’à quand ?


Partagez cet article

  8 commentaires à “+44,8% pour les rémunérations des banquiers français en 2010 : pourquoi se gêner ?”

  1. Il faut juste griller vif ces salopards.

  2. « Les renards libres, dans le poulailler libre »
    F Hollande va remettre tout ça au pas.
    Je pouffe !
    N B : pas une journée sans une saloperie, sans voir ces crapules se bâfrer éhontément.

  3. Faudra pas se plaindre de voir des devantures de banques pétées…

  4. @ kokotminutman

    griller vif… ou griller vite ?

    Dans le doute, faisons les 2 !

  5. Té, pendant que certains se goinfrent, d’autres vivent de privations et encore, pas tous les jours ! N’y aurait-il pas une relation de cause à effet ?

    http://partageux.blogspot.com/2011/10/simone.html

  6. […] anglaises et les portugaises [banques françaises qui augmentent par ailleurs généreusement les rémunérations de leurs dirigeants ! ]. Pourtant, dans le cas de la BNP par exemple, l’effort supplémentaire (1,7 milliards) […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)