Déc 172010
 

Le contenu de la page plumedepresse.net, à laquelle vous avez tenté d’accéder, a été filtré par arrêté du ministère de l’Intérieur, en vertu de l’article 4 de la Loi de programmation et de performance pour la sécurité intérieure (Loppsi) 2.

Nous n’en sommes pas là et vous pouvez toujours lire plumedepresse. Mais la minorité présidentielle, profitant d’être encore majoritaire au Parlement, s’est dotée d’un outil imparable pour censurer tout site Internet. L’objectif avancé est la lutte contre la pédopornographie, mais il ne tient pas : La Loppsi fera la fortune des réseaux de pornographie infantile, titrait ainsi en février dernier Fabrice Epelboin sur Eco89, cité dans notre propre billet consacré au sujet : Sarkozy, Hortefeux et leur filtrage du Net ? Les pédophiles leur disent merci ! Non seulement inefficace mais contre-productif, donc, mais encore ? La quadrature du Net résume l’affaire : « Les députés ont cédé en laissant au gouvernement la possibilité de recourir au filtrage du Net sans supervision de l’autorité judiciaire. Sans moyen pour les citoyens de contrôler les conditions dans lesquelles les sites seront censurés ou de s’opposer aux décisions, le pouvoir exécutif pourra désormais faire la police sur le Net au mépris des droits fondamentaux. Il s’agit d’une dérive d’autant plus inquiétante que le filtrage administratif pourra être étendu à d’autres domaines. » Félix Treguer, chargé des affaires juridiques et institutionnelles au sein du collectif, s’insurge : « Nul ne pourra contrôler la façon dont ces mesures de filtrage seront mises en place, par une liste noire secrète, et il n’y aura pas moyen de les contester. De telles mesures constituent une violation patente de la liberté d’expression et de communication, notamment dans le cas d’inévitables censures collatérales, et contreviennent à la séparation des pouvoirs. » Le NouvelObs.com confirme : « Brice Hortefeux s’est opposé à ce que soit prévu par la loi un audit du filtrage à deux échéances (un an et deux ans), mais aussi à la «mise en place d’un droit d’accès indirect de la CNIL afin de permettre aux responsables de sites placés sur la liste noire de disposer d’une voie de recours.» La liste noire des sites bloqués par décision administrative sera tenue secrète. » Donc voilà, c’est tout à fait clair : par un simple arrêté, le ministère de l’Intérieur pourra « filtrer » – tout bonnement en réalité bloquer son accès – tout site Internet sans aucun contrôle de qui que ce soit ni aucun recours. La voie est donc ouverte à la censure politique d’Internet. Connaissant l’amour du pluralisme et des médias de Nicolas Sarkozy et la personnalité du ministre Hortefeux, on peut réellement craindre le pire.

PS : à lire aussi concernant Loppsi 2 Vidéo »protection » : de qui se moque-t-on ? et La police dans votre ordinateur

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  19 commentaires à “Accès filtré par le ministère de l’Intérieur”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Lohiel Thilgalad. Lohiel Thilgalad said: RT @OlivierBonnet: Accès filtré par le ministère de l'Intérieur http://alturl.com/4akwv #loppsi2 Horteux m'a tueR 😉 […]

  2. Eh bien, voilà la preuve flagrante de la perversion, l’ hypocrisie de la classe dirigeante. Je vis cela au quotidien. Des hommes qui se sont donnés tous pouvoirs et qui, dans la complicité, imposent des barrières sous de faux prétextes pour empêcher de faire éclater la Vérité. La suspicion n’ est plus de mise. Tout n’ est qu’ illusion, poudre aux yeux. Il faut le vivre pour le croire. Le summum de la Vérité est que nous ne sommes pas en démocratie.

    • « la Vérité est que nous ne sommes pas en démocratie » jusqu’ici il n’y avait guère que les gens qui votent pour se l’imaginer. Ce qui te laisse un peu de travail devant toi pour être entendu. Bon courage.

      • J’ étais naïve, je l’ avoue et je le suis encore sur beaucoup de points. Mon éducation est à refaire. Je m’ en charge. Dans un entourage extrêmement influençable, il est très difficile de savoir où est le bon du mauvais. Maintenant je sais où est le « mauvais » parce que j’ en fais les frais. Merci pour les encouragements.

      • TOUT le monde sait sauf ceux qui votent ?. Je m’ auto-autorise à m’ interroger sur ce déséquilibre. Toujours est-il que désormais j’ irai voter quand même : NULS pas blanc.

  3. La vraie ligne jaune se trouve exactement là et elle vient d’être franchie.

    Mais en fait, c’est totalement faux.

    En réalité, ce sont les policiers et leur ministre qui pourront à l’avenir, déplacer la ligne jaune comme ils voudront pendant que tout le monde roulera sur la chaussée de l’expression citoyenne.

    Et ce sont eux qui créeront l’infraction pour nous obliger à nous taire ou simplement pour nous obliger à ne pas leur déplaire.

    Ah ! Si les grecs pouvaient venir nous aider !!!

  4. L’ami CSP a bien résumé la situation

    http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2010/12/raisonnable.html

    Et comme ça sent de plus en plus le cramé, attendons nous à une avalanche de dispositions fascisantes comme la loi llopsi2

  5. Mais de quoi on s’étonne ? Je vous le demande. Quand on met des fachos aux commandes, on a des politiques de fachos. Quoi de plus logique ?

    Quant à vous, M. Bonnet, ne faites pas l’innocent et l’étonné !
    L’über-président a bien dit que journaliste et pédophile c’est du pareil au même.

    C’est pas clair, comme critère ? Il n’y a là aucune source d’insécurité juridique, contrairement à ce que vous insinuez.

    Il y a un remarquable site qui s’appelle france.fr qui, conjointement avec celui de l’UMP, peut parfaitement répondre à tous les besoins des honnêtes gens qui n’ont rien à cacher (et qui d’ailleurs n’ont pas de temps à perdre sur le net, vu qu’il travaillent de plus en plus pour ne pas crever de faim dans la rue).

    Il n’y a aucun besoin d’autres sites que ces deux-là (même celui de Météo France participe à la subversion, il faut donc le fermer, du moins en hiver).

    Pour le moment, on peut en tolérer quelques uns, mais c’est seulement une tolérance, pas un droit (d’ailleurs, cette notion est à rayer du vocabulaire républicain). Tenez-le vous pour dit !

  6. C’est le visage du fascisme qui émerge.

    Poing droit : 577 vendus plus qu’agacés par le dernier espace de liberté qui dénonce leur collusion, leur corruption par les lobbies de toute sorte, leur servilité en conseils d’administrations des firmes multinationales et sous-traitantes, s’en prennent au Net en permanence, bien soutenu par la presse type « Olivennes ».

    Poing gauche : le chef a placé son rémora a un poste qu’il n’aurait jamais du avoir, comme la Dati n’aurait jamais s’occuper de Justice. Ainsi Hortefeux, ministre de la République, sans doute premier repris de justice de l’histoire de la République va pouvoir continuer à détruire la liberté d’expression, écraser par voix de lettres de cachet littéralement – puisque pas de procès et pas de liste noire publiée – le Net, avec ses clones nazillons des Alpes-Maritimes.

    C’est sans précédent. Mc Carthy aux USA n’a pas fait mieux.

    La réaction PS est évidemment une indignation entre deux tasses de thé. Toutes les gondoles de ce parti minable sont occupés à soigner leur profil de présidentiables.
    Ils auraient au moins pu remettre leur mandat de député, au moins une semaine, même symboliquement. Mais non, c’est trop dur de renoncer à 10000€/mois.
    Ce parti, par certains côtés est pire que l’UMP.

    C’est, semble-t-il, aujourd’hui une course de vitesse entre la liberté, la démocratie et le fascisme pur et simple qui ss joue.

  7. « L’objectif avancé est la lutte contre la pédopornographie »… Les pédophiles qui doivent représenter 0,000001% de la population ont bon dos, c’était déjà pour les combattre que les prélèvements d’adn ont été inventés avant de les appliquer à tous le monde (même aux innocents), le rêve de tout état totalitaire, tous fichés. Les pédophiles, les meilleurs amis de sarko !

  8. « L’objectif avancé est la lutte contre la pédopornographie », on nous avez déjà sorti la même raison pour créer un fichier ADN qui ne devait toucher que cette minuscule partie de la population. Finalement des centaine de milliers de personnes sont fichés, coupables ou innocents, même des syndicalistes y figurent… et des gosses ont failli y passer.
    On se sert de quelques centaines d’individus ignoblement ressentis pour ficher tout un peuple.
    J’avais terminé mon précédent com. par : les pédophiles, les meilleurs amis du gouv ?? J’aurais du préciser : humour noir, 2iéme degré.
    Je veux pas être censuré sur mon cher PdP.

  9. C’est pour la bonne cause mais le titre « Accès filtré par le ministère de l’Intérieur » est quelque peu racoleur, car on y croit quelques secondes : ne pas confondre le réel et le possible, sinon on tombe dans les mêmes travers que l’adversaire !

  10. Eh oui…
    Et la prochaine étape, ce sera quoi ? Bientôt comme en Iran, une liste de « délits d’internet » passibles de peines et d’amendes ? tu entres dans une période de turbulence, Olivier … tu as prévue une solution de repli ou bien ? si tu es blacklisté, je verrai bien si Tor Browser fait bien son boulot.

    En attendant, lu dans une étude du cabinet Forrester, que seule une minorité exprime ses opinions sur les réseaux sociaux et autres (11% auraient créé 80% des commentaires d’influence…) ça prêche une convaincue mais Hortefeux a fait passer à tous les préfets des consignes pour qu’ils se familiarisent avec tout ça ( un petit manuel dans la hotte du père Noël ).
    Ils sont sommés d’ouvrir des pages et de se faire des tonnes de fans; pour communiquer ( ou inversement, niquer le commun des mortels qui s’exprimera ?).
    Ca plus les mots clefs achetés par l’UMP pour mieux émerger dans le débat …on est parés pour 2012 ( as-tu une idée du pourquoi d’ailleurs ils sont allés acheter « tsunami » toi ? )

  11. […] Ou l’aborder sous l’angle de la défense de la liberté d’expression ou de celles d’Internet (les deux ne se recoupent pas toujours précisément…) comme je l’ai déjà fait, avec d’autres… […]

  12. […] Accès filtré par le ministère de l’Intérieur 17 commentaires | 1859 visites […]

  13. […] mobiles), visant Loppsi 2. C’est qu’outre les points que nous avons déjà abondamment soulignés sur plume à propos de ladite loi (le foutage de gueule de la vidéo-surveillance, la censure politique du […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)