Jan 192011
 

80% des personnels de la Fonction publique bientôt sans statut de fonctionnaire ? Question subsidiaire : à quoi joue la CFDT ?

Ah mais ils ne cesseront donc jamais à la fin, qu’on est obligé de se demander chaque matin ce qu’ils vont encore inventer pour soumettre cette pauvre France à leurs démembrements et saccages libéraux ! Aujourd’hui, c’est l’Union nationale des syndicats autonomes (Unsa) section Finances et industrie qui sonne l’alerte. Au vu de la gravité du sujet, nous reproduisons le communiqué in extenso.

L’UMP dépose une loi pour supprimer le statut de la fonction publique à 80% des personnels !

«Après les déclarations de M. Jacob, Copé et compagnie sur la volonté de supprimer la garantie de l’emploi dans la Fonction Publique, l’UMP met ses menaces à exécution en déposant une proposition de loi voulant réduire à la portion congrue les bénéficiaires du statut de fonctionnaire. Cette proposition, consultable sur le site de l’Assemblée Nationale, a été déposée le 13 janvier 2011 par M. Mancel, mentor de M. Woerth dans les années 90. L’exposé précise qu’une «telle mesure viendrait renforcer la volonté de rationalisation des dépenses de l’État». En d’autres termes : ça permettrait de licencier à tour de bras au lieu de se limiter au non remplacement d’un départ sur 2. Par ailleurs, la volonté serait d’offrir des passerelles entre public et privé. Il est évident qu’il s’agit de faciliter la privatisation de secteurs entiers grâce à la tristement célèbre méthode France Télécom (même droit d’option pour ceux en place, droit privé pour les entrants). L’Unsa Finances et Industrie s’insurge contre cette nouvelle attaque visant la Fonction Publique. Faut-il encore rappeler que la garantie de l’emploi est ce qui assure une indépendance politique et donc une neutralité des fonctionnaires ? Faut-il rappeler que le statut a permis de quasiment supprimer la corruption en France alors que tant d’autres pays ne sortent pas de cette plaie ? Le pragmatisme veut que le statut de la Fonction Publique soit conservé et étendu à toute personne travaillant pour l’unicité et l’accès à tous aux services essentiels comme l’éducation, la culture, la communication, l’énergie… Se limiter aux seules fonctions dites régaliennes est de courte vue et dangereux pour tous les citoyens ! »

Le communiqué comporte un ajoût, en forme de coup de griffe au leader de la CFDT : « Dans une dépêche AFP du 17 janvier 2011, M. Chérèque a distingué les « fonctions régaliennes à maintenir sous l’autorité directe de l’Etat » (police, armée, justice) et « l’ensemble des autres missions », conduites « par le public ou par des opérateurs privés », pour lesquelles « l’Etat doit assurer contrôle, évaluation et péréquation ». « Une mission de service public ne se résume pas à la forme juridique de l’entreprise ou au statut du personnel » et « un salarié du privé qui assure une mission de service public n’est pas moins républicain qu’un fonctionnaire qui effectue la même tâche », a-t-il ajouté. Nous ne pouvons que nous inquiéter de cette déclaration au moment où l’UMP dépose une loi qui va dans le même sens. Si la CFDT collabore à la suppression du statut pour 80% des emplois de la fonction publique, ça va devenir dur à défendre. Si les intentions de l’UMP sont claires (réduire les dépenses de manière comptable, augmenter les opportunités de profit de ceux qui ont les moyens de les exploiter, réduire les contre-pouvoirs dont la neutralité politique des fonctionnaires), celles de la CFDT le sont moins. Le problème, c’est qu’en abondant dans le sens de l’UMP, Chérèque soutient de fait les objectifs de l’UMP rappelés ci-dessus. Encore une raison de s’indigner ! » Confédération Française Des Traîtres ?

L’illustration représentant François Chérèque provient du blog de Raphael Jornet sur Mediapart.

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  31 commentaires à “Alerte : l’UMP veut supprimer les fonctionnaires !”

  1. Olivier il fait soleil, tu as décidé de me pourrir la journée ? Quelle odeur ! Ici on a répandu le fumier dans les champs fraîchement labourés : ça sent bon dans ma campagne…

  2. Sarkozy cherche toutes les excuses pour se faire virer comme Ben Ali pour ne pas prendre une raclé aux élections !

  3. Au sujet de Chérèque, il y a des choses à savoir, et ne pas oublier.

    http://www.solidaires-paca.org/spip.php?article285

    Ensuite, si on vient à parler de pourritures, ne pas oublier de mettre sa liste à jour.

  4. La majorité des fonctionnaires sont consciencieux, même si on leur demande toujours plus (responsabilités, horaires, accueil d’un public de plus en plus exigent) et avec moins de personnel (budget oblige).
    [C’est vrai qu’il y a un certain nombre de « bras cassés » dans la fonction publique parce qu’à une certaine époque, on faisait entrer dans l »administration » ceux dont on ne savait plus quoi faire (il y en avait aussi dans les « grandes entreprises »dans les années 60-70 voire 80 mais ceux-là ont progressivement été licenciés « économiquement » depuis).]
    Je trouve singulier qu’on « tape » sur les fonctionnaires à cause de leur garantie de l’emploi et du calcul de leur retraite alors que c’est la contrepartie d’un plus faible salaire (notamment pour les diplômés) tant au départ qu’en fin de carrière. Il y a 20 ou 30 ans, peu de diplômés (sauf les profs, qui forment un cas à part – ou culture familiale) postulaient pour être fonctionnaire parce que c’était mal payé et la majorité préférait aller dans le privé où on gagnait rapidement un salaire 2 ou 3 fois plus important. Donc les fonctionnaires, c’était « nul » ! Depuis quelques années, avec la montée du chômage, la précarité des emplois et le tassement des salaires, on redécouvre les « avantages » des fonctionnaires et le nombre de candidats diplômés aux concours augmente (sauf les profs, mais pour d’autres raisons !). On oublie la différence de salaire pour ne garder que la garantie de l’emploi. Donc les fonctionnaires, c’est « injuste » !
    Monter des catégories de salariés les uns contre les autres, c’est démagogique, stupide et dangereux !

    • Monter des catégories les unes contre les autres n’a rien de stupide!!!
      La preuve? Cela fonctionne. (et depuis très longtemps, la phrase « diviser pour régner » ne date pas d’hier et sera certainement utilisée encore longtemps).

      Ce qui est stupide c’est de se laisser diviser!!!

      Tous unis pour dire : Tous dehors!!!

    • La « garantie » de l’emploi des fonctionnaires (en question de façon de plus en plus preignante) n’empêche pas les commissions de disciplines : on a tendance à confondre garantie de droits du travail et inamovibilité sans conditions. Dans la fonction territoriale il y a des emplois de droit privé (de plus en plus nombreux depuis longtemps) taillables et évacuables a merci sans garanties, et des vacataires de longue durée. Alors, la coupe sombre n’est que le point d’orgue d’une musique qui est jouée sans vergogne depuis longtemps et y compris par la gauche. J’ai vu ça dans une mairie socialiste où j’ai dû créer un syndicat… il n’y en avait pas. Les délégués aux instances représentatives du personnel étaient tout simplement nommés par le maire, rocardien.

  5. Papa chérèque, en temps que préfet délégué pour le redéploiement industriel en Lorraine a supervisé les fermetures des sidérurgies dans le Nord…

    Alors, fiston chérèque, bientôt ministre de la fonction publique sous casaque UMP?

  6. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Stef and Tristan. Tristan said: SOCIÉTÉ: l'UMP veut supprimer les fonctionnaires > http://is.gd/vDGcDi […]

  7. Perdus pour perdus, ils ont l’ air déterminés à mettre les bouchées doubles au formatage libéral .
    Tactiquement, ils auraient tord de se priver de la relative démobilisation du mauvais coup des retraites .

    Hélas, Chérèque et la CFDT n’ ont pas le monopole des trahisons , chaque représentation syndicale a eu sa petite (ou grande) traitrise suivant la branche ou le corps .

    l’ UNSA par exemple était le seul à signer dans l’ éducation nationale un protocole d’accord introduisant le recours massif aux contrats aidés, main d’œuvre à prix dumpé qui remplace progressivement certains CDD de la fonction publique (AE/AVS/ agents administratifs )

    Dans le notariat, c’est FO qui a torpillé le régime de retraite …

    En cherchant, on peut trouver un exemple pour chacun des 5 présumés irréfragables . A chaque fois il y en a un pour signer .

  8. Barbares et prédateurs. Garder en mémoire :
    1° Ceux qui détruisent systématiquement, jour après jour, secteur après secteur, nos systèmes sociaux, notre République. Les barbares.
    2° Ceux qui se gobergent, gaspillent, pillent les richesses produites par les travailleurs des différents secteurs. N’en ont jamais assez. Les prédateurs.
    Nous aussi, lorsque le moment sera venu, nous marcherons vers les châteaux et nous chasserons tous les Ben Ali.

  9. [[http://www.youtube.com/watch?v=vAUwU_QGNKg]]

    [[http://www.youtube.com/watch?v=pB5x6cDMjao]]

  10. Salut et bonne année !

    un commentaire à réfléchir :

    « non à l »embauche à vie des politiciens »

    Elle est pas de moi mais de cqueditmonchien sur twit

  11. « A vous de juger » a été présenté hors locaux de France Télévision afin de contourner les grévistes : le privé pour contrer le droit de grève, est-ce ce qui attend les rares fonctionnaires sauvés de la « purge » quand ils voudront faire grève? . Copé et Valls s’en sont-ils émus ?

  12. Je ne pouvais pas écrire « va je ne te hais point » quand même !!!

  13. Bon sang, mais c’est pas vrai… J’en ai marre, des fois, que c’est rien de le dire, comme on cause par cheu nous.

    Quand l’insurrection viendra t-elle, hein ?

    On est tous là comme des cons, à attendre 2012 … !
    Ou on pourra choisir entre la peste et le choléra.

    Pendant qu’en Tunisie, ils virent Ben Ali, et qu’en Islande….
    http://cafemusique.wordpress.com/2011/01/22/peoples-of-europe-rise-up/

    RISE UP, MERDE !

    Et bravo pour ce blog, M. Bonnet. C’est carrément le « Journal des mauvaises nouvelles », mais on a l’habitude…

  14. Et pis tiens, l’est vachement bien, le gars Chérèque…

    J’avais oublié ça :

    http://www.solidaires-paca.org/spip.php?article285

    • J’avais également conservé précieusement ce lien, qui me fait penser à une image vue sur le bandeau du site libertesinternets : Le Medef m’encule, la CFDT lubrifie (avec deux paires de fesses).
      Au moins, sur le terrain de l’humour, les gauchiss gagneront toujours.

  15. STOP à la désinformation! Les propos de Chérèque ont été honteusement déformés. Relisez sa tribune sur Libé. Et oui, en période d élections professionnelles, tous les coups sont permis.

  16. Plus précisément , lire par conscience professionnelle, http://www.libération.fr/politique, du 17 janvier. J espère que vous publierez un démenti. N y a pas que Plantu qui se plante!

  17. Oups! Regardez dans journal libération.fr puis taper chéréque (pas trop fort) dans la barre de recherche et vous trouverez la tribune intitulée: « les services publiques doivent être au service des publics ». Cette fois-ci ça doit être bon!

  18. Il n’y a pas que Plumedepresse qui se plante (sans s’excuser).

    Plein de blogs mail intentionnés ont reprise l’info la déformant un peu plus à chaque fois.

    A l’origine: un texte de Chérèque, plaidoyer pour les services publics, écrit pour une tribune dans Libé qui se transforme en une dépêche AFP dans laquelle Chérèque soutient la politique anti-fonctionnaire de l’UMP!

    Hallucinant.

    Lien direct:

    http://www.liberation.fr/politiques/01012314022-les-services-publics-doivent-etre-au-service-des-publics

    • Le passage où il dit qu’hormis pour les missions régaliennes, le service public peut être pris en charge par le secteur privé est bien là, noir sur blanc. Je ne me suis donc absolument pas planté, c’est votre commentaire qui est hallucinant.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)