Jan 262011
 

Claude Askolovitch, notre éminent confrère d’un peu partout à la fois (écurie Lagardère médias), signe un article dans son Journal du dimanche titré Tabou : « Deux snobismes se sont croisés en quelques jours, deux manières de penser faux, mais qui disaient la même chose. Un dessin de Plantu dans L’Express qui croquait une gémellité politique entre Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon, récitant « tous pourris » dans des uniformes nazifiants. Et l’installation par un comité de « sages » de Louis-Ferdinand Céline parmi les gloires commémorées par la France en 2011. L’honneur fait à Céline a été annulé par Frédéric Mitterrand. L’injure faite à Mélenchon prospère : c’est peu surprenant, tant l’outrecuidant « Méluche » s’est isolé des médias et des prébendiers de la raison. Faisons simple. Mélenchon et Marine Le Pen peuvent tous deux maudire le libéralisme, marteler la trahison et les complicités des élites, reprendre les dialectiques vaseuses des « petits contre les gros » : il reste une différence essentielle. Marine Le Pen pose son discours social sur un socle ethnico-religieux, dénonce l’islam envahisseur et exacerbe le rejet des musulmans. Mélenchon n’est jamais allé sur ce terrain. Il n’interroge pas les origines des « trafiquants », ne parle que de lutte des classes, de souffrances populaires, et organise la guerre des mots contre les « belles personnes », lui qui fut jadis ostracisé par les élites élégantes du PS. (…) Egaler Mélenchon aux Le Pen, c’est un péché contre l’esprit et plus encore, c’est cracher à la figure des victimes de l’islamophobie et dire aux musulmans de France qu’ils sont, ici, quantité négligeable. »

Hormis le qualificatif de « vaseuse » à propos de la défense des petits contre les gros, nous sommes tout surpris d’être d’accord avec le pourtant très sarkompatible Asko ! Reste que notre divergence est de fond. Prétendre défendre les « petits » lorsqu’on dirige le Front national est certes vaseux puisque le parti d’extrême droite propose dans le même temps, au plan économique, une tripotée de mesures ultralibérales à faire se pâmer Laurence Parisot et avec elle toute l’oligarchie de ce pays ! Le prgramme de la présidentielle de 2007 n’était-il pas pour le FN de ramener la tranche la plus haute de l’impôt sur le revenu à 20% ? Mais Mélenchon, avec la tradition de toute sa vie d’un combat fortement ancré à gauche, en quoi serait-il pour lui vaseux de porter la voix du peuple qui souffre et de vouloir améliorer son sort ? Serait-ce que, pour Askolovitch, c’est le concept de lutte des classes qui est en lui-même vaseux ? Comme s’il n’y avait pas, d’un côté, des millions de chômeurs et précaires, smicards, mal logés et sans abri et de l’autre, d’après l’Insee« les 500 premières familles de ce pays, [qui] pèsent 194 milliards d’euros, 500 familles… En France, il y a 380 000 millionnaires en euros », comme le rappelait le socialiste de gauche Gérard Filoche durant le débat sur les retraites, qui concluait en s’exclamant : « Ne les croyez pas : la France n’a jamais été aussi riche ! » C’est bien la redistribution des richesses qui pose problème. Ou l’on s’accommode de cette profonde injustice – c’est plus facile à consentir quand on fait soi-même partie des privilégiés – et l’on prétend qu’on ne peut faire autrement – le soi-disant réalisme revendiqué à la fois par la droite et par les solfériniens -, ou l’on trouve que cette situation est obscène et insupportable et l’on est alors… un « populiste » aux « dialectiques vaseuses » ? A ce compte-là, plumedepresse revendique dorénavant haut et fort d’être « le blog sabre au clair d’un journaliste engagé vaseux » !

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  32 commentaires à “Askolovitch : de « l’injure faite à Mélenchon » au qualificatif « vaseux »”

  1. Mercredi 26 janvier 2011 :

    Jacques Voisin (CFTC) juge le pacte social français « désormais rompu ».

    Le président de la CFTC Jacques Voisin a estimé mercredi que le pacte social en France « est désormais rompu » et que « nous n’avons tiré aucune leçon de la crise » financière et économique de 2008-2009.

    « Notre pacte social français est désormais rompu. La crise constitue l’occasion et le prétexte pour nos gouvernants et pour le patronat de revenir sur tout ce qui fait et structure notre modèle social », s’est-il alarmé lors d’une conférence de presse.

    Le dirigeant syndical s’en est pris à la réforme des retraites et aux « politiques d’austérité qui se mettent en place un peu partout en Europe », ainsi qu’aux « déclarations contre les 35 heures derrière lesquelles se cache une remise en cause de la référence à la durée légale du temps de travail ».

    M. Voisin s’est inquiété de « la privatisation rampante de la protection sociale » et a réclamé un « débat avec sincérité » sur son financement, sur lequel patronat et syndicats doivent commencer à se pencher dans les six mois à venir, jugeant que « la politique de l’autruche que nous menons depuis plusieurs années n’est plus possible.

    Cette protection sociale, « en aucun cas, il ne doit être question de l’alléger, de la réduire ou encore de la privatiser », a-t-il dit.

    Il a aussi critiqué, entre autres, le « démantèlement des services publics, la suppression massive de postes qui entraînent forcément une diminution de la qualité de ces services publics ».

    Selon M. Voisin, « c’est l’investissement productif qui nous sortira de la crise ».

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=ba179f9faa658efe124fa63a8e6d5514

  2. l’on s’accommode de cette profonde injustice – …
    l’on trouve que cette situation est obscène et insupportable et l’on est alors…

    M. Bonnet, ne pourrait-on faire cadeau à G. Filoche de la correction de ces accents graves ?
    Parce que c’est lui, parce que c’est vous.

  3. Juste un exemple du fossé creusé entre les gros et les petits, entre l’élite et le vulgum pecus, entre la caste et la plèbe :

    http://www.zap-actu.fr/2010/11/05/escorte-presidentielle-pour-sarkozy-et-hu-jintao/

    si après avoir vu ça vous n’avez pas compris que la barrière que ces gens dressent entre eux et nous ne tombera que lorsque nous la ferons tomber, continuez à bêler et vous faire tondre la laine

  4. on va finir par mesurer la qualité et l’efficacité politique d’un candidat à l’aune de ses inimitiés… Dans ce cas de figure, Mélenchon est probablement très efficace : il est plus haï que le FN.. c’est pour dire ! Curieuse inversion de valeurs fondamentales… On préfère donc un(e) candidat(e) raciste et xénophobe ultra libérale (tu as raison de souligner ce point) méconnu) à un candidat anti-capitaliste… Misère de notre réflexion politique et de notre système d ‘information inféodé à la pensée libérale dominante. A bas le culte du marché roi.

  5. Sur les grands journaux français (Le Monde, Libération, Le Nouvel Observateur) et leur manière très particulière de traiter certains sujets, je signale cette analyse de Julien Salingue sur Acrimed:

    http://www.acrimed.org/article3522.html

    Sur certains sujets en France la liberté d’expression n’existe pas.

    La télévision (à part « Ce soir ou jamais », qui donne la parole à ceux qui ne l’ont jamais) est encore pire que cette presse écrite, mais ce n’est pas une excuse.

  6. « le blog sabre au clair d’un journaliste engagé vaseux » Ah ! tout de même. Lucide, honnête, débarrassé de langue de bois…mais tu trouves pas que ça fait un peu « retournement de veste tardif », comme aveu, non ? *mouarf*

  7. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet and Michel Soudais, Louise de Lannoy. Louise de Lannoy said: RT @OlivierBonnet: Askolovitch : de «l’injure faite à Mélenchon» au qualificatif «vaseux» http://alturl.com/rcos6 […]

  8. La vidéo de Mélenchon (prélevée sur son site) ce matin sur Radio Classique/Itélé face à un Guillaume Durand égal à lui même, c’est à dire proprement insupportable. Le meilleur pour la fin : Arlette Chabot dans un long monologue sur les bons candidats qui ont une chance et qui font pas de bruit, et les mauvais candidats inutiles comme Mélenchon, qui font plein de bruit … une anthologie ! Mais une anthologie ridicule.
    http://www.jean-luc-melenchon.com/2011/01/invite-de-la-matinale-itele-radio-classique/

  9. Voici l’évolution du chômage en France depuis les trois derniers mois :

    Catégories A, B, C, D, E (ensemble) :

    – Octobre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 599 900 personnes.

    – Novembre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 618 600 personnes.

    – Décembre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 650 700 personnes.

    Variation sur un mois : + 32 100 chômeurs.

    Variation sur un an : + 272 000 chômeurs.

    En pourcentage :

    Variation sur un mois : + 0,7 %.

    Variation sur un an : + 6,2 %.

    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-_Poz71.pdf

  10. Flinguer Mélenchon est devenu non seulement une hystérie corporatiste des journalistes mais tout bêtement, et dans bêtement il y a bête, un sport bobo pitoyable. Oui, l’attitude de Durand était difficile à supporter.

  11. Deux voyages en moins de 15 jours dans le Berry, un coup l’Indre un coup le Cher, mais qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça : blocage de la vie quotidienne, interdiction d’expression revendicative, images à la con de militants énamourés dans les comptes-rendus télévisés ?

  12. Askolovitch est membre d’une répugnante coterie, les journalistes de cour.
    Avec l’arrogance de celui qui sait avoir une impunité pour être prêt de la grosse botte brune et être tout proche des juifs, par religion ou idéologie, il distribue sans cesse, en guise de réflexion objective, les insultes et textes à gages.

    Ainsi, Siné déjà traité d’antisémite par cette clique CRIFomaniaque au service d’Israël, il le qualifia d' »‘ »ordure antisémite ». Il lacha également sa haine ultra-libérale contre Olivier Besancenot et surtout le parti qu’il représente, par une série de questions mettant en cause le travail, la transparence financière et la sincérité de l’engagement du représentant du NPA.
    Pour faire bonne mesure, il injuria le blogueur de Crisedanslesmedias qui avait commenté sa malveillante prose contre Besancenot et le NPA bien sûr, en le traitant de « vipère lubrique et hyène dactylographe ».
    Pour ces haut fait d’armes, et sa propension naturelle à voir du « vaseux » dès qu’on parle de lutte des classes, ce qu’Olivier à bien relevé, on se le dispute dans les pages de la presse embarquée ou sur les plateaux sarkozystes des animateurs proche de l’ultra-droite, d’Israël et amis de ceux qui « prennent des risques » en empruntant à la banque ce qu’ils rembourseront dès le départ avec les aides nationales et régionales aux patrons, pour faire suer la plus-value aux sans-papiers.

    On ne s’étalera sur ses discours ou une syntaxe approximative sert un discours ou la servilité a des raisons que l’objectivité ne connaît pas, ni sur ses postures à la Demorand qui classent aisément ce crétin dans la catégorie des Lefebvre ciottisant.

  13. […]  –         l’ami Olivier Bonnet […]

  14. A propos du chômage, il y a un an, le 25 janvier 2010, voici ce que Nicolas Sarkozy avait promis :

    Sarkozy face aux Français : « Le chômage va reculer cette année ».

    C’est un format d’émission inédit qui a permis au président de la République d’être à l’antenne de TF1 pendant plus de deux heures, en « prime time ».

    Au cours de cette émission, le président a notamment affirmé que « dans les semaines et les mois qui viennent » les Français verraient « reculer le chômage ».

    http://www.rtl.fr/actualites/article/sarkozy-face-aux-francais-le-chomage-va-reculer-cette-annee-5932347099

    Un an plus tard, le 26 janvier 2011, nous pouvons comparer les belles promesses de Sarkozy et la réalité :

    Catégories A, B, C, D, E (ensemble) :

    Variation sur un mois : + 32 100 chômeurs.

    Variation sur un an : + 272 000 chômeurs.

    En pourcentage :

    Variation sur un mois : + 0,7 %.

    Variation sur un an : + 6,2 %.

    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-_Poz71.pdf

  15. Je pensais que j’allais être hors sujet mais en fait non. Pas du tout.

    Voilà un fait qui va faire plaisir à Plantu l’ami du FN qui  » croque  » Marine Le Pen si gentiment en
     » Claire Chazal » au sourire d’ange sans les dents de cheval et l’encolure de bœuf. Il va être content car le parlement Flamand en Belgique veut blanchir les collaborateurs fasciste belges qui ont collaboré avec les nazis afin que ces messieurs puissent toucher leur petites pensions pour trahison. Pour celui qui a lu  » l’orchestre rouge  » de Gilles Perrault il sait bien la puissance de l’ Abwehr à Bruxelles pendant la guerre qui a décapité en partie le fameux  » Orchestre rouge  » qui a tant fait pour la libération du continent Européen du joug nazi. Nous savons aussi l’emprunte qu’ a eu le fascisme sur la Belgique puisque l’aristocratie Belge avait en bonne partie collaborer avec Hitler. La monarchie est toujours là. ah, oui j’oubliais, cette proposition de loi proposé par l’extrême droite Flamande pour blanchir les anciens nazis Belges et autres fascistes de tout acabit a été soutenu par Herman Van Rompuy !
    Vous ne savez pas qui c’est ? Mais si, voyons ! Vous savez bien la petite crotte de nez qui, nous dit-on, est le président de l’Europe ( ! )

    Vous voulez qu’on vous fasse encore un dessin ? ( Plantu aux chiottes ! )

    Nous sommes en 2010 et cela se passe en Belgique :
    http://www.rue89.com/node/187537

  16. Une idée de dessin pour ce pauvre Plantu

     » La rafle du Siècle  » :

    ………. » le préfet de police défend efficacement son club  » et Nicola Notat avec lui !
    http://juralibertaire.over-blog.com/article-diner-du-siecle-le-prefet-de-police-defend-efficacement-son-club-65873087.html

    Quand on y pense, la chasse aux Roms, etc… C’est UMP/ FN qu’il aurait du dessiner ce Glandu de Plantu ! Oui, ne dites plus « Plantu », dites « Glandu ». Faites comme moi. Ce type s’est déshonoré.

    Désolé M.Bonnet, je sais, je suis un peu limite là …

  17. Il est tragique de voir Plantu en faire des tonnes dans l’idiotie et le social démocrate mielleux.
    Tout ça parce qu’il a peur de finir comme Konk.

  18. Chronique (assez étonnante) de Claude Askolovitch sur Europe1 :
    La gauche a-t-elle peur du débat?
    http://www.youtube.com/watch?v=T2zkjqVzNFs&feature=player_embedded

    Je ne savais pas que Nicolas Hulot était un radical « très très anti-libéral »…
    Comme quoi on en apprend tous les jours.

    • Oui, ça m’a bien fait rire aussi 😀

    • Claude Askolovitch se demande sur Europe1 : La gauche a-t-elle peur du débat?

      Que monsieur Askolovitch se rassure ! Non seulement la Gauche n’a pas peur du débat mais en plus il est d’une grande richesse. Présent hier à Bordeaux pour le forum partagé lors des interventions de J.Luc Mélenchon, d’ André Chassaigne, de la Gauche unitaire, de Jacques Testart, et de bien d’autres représentants d’association écologistes ou d’Attac, il est clair que le débat est largement ouvert depuis longtemps. Un débat de haute tenue avec la salle. Une pèche d’enfer !

      Vive la Gauche ! Vive le Front de Gauche !

  19. Tiens, personne n’a repris cette info sur Plantu qui a reçu, un mois avant son dessin sur Mélenchon, un prix de 10 000 € de l’ambassadeur du Qatar. Ce monsieur, qui reproche à Méluche de ne pas dénoncer la dictature de Cuba, accepte de bon cœur du pognon de la part d’un État classé derrière la Chine dans le classement des pays les plus autoritaires.
    http://www.legrandsoir.info/Quant-Plantu-recoit-une-dotation-d-une-dictature.html

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)