Sep 202011
 

Communiqué du Parti communiste israélien : « L’appel palestinien à l’Onu, lancé le 20 septembre, pour que soit accordé à la Palestine le statut officiel d’Etat-membre, élève la campagne pour l’indépendance de la Palestine à un autre niveau. Bien que la reconnaissance par l’Onu d’un État palestinien dans les frontières du 4 juin 1967 ne signifie pas la fin de l’occupation israélienne, il s’agit néanmoins d’un pas politique important dans cette direction. L’adhésion de la Palestine à l’Onu contribuera grandement aux efforts pour mettre un terme à l’occupation et pour instaurer une paix juste entre Israël et Palestine. (…) Le Bureau politique du Parti communiste d’Israël réaffirme que c’est le droit naturel du peuple palestinien que de fonder son propre État, de le faire reconnaître internationalement et de se voir accordée l’adhésion pleine et entière à l’Onu. Ce droit s’appuie également sur le plan de partition de l’Onu du 17 novembre 1947, sur d’innombrables résolutions de l’Onu et sur la déclaration du président Obama en 2010, concernant la fondation d’un État palestinien en septembre 2011. Le Bureau politique appelle les organisations du Parti et la Jeunesse communiste d’Israël à prendre une part active aux actions publiques organisées par les organisations pour la paix visant à soutenir la déclaration d’un État palestinien indépendant et à faire pression sur ceux qui refusent sa reconnaissance, l’administration Obama et le gouvernement Netanyahu, afin qu’ils soient contraints de changer d’avis. »

Il y a aussi l’Union juive française pour la paix (UJFP), dont le communiqué est encore plus fort ! Jugez plutôt : « En 63 ans et plus de catastrophe (Naqba), le peuple palestinien vit dépossession, expulsions, discriminations, épuration ethnique… et a payé de dizaines de milliers de morts sa résistance à l’établissement d’un Etat colonial sur le territoire de la Palestine historique. Bénéficiant d’une totale impunité de la part d’une communauté internationale qui ne fait rien pour obtenir que s’applique-là le droit international et les résolutions des Nations Unies, Israël est engagé dans une annexion totale. Oslo n’a jamais initié un processus de paix, mais le gouvernement israélien découpe la Cisjordanie en plusieurs bantoustans enfermés derrière un mur de la honte, et inflige à la bande de Gaza un blocus meurtrier. Aujourd’hui, l’Autorité palestinienne de Ramallah, forte du soutien de nombreuses organisations de la société civile palestinienne, se propose de déposer à l’Onu par le biais de l’OLP, qui y a un statut d’observateur, une demande d’admission de l’Etat de Palestine comme 194ème Etat membre, dans les frontières de la ligne d’armistice de 1949 («les frontières d’avant 1967») avec Jérusalem Est pour capitale. Cette demande a le soutien de la grande majorité des Etats membres, et les sociétés civiles européennes soutiennent ce droit du peuple palestinien à un Etat. Mais elle doit passer par l’accord préalable du Conseil de sécurité, où le gouvernement américain a annoncé qu’il exercerait son droit de véto, bien que celui-ci soit illégal. Colère et inquiétude du gouvernement Netanyahou, qui craint qu’une telle reconnaissance le gêne un tant soit peu dans la poursuite de ses projets de colonisation. L’Union juive française pour la paix soutient la demande palestinienne, considérant, avec le Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, qu’une telle admission serait un signe important envoyé aux Palestiniens du monde entier sur la reconnaissance du droit à l’autodétermination du peuple palestinien, à la société israélienne que ses gouvernements isolent de plus en plus, aux gouvernements européens et états-unien qui continuent de soutenir le régime israélien. (…) L’UJFP appelle tous ses membres et sympathisants à participer aux manifestations des 20 et 21 septembre à Paris et dans un grand nombre de villes de France en soutien au peuple palestinien et à ses droits, en particulier dans le contexte des menaces de la violente répression que Israël, l’armée, les colons organisent contre les manifestations attendues dans les Territoires Occupés Palestiniens. »

A lire aussi sur le même sujet, Négociations de paix avec Israël : les Palestiniens condamnés aux bantoustans

Partagez cet article

  14 commentaires à “Ces juifs qui soutiennent la reconnaissance de la Palestine par l’Onu (« Aux traîtres ! »)”

  1. Bravo pour l’Union Juive Française… Et toi, Obama, que j’ai tant aimé, quelle déception!!! Je sais (crise politique, financière, etc…) Mais redeviens l’homme que tant de gens ont admiré et en qui on a tant espéré et cesse d’être sordide!!!

    • Oui, moi aussi j’y ai cru pas mal jusqu’à la fin de son discours du Caire – pas sûr pour le lieu – où il tendait la main humblement au reste du monde et reconnaissait certaines erreurs.

      L’Amérikke ne changera pas. Elle s’écroulera quand les USA, le pays réel et sa déjà fragile cohésion sociétale sera défait par la plongée généralisée dans la survie. Ca peut prendre des années et être saignant…

    • J’avais plutôt pour avis, et ce bien avant qu’il soit élu président, qu’Obama ne serait là que pour calmer les tensions sociales et donner un semblant d’équité dans un pays où l’égalité entre les citoyens est étranger au vocabulaire. Et que, par ailleurs, vue la débâcle économique qui s’annonçait là bas, il ne servirait qu’à montrer aux « Blacks » et autres métèques qu’ils ne savent pas faire mieux en politique que leurs anciens bourreaux Blancs!

      Comment pouvait on penser qu’Obama, malgré ses belles paroles, était en mesure de changer quoi que ce soit aux USA tel que nous les connaissons!? Depuis quand est ce qu’un président qui n’a même pas le pouvoir de battre monnaie, ni même le droit de s’ingérer dans les affaires de sa banque dite centrale, aux mains des plus riches banquiers anglo saxons entre autres, peut il décider pour d’impérieux objectifs de lutter contre ceux qui l’ont fait élire!? Bien entendu, l’assassinat de Kennedy n’a strictement rien à voir, c’est Wikipédia entre autres qui ne le dit pas par son silence, avec son projet de nationalisation de la FED! Et d’ailleurs, la première chose qu’a fait Johnson en arrivant au pouvoir a été d’abroger ce projet…

      Dans nos « démocraties » modernes, ce ne sont pas les politiques à l’égo démesuré, qui aiment à se regarder passer au petit écran qui prennent les décisions! Ca se saurait! Ils ne plus là que pour appliquer ce que leur demandent leurs amis PDG, leurs sociétés privées d’intelligence économique, et dans le cas de la France, son seigneur US.

      Les grands Hommes, ceux qui font véritablement l’Histoire, ne sont que très rarement cités dans des ouvrages.

      Bref, la première chose qui me soit venue à l’esprit avec Obama, c’est « Obama, le Noir qui fait plus Blanc que Blanc ». Et voyez un peu!

      Bref, un simple avis parmi d’autres.

      Amicalement!

  2. Très courageux à l’Union Juive Française : ça tord le coup à l’idée que soutenir la Palestine nest un signe d’antisémitisme !
    A bon entendeur…

  3. Marrant, on voit jamais un représentant de l’UJFP chez Taddei…
    UJFP qui soutient ces mêmes positions depuis des années.
    Il y a des juifs conscients, dignes et humains. Ce ne sont peut-être pas les mêmes que ceux qui se demandent tous les matins en se rasant ce qu’ils peuvent faire pour Israël.

    Cette exigence d’Abbas pour la Palestine est un minimum. La chape de fer du colonialisme israélien, soutenu par l’impérialisme US est tellement forte que même cette demande du statut officiel d’Etat-membre de l’ONU, – qui n’est pas véritablement le statut d’État avec les prérogative associées – , alors que la plupart des pays y sont favorables, est présentée, par l’ensemble des médias serpillères, en France et ailleurs, comme une sorte de folie, un tabou à ne pas franchir !

  4. Veuillez excuser les fautes inattention qui se sont malencontreusement glissées dans mon précédent post.

    Et pour en revenir à l’article, pensez, commentateurs, à citer le nom de l’organisation en entier! Union Juive Française pour la Paix. C’est important, car avec la cohorte d’organisations pro israéliennes dans le paysage lobbyiste français, les précisions sont loin d’être des artifices.

    Car entre l’UJFP qui nous intéresse ici, puis l’UPJF (Union des Patrons), l’UEJF (Union des Etudiants), l’UFACEMPTJF (Union des Femmes Anciennes Combattantes Estropiées Mais Pas Trop) et j’en passe, y’a d’quoi s’paumer!

    @ Galien,

    je te rassure (ou pas), ces gens là, juifs ou pas, sont souvent catalogués antisémites par ceux qui soutiennent mordicus l’Israël (oui c’est un pays, pas une nation personnifiée, d’où l’usage important du  » l’  » comme pour l’Iran ou l’Italie.)
    Prends Norman Finkelstein, auteur entre autres d’une excellente analyse intitulée « l’industrie de l’Holocauste » (H majuscule important) aux éditions La Fabrique; parmi tous les remerciements pour son travail d’analyse que lui ont accordé ses coreligionnaires, on l’a quand même taxé d’antisémitisme..! (ne pratiquant pas le Pilpoul, l’idée me fait mal à la tête.) Quant à Gilad Atzmon, c’est limite si on ne lui collerait pas des liens de parenté avec Hitler. Donc, vois tu, on va trop vite en besogne quand on croit que des juifs qui soutiennent le peuple palestinien exemptent les goyim de toute intention antisémite…

    D’ailleurs, quand est ce qu’on demande à l’Académie française l’abandon de cet adjectif qui ne veut strictement rien dire!? Car, si on se base sur l’étymologie du mot « sémitique », bah on s’rend compte qu’il n’y a pas plus antisémite en ce moment que les… Israéliens!! Bon, ça fait trop d’incohérences et j’en ai mal à la tête, je m’arrêterai donc là.

    Amicalement

    • david grossman a du quitter israël sous le poids des menaces (dont une agression)…

      dans leur livre « l’antisémitisme partout », badiou et hazan démontrent et démontent l’instrumentalisation qui est faite du procès en antisémitisme, de façon assez obscène je dois dire car il s’agit quand même d’utiliser sans vergogne un drame épouvantable pour tenter de réduire l’adversaire au silence, …
      c’est rony brauman cloué au pilori parce que « traître ..à israël »….c’est edgar morin traîné dans la fange…c’est goldnagel qui intente un procès (perdu).contre daniel mermet qui , dans son émission, avait pourtant donné la parole symétriquement à des israéliens et à des palestiniens…et que dire du rôle du CRIF qui s’arroge le droit exorbitant de parler au nom de TOUTE la communauté juive de france ?

  5. Je voudrai juste remercier tous ces juifs qui par leurs actions et leurs écrits m’aident à me rappeller que juif ne veut pas dire sioniste. Merci a vous de votre soutien.

  6. Obama est ce qu’on appelle un « petit blanc ». Je n’ai pas compris comment il a pu duper tant de gens intelligents pendant si longtemps… dès sa campagne il était clair qu’il était va-t-en-guerre et qu’il promettait du « sang et des larmes » (il l’a dit et répété), il n’a jamais évoqué le problème des natifs, son slogan « we can change » était un slogan émotionnel dans lequel chacun pouvait projeter ses propres aspirations sans approfondir ce qui se cachait derrière ses beaux discours. Ses discours font l’apologie de la concurrence, de la bonne gouvernance… et j’en passe.
    Mais je déplore en ce moment que la deuxième partie de son discours à l’ONU, celle qui concerne la Palestine et qui doit être dénoncée… occulte le fait que la première partie se termine par un appel très clair, une injonction à l’ONU de permettre la mise à feu et à sang de la Syrie.
    A souligner aussi la contradiction… dans la première partie, il appelle à l’intervention en Syrie pour « protèger » la population qui aspire à la « démocratie », dans la deuxième, il affirme que finalement ce sont les Palestiniens et les occupants Israéliens qui doivent s’arranger entre eux puisque ce sont eux qui auront à vivre ensemble… à la suite de qui il affirme néanmoins que les USA apporteront leur soutien indéfectible à la garantie de la sécurité d’Israël… ceux qui écrivent ses discours n’ont pas peur des contradictions…
    Sa campagne était une mise en scène Hollywoodienne de haut niveau après « Devine qui vient diner ce soir » il y a eu « Devine qui va présider demain » et ça marche, et cela marche d’autant mieux que tous les Peuples à commencer par celui des USA avaient le désir de ce changement qu’il prétendait incarner. Alors ceux qui réellement détiennent le pouvoir on fabriqué un leurre afin de pouvoir poursuivre toujours la même politique en pire…
    Et j’en reste là parce que quand je commence à m’énerver au sujet d’Obama, je deviens intarissable…avec un Bush ou un Sarko on sait à qui on a affaire…Obama lui est un monstre d’hypocrisie égotiste et mégalomaniaque, mais aussi un valet et une marionnette… comme ces majordomes qui établissaient leur aristocratie fondée sur celle des maîtres qu’ils servaient.

  7. […] Ces juifs qui soutiennent la reconnaissance de la Palestine par l’Onu (« Aux traîtres ! ») Ce contenu a été publié dans 7 d'ailleurs par Olivier Bonnet. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

  8. […] Ces juifs qui soutiennent la reconnaissance de la Palestine par l’Onu (« Aux traîtres ! ») Partager :e-mailImprimerFacebookDiggRedditStumbleUpon vu 172 fois   Voter […]

  9. pour moi c’est clair: tout ceux qui critiquent le parti communiste israélien ou l’UJLP ne sont que de sales antisémites et doivent être dénoncé comme tel…

  10. […] Ces juifs qui soutiennent la reconnaissance de la Palestine par l’Onu (« Aux traîtres ! ») Ce contenu a été publié dans 7 d'ailleurs par Olivier Bonnet. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)