Jan 252012
 

« La dette, c’est la droite ! », citions-nous récemment, chiffres à l’appui. Mais la droite, c’est aussi le chômage. « Le ministre du Travail et de l’Emploi, Xavier Bertrand, s’attend à ce que les chiffres du chômage pour décembre qui seront publiés mercredi soir soient mauvais, relaie Reuters. « Personne ne peut s’attendre à des chiffres qui soient positifs », a-t-il dit dans les couloirs de l’Assemblée. (…) Le chômage avait augmenté en France en novembre pour atteindre son plus haut niveau depuis novembre 1999. » Et qu’a fait l’UMP pour éviter cette constante aggravation de la situation ? D’abord, est maintenue l’exonération des heures supplémentaires, qui multiplie mécaniquement les chômeurs. Quel acharnement idéologique criminel ! Même les radiations sauvages ne parviennent plus à masquer l’explosion du nombre de sans-emplois. Ensuite, ces cyniques osent même, dans une telle situation, diminuer le budget de l’emploi ! Ce qu’a nié le menteur de ministre en charge du dossier. Le député socialiste de Moselle Michel Liebgott l’a ainsi interpellé : « Contrairement à ce que vous prétendez, vous ne mettez pas en place les moyens nécessaires. A la fin de l’année dernière, vous avez réduit de 12%, dans le budget de l’Etat, les crédits consacrés au travail et à l’emploi. Comment osez-vous, deux mois après, nous parler de sommet social ? » Réponse de Xavier Bertrand : « Si vous aviez une bonne connaissance de ce dossier, vous n’auriez pas commis les erreurs que vous venez de commettre en parlant des chiffres du budget de l’emploi. Le budget de l’emploi, ses crédits ont été intégralement préservés pour 2012, et toutes les actions sont maintenues.« 

Libération le reprend de volée, dénonçant l’intox : « Le ministre peut retourner les données dans tous les sens, le budget de la mission «travail et emploi» (10 milliards d’euros de crédits de paiement en 2012) est bien en baisse, de 12% par rapport à 2011, soit plus d’1,3 milliard de moins. Dimanche soir, sur BFM TV, Xavier Bertrand était d’ailleurs un peu plus nuancé. Il a d’abord souligné que les moyens de Pôle Emploi avaient été «intégralement préservés» – la subvention versée a en effet été maintenue à un peu moins de 1,4 milliard d’euros. Puis a répondu sur le budget de l’emploi : «Vous savez pourquoi facialement, il y a eu cette modification ? Parce qu’on a mis fin à des dispositifs temporaires et il y avait des dispositifs […] qui se sont arrêtés comme prévu.» Notez le « facialement », élément de novlangue qui ne veut absolument rien dire. Notez surtout le décalage entre « toutes les actions sont maintenues » et « on a mis fin à des dispositifs temporaires et il y avait des dispositifs […] qui se sont arrêtés comme prévu ». Résumons : toutes les actions ont été maintenues, sauf celles qui se sont arrêtées !  Et les crédits ont été intégralement préservés en baissant de 12% ! Bertrand est caricatural et emblématique de la clique sarkozyste : un minable bonimenteur dénué de toute crédibilité.

Partagez cet article

  7 commentaires à “Explosion du chômage : Xavier Bertrand, minable bonimenteur en flagrant délit”

  1. Vous oubliez l’attaque de Xavier Bertrand contre Henri Emmanuelli à l’Assemblée Nationale : « Parler d’emploi quand on est élu des Landes aux côtés d’Henri Emmanuelli, où dans ce département vous avez près de 16 000 demandeurs d’emploi et vous n’avez proposé que 33 contrats aidés pour sortir les Landais du chômage, vous ne manquez pas de toupet ! » Donc le chômage c’est la faute des socialistes qui dirigent les départements français, la faute aux 35h… Source : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/breve/2012/01/24/video-attaque-a-l-assemblee-par-xavier-bertrand-le-depute-ps-henri-emmanuelli-quitte-la-seance_1633940_1471069.html

  2. Le bilan de la droite et de Sarko pour la classe ouvrière est catastrophique : huit millions de pauvres, trois millions de précaires, trois millions de temps partiels, cinq millions de chômeurs, et des salaires de misère pour la majorité des salariés.

    http://2ccr.unblog.fr/category/travail-emploi-chomage/

    • Tout dépend du point de vue : ce bilan offre au patronat de la main d’oeuvre prête à tout accepter, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour eux et pour les riches en général car ça évite l’inflation : c’est la règle du <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/NAIRU"NAIRU.

      • Tu devrait préciser Quelle main d’oeuvre ,hein, je suis maçon j’ai besoin de gens en ce moment tu viens ?

        Trop facile ça d’accuser les immigés ,forcément quand on ouvre les bras et on les ferme pas ,et encore ça va que tu t’en prend pas à eux directement .

        C’est aux agences d’intérim qu’il faut que tu t’en prenne ,c’est eux qui ont tout cassé dans le batiment.

        Les clients maintenant veulent moins chère le prix le plus bas -(je suis d’origine arabe je m’appelle said pour couper court à certains qui voudraient me traiter de facho ou pour la censure) – total des courses tu vois le travail « arabe » et bien c’est pire que ça, tout est baclé et les gens se plaignent voilà ou on en est arrivé dans ce pays!!

  3. Le Canard de cette semaine informe d’une annonce du Pôle pour un job de stripteaseuse, avec détails sur les compétences à posséder et l’expérience à manipuler,,,
    Deux performances inédites pour l’ex Agence pour l’emploi : capacité croissante à expulser les chômeurs dont elle devrait accompagner et fourguer n’importe quel job minable au mépris de toute considération sociale et humaine.
    Encore une remarquable réforme UMP.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)