Nov 012012
 

Avec Daniel Schneidermann, tempêtons : les manipulations de la bande de Yann Barthès, ça suffit ! « Quel crétin, ce Jean-Marc Ayrault. Yann Barthès jubilait. Vous savez quoi ? En visite à Singapour, le Premier ministre a pompé, totalement pompé, un discours de François Hollande. Et mot à mot. Le Petit Journal de Canal + avait collé l’une sur l’autre les interventions du président et du Premier ministre. Sidérant. Imparable. On était là, dans les canapés, stupéfaits. Quel nul, ce Ayrault. Vlan, pas de chance : le Petit Journal avait simplement omis un détail. Au début de son discours, Ayrault avait explicitement dit qu’il citait Hollande. Et le Petit journal s’est gardé de le signaler. »

Pour mémoire, quelques précédents ici.

Partagez cet article

  12 commentaires à “Barthès, dégage !”

  1. J’aimais bien l’insolence de ces types là, mais truquer une image de cette manière pour en faire un gag, ce n’est pas drôle du tout. C’est tomber dans la facilité, les gars !

    Et puis ça les met au même niveau que des vrais présentateurs du JT : ils deviennent des animateurs de l’info, et perdent leur côté « journaliste », lequel peut très bien être satyrique.

  2. Le grand tort de la gauche pour le moment est de ne pas s’en être pris aux médias et aux médiatiques Sarkozystes (Pujadas etc…) : il fallait restaurer la pub vers les chaines publiques (pour tarir le financement de TF1, mais Filipetti est contre et préfère augmenter la redevance–étrange non?) et virer ceux qui ont ouvertement soutenu le gouvernement précédent. Même Mitterrand l’avait (un peu) fait.
    Une des causes du mécontentement de la gauche c’est quand même qu’elle voit les mêmes qu’avant dans les médias, et elle se demande pour qui elle a voté.
    Les médiatiques influents font campagne pour une raison simple: ils veulent faire annuler à tout prix le plafonnement des niches fiscales à 100000 € par an: ils sont concernés.

    • Sans compter que cette redevance est particulièrement injuste : même ceux qui sont au RSA doivent désormais la payer…

      • D’un autre côté, si tu veux pas la payer, la redevance, il y a un truc simple à faire. Balancer la télé par la fenêtre. Je sais, c’est quasiment incroyable, pais on peut survivre sans, et même rester informé sur ce qui se passe dans le monde (j’irai presque jusqu’à dire « et même être mieux informé », mais bon). En plus, ca laisse plein de temps pour réfléchir sur le sens, les implications, les conséquences des information qu’on cherche (et qu’on ne t’injecte plus en intraveineuse). Bref, l’absence de télé provoque, paradoxalement, une grande ouverture des yeux.

        Si si, on a le droit, de ne pas avoir la télé, je vous jure ! C’est légal !

    • « Le grand tort de la gauche pour le moment »…

      De la « gauche ? Quelle « gauche » ??

  3. Faut vraiment être con pour regarder la télé…

    • Que voilà une réflexion sensée. Perso, j’ai abandonné le visionnage en direct depuis bien longtemps maintenant, et me contente des « replay » internet. C’est pratique, ca permet de faire son propre programme, et d’éviter les insupportables pages de pub. Curieusement, je regarde maintenant beaucoup plus souvent arté que TF1.

    • Je précise que je ne regarde plus le Petit journal, justement parce qu’il manipule, mais je suis tombé sur l’article de Schneidermann. Pour le reste, je regarde des films, des séries, beaucoup plus rarement « l’information ».

    • Y a certainement un tri à faire.
      Certes le flot de conneries est carrément un raz de marée, pour autant, il y a des choses bien et ne pas se méprendre sur ce que l’on regarde : soit une truc qui a pour mission de distraire (c’est le but des séries/films/jeux, et une large partie ne vaut rien, mais enfin chacun ses goûts), soit un truc qui est censé informer/éduquer (et là il y a beaucoup de mensonges, c’est limite de l’escroquerie ! ce qui n’empêche quelques bonnes choses.)

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)