Mai 032011
 

La question que nous posions hier, absente des commentaires médiatiques dans les premières heures suivant l’annonce de la mort d’Oussama ben Laden, pourquoi n’a-t-il pas été capturé plutôt qu’occis, a fini par émerger : la première réponse tombe sur le site de 20 minutes, qui avait ouvert un fil d’info permanente sur le sujet, avec cette Brève de 14h 14 : « La mission du commando américain était de tuer Oussama ben Laden et non pas de le capturer. «Il s’agissait d’une opération destinée à tuer», a déclaré un responsable de la sécurité nationale des Etats-Unis, en soulignant clairement qu’il n’y avait aucune intention de capturer Oussama ben Laden vivant au Pakistan. » Mais ce mystérieux « responsable de la sécurité nationale des Etats-Unis » sera démenti par le conseiller de la Maison Blanche sur la lutte antiterroriste John Brennan : « Les forces américaines qui ont tué Oussama ben Laden au Pakistan auraient pris le chef du réseau al-Qaïda vivant si elles en avaient eu la possibilité. » Alors, exécution ou pas exécution ? La parole à Jean-Dominique Merchet, le journaliste de Marianne spécialiste des questions militaires, propos tenus sur RMC relayés par Le Post : « Est-ce qu’on a vraiment cherché à l’arrêter ? S’il avait été arrêté, il aurait fallu le juger… De cette manière-là, l’affaire est réglée. Est-ce que c’est moral, c’est une autre question. » En parlant de question, il en est une qui est réglée : l’image du cadavre de ben Laden, que de nombreux médias ont reprise après qu’elle a été diffusée par une télé pakistanaise, est un fake, un faux circulant depuis… novembre 2010 ! BFM TV et Europe 1 ont oublié toute prudence pour se faire enfler comme des bleus. La preuve en images.

Quant au fait que balancer le corps à la mer serait conforme au rite islamique… Les bras nous en tombent que les autorités américaines osent pareil hilarant foutage de gueule. Mais on ne doit plus s’étonner de rien, n’est-ce pas ?

Partagez cet article

  20 commentaires à “ben Laden exécuté ?”

  1. Et que l’on se préoccupe des conditions d’inhumation « religieuses » ou non de cet abject individu qui a massacré des milliers de personnes en contradiction flagrante des préceptes de la Foi dont il se proclamait, tu trouves pas que c’est un foutage de gueule largement plus choquant toi ?

    • Ben si, évidemment ! Mais qu’ils ne viennent pas nous servir pareilles fadaises. Qu’ils disent qu’ils l’ont balancé à la flotte pour ne pas en faire un pèlerinage intégriste, pourquoi pas.
      Si on ne peut évidemment que se réjouir du retrait de la circulation d’un tel triste sire, ne pas l’avoir pris vivant (ou plus probablement, l’avoir exécuté en effet) est une défaite. Ça en fait un martyr mort au combat couvert de gloire pour qui le veut – et il y en a. Et puis l’honneur des démocraties, c’est de traduire les criminels devant les tribunaux.

      • Ben oui évidemment Pinky, je suis d’accord. Mais je préfère faire crédit à Obama qui a clairement dit que l’intention de son administration était de le prendre vivant. Manifestement ça n’a pas pu se faire. Et en l’absence de récit précis voire de film de cette intervention, ne commençons pas à faire des procès d’intention ou à partir dans les délires habituels dès qu’il s’agit de Ben Laden et du 11 septembre… Pardonne-moi mais le terme « défaite » me semble largement démesuré. La vraie défaite c’est d’avoir mis 10 ans à le choper et de s’être laissé entraîné dans 2 guerres parfaitement inutiles, sous prétexte de traquer les terroristes alors qu’on aurait dû en faire une affaire de « services » et de forces spéciales. A lire l’excellent portrait du triste sire dans le Monde d’hier, on comprend bien le cheminement du personnage.

        • Même si je suis d’accord avec vous sur bien des points, les mots « (…) s’être laissé entraîné » ne me paraissent pas adapter. Personne n’a entraîné les dirigeants US en Irak, si ce n’est Eux!

          Invoquer la « Justice » est particulièrement inadapté, également. Pas de Justice dans une mise à mort comme celle-ci, quand bien même il s’agit de la plus grosse ordure planétaire de tous les temps (encore qu’il y a de sérieux candidats, par ailleurs, mais bref…)

          Tout comme, effectivement, parler de respect du rite musulman paraît bien curieux pour dire qu’on a balancer un corps ( quand bien même il s’agit de celui de la plus grosse ordure planétaire de tous les temps, je répète pour éviter tout malentendu) à la mer.

          Quant à l’argument qui consiste à dire qu’il fallait le tuer parce qu’un procès aurait déclenché la fureur des terroristes, il est simplement ridicule. Ces abrutis asssassins vont se déchaîner, procès ou pas, mort ou pas. Autant donc devoir affronter leurs horreurs la tête haute.

          Et là, on nous en prive. Combattre l’ignominie en étant soi-même barbare est un contre-sens.

          Maintenant, oui, nous ne savons pas la manière dont se sont déroulés les choses. Peut-être la capture était-elle impossible. OK.

          Mais vu le nombre de conneries, toutes plus grosses les unes que les autres, qu’on nous raconte à ce sujet, je doute.

          Ce qui est terrible, encore une fois, c’est que cette victoire sur le terrorisme a un drôle de goût, au final…

          • Et la prochaine fois, je me relirais, pardon pour les fautes. (Smiley du mec qu’a honte)

          • Mais nous sommes parfaitement d’accord Laffreux à part ça et notamment sur le fait que les Etats-Unis – ou plutôt l’administration Bush de sinistre mémoire – ont profité de la situation pour déclencher 2 guerre inutiles…

        • … et on (la presse) vous balade comme un blaireau, vous tombez dans le panneau émotionnel comme tant d’autres grâce à… un cadavre vieux de dix ans. OBL est mort le 13 décembre 2001

          voir entre autres :
          http://www.mecanopolis.org/?p=23144

          • Je me méfie de Mecanopolis, site très douteux ! En outre, vous pointez vers un article qui reprend tel quel un billet de Reopen911 sans parler du tout d’une mort le 13 décembre 2001, ça sort d’où cette date ?

  2. D’accord Ben Laden a été tué – assassiné – etc…
    Mais la dégradation irréversible de la centrale de Fukushima ? La pollution radioactive, en cours, de la planète ? La décision des barbares de notre pays de poursuivre la nucléarisation de la France et, à l’occasion, du monde ?
    Moins important ? Ah bon …

    • Cela veut-il dire qu’on n’a pas le droit de parler de l’affaire ben Laden ?

      • Non., bine sûr.
        Mais il serait salutaire d’ajouter à chaque billet une indication de la quantité de radioactivité (en becquerels) rejetée dans les dernières 24 heures, de même que la quantité cumulée depuis l’incident et les quantités de référence d’Hiroshima et Nagasaki.
        Un peu comme les journaux télévisés comptent les jours de détentions des journalistes otages. (Ils vont probablement être libérés au moment des élections présidentielles, pour qu’au moins ça serve à quelque chose.)

      • Non, évidemment.
        La vie comme la mort de Ben Laden ont été instrumentalisée et personnellement les événements de ces jours-derniers m’apparaissent comme un écran de fumée. A qui profitent ces débats, certes importants mais somme toute périphériques au regard de ce qui se joue en silence ?
        Mais quelque chose me dit qu’il semble qu’on ait souhaité solder un compte, refermer un dossier avant d’affronter pire encore : la crise écologique et nucléaire, la crise alimentaire liée à une agriculture industrielle qui nous empoisonne, la considérable question posée par l’épuisement des ressources et les montants colossaux des dettes occidentales etc…
        Nous avons bien changé de période historique avec l’explosion de Fukushima et la nouvelle politique américaine après les désengagements militaires successifs sera passionnante à suivre de près. Car il s’agit d’observer quelles nouvelle orientation prendra le productivo-capitalisme.

  3. Après avoir imposé la présence de l’armée dans les gares, la fouille au corps dans les aéroports et toutes les lois d’exceptions, l’occident répond au terrorisme artisanal par du terrorisme d’état. Tout ça pour ça : donner raison au terrorisme. Ô que oui, ce sujet est important !

    A lire d’urgence : http://www.politis.fr/Justice-Est-Faite,13998.html

  4. Cela dit, si on a demandé à un militaire américain : choppez le vivant mais si c’est pas possible mieux vaut le laisser tuer que de le laisser partir, on a peu de chances de le trouver vivant ( surtout si il y a des gens armés en face : pourquoi prendre le risque si on peu tirer d’abord… )

  5. A ce qu’il parait, les Américains ont tué Ben Laden avec des armes de destruction massives.

  6. Les américains disent sans vergogne, après la fable de l’ordre de capture, qu’il n’était pas armé. Tirer sur un homme désarmé dans une pièce sans autre issue que celle qu’occupent les entrants, ça s’appelle une exécution : autant le dire clairement, pourquoi pas ? En France ça n’est pas pris en compte dans la légitime défense. Les emberlificotages post exécution sont pathétiques, voire lamentablement dangereux.

  7. Sur les photos la seule femme, Hilary Clinton a l’air effrayée de ce qu’elle voit…

  8. Entendu hier, je crois c’était chez l’abominable Calvi, un expert en bavardage sur le terrorisme qui avait quel connaissances sur les procédures US.

    Il a déclaré que BL a été traqué, ciblé et exécuté par les Forces Spéciales. Celles-ce, a t-il dit, neutralisent en enlèvent toujours la cible vivante. Il ne la tuent que sur ordre spécial du Président des USA, ou Executive Order.

  9. […] Mise à jour du 3 mai 2011 : ben Laden exécuté ? […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)