Oct 292013
 

Marianne a publié hier un « appel des élus contre la privatisation des autoroutes », sujet qui figure parmi les chevaux de bataille de plumedepresse, aussi le relayons-nous avec joie : « Alors que le gouvernement s’apprête à prolonger de trois ans la rente des autoroutes, Marianne publie un texte signé par la droite comme par la gauche appelant le gouvernement à y renoncer. François Hollande ne le signera pas, lui qui alors candidat, avait pourtant qualifié cette privatisation « d’opération à courte vue » Continue reading »

Partagez cet article
Juil 112013
 

C’est le journal Les Echos qui l’annonce, mais qui continuera tout de même, avec ses têtes à claques du style Dominique Seux, pollueur matinal de nos oreilles sur France Inter, à prêcher que l’impôt démotive et confisque : « Les 500 premières fortunes de France ne connaissent pas la crise et ont même vu leur richesse globale augmenter de près d’un quart en un an Continue reading »

Partagez cet article
Mai 132013
 

lm_optLe journaliste co-fondateur de Mediapart, Laurent Mauduit, ancien chef du service économique de Libération et ancien directeur adjoint de la rédaction du Monde, excusez du peu, sort un essai titré L’étrange capitulation. En voici l’argument : « C’est une histoire sans précédent pour la gauche qui a commencé avec la victoire de François Hollande. Par le passé, une fois arrivés au pouvoir, les socialistes français ont tenté, dans un premier temps, d’honorer leurs engagements. Ce fut le cas sous le Front populaire qui engagea de grandes réformes sociales avant de heurter le « mur de l’argent » ; ce fut le cas en 1981, quand la gauche chercha à « changer la vie » avant de se convertir à la rigueur ; ce fut le cas en 1997, quand Lionel Jospin chercha à sortir le pays de l’ornière libérale avant de reculer devant la finance. Depuis son entrée à l’Elysée, François Hollande, lui, n’a pas cherché un seul instant, à modifier la politique de son prédécesseur. Continue reading »

Partagez cet article
Déc 022012
 

Avec Montebourg, Hollande et Ayrault, on passe vite du volontarisme au couille-mollisme. Mittal ? «Les mensonges de Mittal depuis 2006 sont accablants» et il n’a «jamais tenu ses engagements vis-à-vis de l’Etat français»tempêtait Montebourg le 26 novembre. Et on allait nationaliser. Résultat des courses : « trahison ! » hurlent les syndicats. Ce Mittal aux mensonges accablants qui n’a jamais tenu ses engagements, eh bien on lui fait finalement confiance ! Continue reading »

Partagez cet article
Sep 012012
 

Jour après jour, nous sommes de plus en plus écoeurés par ce gouvernement soi-disant « socialiste ». Continue reading »

Partagez cet article