Sep 122012
 

« François Fillon, candidat à la présidence de l’UMP, a estimé lundi que les Français devaient « travailler plus » afin de « sauver l’économie française », s’en prenant une nouvelle fois aux 35 heures, rapporte Challenges. (…) « Il n’y a aucune chance de s’en sortir en étant le pays au monde avec le temps de travail le plus faible », a-t-il ajouté, demandant une remise à plat des 35 heures. » Alors là, mon coco, tu vas y avoir droit : direct pour notre rubrique Ferme ta gueule ! Faisons une nouvelle fois oeuvre de pédagogie, en citant un article de 20 minutes de janvier 2010« Avec le débat très polémique autour des 35h, les travailleurs français sont souvent perçus comme ceux qui travaillent le moins. Mais ils sont pourtant loin d’être une exception en Europe, selon la dernière étude de l’Insee publiée mercredi. Depuis soixante ans, tous les pays développés ont connu une baisse moyenne de 25% de leur temps de travail, selon l’Institut, en raison notamment de la salarisation croissante de la population active, de gains de productivité et du développement du temps partiel. Avec 1 559 heures passées au bureau en 2007, la France se situe au niveau de la moyenne des principaux pays de l’UE étudiés par l’Insee (1 564 heures). « Il n’y a pas d’exception française du temps de travail, nous ne sommes pas du tout ceux qui travaillent le moins dans le monde », affirme Mathieu Plane, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques de Sciences-Po (OFCE).«  Mais décidément, cent fois la droite remettra-t-elle le même mensonge sur le tapis. La suite de l’article est savoureuse :  » (…) l’Allemagne, pourtant souvent citée comme un exemple de compétitivité économique, est en deuxième position, juste devant la France. En 2007, les Allemands ont travaillé 1 432 heures, soit 127 heures de moins que les Français. »

Pour la bonne bouche ajoutons que François Fillon, comme le révèle Le Lab Europe 1, fait campagne pour la présidence de l’UMP aux frais de l’Assemblée nationale, donc du contribuable. Exactement comme l’a fait Lou ravi de Nice, Christian Estrosi, au profit de l’association « Les amis de Nicolas Sarkozy ». Un Estrosi rallié à Fillon, justement. Comme son ancienne ennemie la poissonnière Morano. Ou l’insupportable Pécresse. Et du côté du terrifiant Copé, ce n’est évidemment pas mieux. Bon sang, mais qu’ils dégagent tous !

 

Partagez cet article

  8 commentaires à “Dans notre rubrique « Ferme ta gueule ! », François Fillon”

  1. T’inquiète, aucune chance de trouver ça dans les questions posées par Cohen sur France Inter ou Calvi sur la 5 : ça reste de petits questionnements entre amis. Le service public d’information est trop occupé à faire des ronds jambes.

  2. Ce François Fion, il n’aurait pas vaguement été premier ministre ? Si c’est si tellement bon pour sauver « les conomies » il pouvait rétablir la semaine de soixante heures avec six jours de travail par semaine quand il était aux commandes…

  3. Mais ce mensonge cent fois répété finit par devenir une « vérité ».
    On entend souvent dire en soirée, en famille que nous nous travaillons moins que la moyenne, pire à mon taf alimentaire que nous sommes tous des fainéants… Et pourtant tout ceux qui disent ça, ou le pensent et font partie du peuple, sont fatigués de bosser pour ne rien avoir ou presque à la fin du mois.
    On fait croire qu’en « travaillant plus, on gagne plus ». Mais au final fatigue et impression que les autres ne foutent rien.
    Car quand on est Français et qu’on pense que les Français sont des fainéants, on ne parle jamais de soi, bien entendu.
    Et reperte d’énergie d’expliquer à ces gens que non, les Français, pas plus que les Grecs ou les Espagnols ne sont des fainéants. Perte d’énergie, car même en montrant que peu nombreuses sont les heures sup’ payées pour une bonne partie des Français, et que donc tout aussi rares sont les 35h00 « réelles », non pour une bonne partie du peuple, les Français sont des gros mous -mais moins que les Grecs, ces sangsues, faut pas éxagérer-.
    Évidemment, dans « le Peuple » il ne faut pas inclure les politico-financiers, comme Dassault, nés avec une cuillère en or dans la bouche qui ne cesse d’insulter les Français quant à leur paresse.

  4. Ca devient du guignol tout ça…UMPistes ou pseudosocilo..ç’est vraiment du pareil au meme…des donneurs de leçons qui tapent dans la caisse comme les 2 nominés au poste de sécrétaire du PS,tous deux condamnés a de fortes amendes et de la prison ….mais pas grave,ils ont l’éponge magique qui te refait une virginité en 2/2…Mais que reviennent les enragés de la commune..vite..vite

  5. Le brillantissime Fillon finira bien par nous dire, un jour prochain, comment il compte – aux affaires revenu – donner du travail à cinq millions de demandeurs sérieux d’emplois sérieux et faire travailler tous les français en âge d’occuper un emploi pendant 40, 50 ou 60 heures par semaine. ET convenablement payés par dessus le marché si ce n’est pas trop lui demander au gominé. Nous sommes impatients de savoir quels produits fabriqueront les salariés et à qui ils seront vendus. Par la même occasion et pour être tout à fait complet le ci-devant médiocre pilote de F1 sera bien gentil de nous indiquer comment ces produits seront fabriqués quand les prix des matières premières s’envolent et que l’approvisionnement en énergie devient de plus en plus difficile. A quel prix seront-ils vendus alors que le pouvoir d’achat en Europe est en chute libre ?
    Voilà dix ans qu’il nous pompe l’air le médiocre, l’incapable, le charlatan et il voudrait nous faire croire qu’il a des idées. Il a les mêmes idées sépia venues du XIXè siècle comme ces compères Sarkozy dont le Juppé nous promet le retour et Copé enragé de constater que son tour est passé et qu’il sera désormais jamais plus rien. Les mêmes pauvres et inutiles idées que les socialistes. Car qu’il se rassure le Fillonissime, Hollande et sa bande vont flexibiliser l’emploi, bouziller les salaires et envoyer au musée avantages sociaux et CDI. Il gueule pour rien le prétentieux.

  6. Fillon, comme tous ses congénères de l’UMP à des projets dont l’esprit date du temps où l’on s’ingéniait à faire travailler au maximum même les enfants.

    Si l’on suit son raisonnement, il serait intéressant de comparer le salaire gagné au nombre d’heures accomplies par ce bourreau du travail des autres. Nul doute que la productivité de Fillon est, à sa propre aune, une des faible du monde.

  7. celui qui veut couper la tête du directeur de Charly hebdo, s’est trompé de cible! il a du taf en politique!

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)