Avr 272011
 

« En France « deux millions d’enfants vivent dans des familles dont les revenus sont inférieurs au seuil minimum de pauvreté » mais la priorité des priorités c’est bien sûr de diviser par trois le taux d’imposition de l’ISF pour les plus grandes fortunes… » La Phrase du jour est signée Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, sur sa page Facebook. Il commente le rapport final de la Défenseure des enfants : « Dominique Versini dénonce notamment les « reculs répétés » en matière de justice des mineurs, de logement social ou encore les difficultés rencontrées par les enfants étrangers présents en France. Elle déplore aussi que nombre des recommandations faites par ses services n’aient pas été suivies d’effets de la part des pouvoirs publics. (…) La défenseure déplore, plus généralement, la situation des enfants pauvres, pointant « l’insuffisance de certaines politiques publiques au regard des recommandations du Comité des droits de l’enfants des Nations unies (juin 2009) ». Selon ses calculs, en France, deux millions d’enfants vivent dans des familles dont les revenus sont inférieurs au seuil minimum de pauvreté (de 773 euros à 950 euros après transferts sociaux). En matière judiciaire, elle « ne peut que constater les reculs répétés de la justice des mineurs notamment pour les adolescents ». La fin de la dépêche Reuters rappelle le contexte du tout dernier rapport de celle qu’il fallait faire taire : « A partir du 1er mai, ses missions seront confiées à une institution unique présidée par le Défenseur des droits, qui n’a pas encore été nommé. Elle regroupera le défenseur des enfants, le médiateur de la République, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) et la Commission nationale de la déontologie de la sécurité (CNDS). » Ou comment noyer le poisson dans un grand fourre-tout incapable d’agir efficacement sur tous les domaines où le pouvoir UMP est justement fautif. Cachant ses bavures sous le tapis, il continuera jusqu’au bout à grignoter nos droits et restreindre nos libertés, pendant que ses amis se goinfrent – Duval a raison, la réforme de l’ISF est bien un nouveau cadeau aux très riches ! Le chômage explose malgré la manipulation de ses chiffres, la pauvreté et la misère progressent, et le patron le mieux payé du Cac 40 gagne un an de smic en un seul jour. « Au total, les patrons du Cac 40 ont touché plus de 98,3 M€ l’an dernier, et la moyenne de leurs revenus s’est élevée à 2,46 M€, en hausse de 24% par rapport à 2009″, précise Boursier.com. C’est Ali Medef et les 40 voleurs ! Pas mal, non 24% d’augmentation ? Quand les salaires des fonctionnaires sont gelés pour la deuxième année consécutive, que le gouvernement a toujours refusé le moindre coup de pouce au smic, qui plafonne du coup aux 2% d’augmentation légale… Pour paraphraser le slogan inventé par le théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine durant la lutte pour les retraites, « C’est pas bientôt fini cette nuit du Fouquet’s ? » C’est loin, 2012.

La photo de la banderole provient du blog de la camarade Patricia Tutoy.

Partagez cet article

  7 commentaires à “Deux millions d’enfants pauvres et 40 patrons heureux”

  1. Les enfants pauvres, qu’est-ce que l’UMP en a à faire?, du moment qu’on fait plaisir aux riches! Toujours le même scandale sous le soleil…

  2. 2 millions d’enfants ?!…
    Sachant qu’il y a 25% de moins de 20 ans sur les 64 millions de français, ça fait, en gros, un enfant sur six. Enorme !

  3. François Chérèque : « légère baisse du chômage, grosse augmentation de la précarité ».

    Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a commenté jeudi les chiffres sur les demandeurs d’emploi au mois de mars en estimant qu’il y avait « une légère baisse du chômage », mais « une grosse augmentation de la précarité ».

    « Je ne vais pas cracher dans la soupe, quand le chômage baisse, c’est toujours une bonne chose. Ca fait maintenant plusieurs mois qu’il y a une légère baisse des chômeurs à temps complet (catégorie A), on peut s’en féliciter même si nous savons très bien que cette baisse est due surtout à une augmentation des contrats aidés », a déclaré M. Chérèque sur France Inter.

    Selon lui, « on a une explosion des contrats aidés, en particulier chez les jeunes ».

    Mais François Chérèque s’est alarmé d' »une deuxième tendance, une augmentation des personnes au chômage à temps partiel (catégorie B) » qui « sont des personnes qui ont de tout petits temps de travail ».

    « Nous avons deux tendances: une légère baisse du chômage, une grosse augmentation de la précarité », a-t-il résumé. « 60% des embauches sont des contrats de moins d’un mois. Une embauche sur six seulement en CDI (…) En 2010, dans les 19 millions d’embauches, il y a eu 13 millions d’embauches de moins d’un mois », a-t-il détaillé.

    Cela signifie, selon lui, « une augmentation des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté ».

    Le leader cédétiste en a conclu que « nous ne sommes pas sortis de la crise, à l’inverse de ce que dit le ministre » du Travail Xavier Bertrand. « Il y encore 700.000 chômeurs de plus qu’avant la crise, donc nous sommes loin d’une sortie de crise », a-t-il affirmé.

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=d491589b0be1851b2be512944bf3ad6e

  4. […] plumedepresse.net J'aimeSoyez le premier à aimer ce […]

  5. Le seuil de pauvreté est fixé en France à 50% du revenu médian.

    En conséquence, si dans la population il y a 25% de personnes au-dessous du seuil de pauvreté, et que tous les revenus de tout le monde sont multipliés par 10, alors le nombre de personnes au-dessous du seuil de pauvreté reste à 25%.

    Ceci doit permettre à chacun d’utiliser son intelligence pour répondre à ces deux questions :

    1 ) Pourquoi utilise-t’on ce critère peu pertinent ?

    2 ) Quelle est l’intention qui est derrière l’utilisation de ce critère ?

    Cordialement.

    • Je vous suis mal. Le seuil de pauvreté est fixé en fonction de la société concernée. Un pauvre Français – France, pays riche – deviendrait un nabab dans un pays pauvre, mais quel sens cela aurait-il de retenir un revenu médian mondial ? A votre avis, quel autre critère utiliser ?

  6. je tombe par hasard sur votre rubrique (avril 2011) après avoir lu vos articles. La France est remplie de gens comme vous, intelligents, instruits, compétents etc… Pourquoi va-t’elle si mal ( la crise a bon dos) les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches. La gauche n’est pas crédible ( de très loin) et la droite s’empiffre. Les politiciens sont tous véreux et inefficaces. L’origine de cette fange ? la même qu’en 1929. Ils sont peu nombreux mais ils gouvernent et ils sont partout. Une solution: Révolution et reprise du pouvoir par les forces vraies de notre pays. Liberté, sutout égalité, la fraternité viendra après.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)