Fév 132011
 

C’est une grande première dans l’histoire de notre rubrique Ferme ta gueule ! : magnifique doublé réussi par le patron des députés UMPistes, jusqu’à peu inconnu du grand public mais qui va vite parvenir à se rendre aussi insupportable que son prédécesseur et ami, l’inénarrable Jean-François Copé. C’est L’Express qui régale : « Interrogé sur Radio J, Christian Jacob a accusé le PS d’avoir prévu seulement « 10 000 bureaux de vote » pour ses primaires alors que le pays compte « 36 000 communes ». « Quel mépris pour le monde rural ! », s’est-il exclamé. « Une fois qu’on aura installé les bureaux de vote à Paris, à Lyon, à Lille, à Marseille, dans toutes les grandes villes, dans les communes rurales on dira quoi aux gens qui ont envie de participer à ces primaires : « prenez le bus, débrouillez-vous pour aller voter » ? », a-t-il poursuivi. « Il vaut mieux être né dans le 8e, dans le 7e ou dans le 6e arrondissement de Paris pour participer aux primaires que dans le midi viticole, dans le Limousin ou dans la Haute-Vienne. C’est des primaires de bobos », a encore dit le président du groupe UMP à l’Assemblée. » Il est vrai que l’UMP a prévu autant de bureaux de vote dans les petites communes que dans les grandes villes : zéro, puisqu’il n’y aura pas de primaires à droite. Si le PS montre ainsi son « mépris pour le monde rural », c’est donc la France entière que la minorité présidentielle méprise. 

Jacob, ainsi superbement échauffé, ne s’est pas arrêté là : « DSK c’est le candidat des bobos ? », l’interroge-t-on. « Il les incarne plutôt bien », répond Christian Jacob. Pour lui, le patron du FMI « ce n’est pas l’image de la France, l’image de la France rurale, l’image de la France des terroirs et des territoires, celle qu’on aime bien, celle à laquelle je suis attaché. » Heu… Qui donc sera candidat à la présidentielle du côté de son parti ? Ah, oui : Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsza. C’est sûr qu’il incarne à merveille « l’image de la France rurale, l’image de la France des terroirs et des territoires ». Quel talent, ce Jacob ! 

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  28 commentaires à “Double « Ferme ta gueule ! » pour Christian Jacob”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Désenfumage. Désenfumage said: RT @OlivierBonnet: Double "Ferme ta gueule !" pour Christian Jacob http://alturl.com/ieqtf Quel talent! […]

  2. Frédéric Lefèbvre est avantageusement remplacé. Youpi !

  3. Ils disent quoi aux gens qui ont seulement envie de poster une lettre à La Poste ?
    « prenez le bus, débrouillez-vous pour aller voter » ?
    (pppfff ya pas de bus non plus !)

    « Il vaut mieux être né dans le 8e, dans le 7e ou dans le 6e arrondissement de Paris pour poster une lettre que dans le midi viticole, dans le Limousin ou dans la Haute-Vienne. »

    Une nouvelle tête à claque…

  4. @ Pascal : selon la canard, c’est exactement ce que sarkozy a répondu à des maires de petites communes rurales réunis à Saint Amand Montron. Jean Pierre Charles Maire de Graçay lui faisait remarquer qu’il faut parfois 8 jours pour qu’une lettre soit livrée à son destinataireà 2 km.
    Le président de l’Afrance d’après a répondu : « écoutez… faites donc les 2 km. »

  5. l’inénarrable Jean-François Copé !! ? Bon ben Olivier on se retrouve a Paris pour la bonne cause !
    A Bientôt !!

  6. Jacob, c’est le type qui regarde le doigt.

    Je dirais même plus : pour qu’il accède au niveau homo sapiens sapiens il lui faudrait une sacré échelle…à Jacob.

  7. Maurrasio- Petainique phrases de ce Monsieur.

    • Il me semble me souvenir que ce Mr Bernard Marie, ex arbitre de rugby, a vite, très vite défendu en tant que député des thèses de la droite de l’extrème.
      (cf « LEvenement du jeudi » de l’époque.). Mais c’est vieux tout ça. Quoique…;

  8. C’est (presque) officiel : le Mexique organisera en 2012 une « Année de la France » : expos prestigieuses, colloques savants, théâtre, cinéma, poésie… tout le toutim.

    Le gouvernement mexicain a décidé de dédier toutes les manifestations qui auront lieu dans le cadre de cette « Année de la France » à Jean-Marc Rouillan, arbitrairement séquestré dans une prison française depuis plusieurs années.

  9. C’est à ces mots qu’on voit leur ineptie de classe. Ils sont tellement imbus d’eux-mêmes que les plus sottes réflexions chez eux sortent de leurs bouches sans que leurs auteurs ne se doutent de quelque chose. Ils en sont franchement ridicules et pathétiques. C’est consternant. Il y a vraiment dans le camp de la droite contemporaine une perte de substance neuronale très inquiétante. Certes, ce n’est pas nouveau, mais on a connu tout de même « élite de droite » parfois moins débilitante même si on la combattait à juste titre déjà politiquement.C’est vraiment la décadence en costard & rolex accomplie, là, pour le coup.

    Dans un autre style, voyez la vilénie d’un type qui sous prétexte de vouloir rattraper les trains après les révolutions Tunisiennes & Égyptiennes, ne peut pas s’empêcher – C’est plus fort que lui – une monstruosité bien puante et condescendante et si proche de l’abjection satisfaite qu’il m’était difficile de ne pas venir le souligner ici, sur le blog de M.Bonnet.

    Je veux parler de M.Imbert du  » Point  » qui souligne de façon ignoble dans le titre de son dernier éditorial un racisme si ancré et intimement chevillé au corps qu’il ne s’est lui non plus aperçu de rien :
    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/claude-imbert/democratie-halal-10-02-2011-1293867_68.php

  10. Bernard Marie, le père de Michèle Alliot-Marie, a donné, mardi soir sur Europe 1, une autre version que celle de sa fille concernant le choix leur destination de vacances.

    Celles-ci étaient initialement en Dordogne mais le mauvais temps l’aurait incité à contacter son ami Aziz Miled, «chez qui nous étions déjà allés». L’homme d’affaire leur aurait proposé de séjourner dans son hôtel de Tabarka.

    «C’est à ma demande que Monsieur Miled a organisé notre séjour ensemble dans un hôtel», a précisé Bernard Marie.

    Leur hôte aurait mis son avion à leur disposition pour leur éviter «deux heures et demie de voiture en pleine nuit».

    Le père de MAM ne voit pas pourquoi sa fille et son gendre «auraient pris la route alors que Monsieur Miled mettait son avion à notre disposition pour nous amener là-bas».

    http://www.leparisien.fr/politique/contrat-et-sejour-en-tunisie-mam-et-son-pere-sur-la-defensive-15-02-2011-1317059.php

    Ce n’est pas du tout ce qu’avait expliqué Michèle Alliot-Marie devant les députés.

    Voici la déclaration de Michèle Alliot-Marie à l’Assemblée Nationale, mercredi 2 février, quand elle répond au député Olivier Dussopt :

    «Arrivant après Noël à Tunis, un ami (NDLR : Aziz Miled) qui allait à Tabarka, lieu final de destination avec son avion, m’a effectivement proposé de voyager avec lui, puisqu’il avait des places, plutôt que de faire les deux heures de voiture. Il n’a, à aucun moment, mis son avion à ma disposition. Je l’ai accompagné pendant vingt minutes de trajet en avion.»

    http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html

    Alors, qui dit la vérité ?

    Bernard Marie ?

    Ou alors Michèle Alliot-Marie ?

  11. […] toi qui dois t’excuser d’insulter la bonne foi, l’intelligence et les citoyens (au moins) pour la troisième fois ! Relisons plumedepresse en date du 15 septembre 2007 […]

  12. […] toi qui dois t’excuser d’insulter la bonne foi, l’intelligence et les citoyens (au moins) pour la troisième fois ! Relisons plumedepresse en date du 15 septembre 2007 […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)