Sep 182010
 

Citée dans la revue de presse d’Ivan Levaï sur France Inter, la réponse du prix Nobel Elie Wiesel à la question de Paris Match, « Si vous aviez aujourd’hui le Président Sarkozy en face de vous, que lui diriez-vous, de l’expulsion des Roms ? » : « Je lui dirais, avec tout le respect que je lui dois, que la France est assez grande pour résoudre ce problème, autrement que par l’humiliation de quelques milliers de personnes. Moi, l’ancien réfugié, je me range du côté de ceux qui sont menacés d’expulsion. Car cela n’est pas digne d’une société civilisée, cultivée et morale, telle que la France voudrait être et que j’espère, elle est. Il faut au contraire donner à ces réfugiés tous les moyens d’humaniser leur destin ».

Retrouvez dans nos archives la rubrique La phrase du jour.

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  19 commentaires à “Elie Wiesel : l’expulsion des Roms « pas digne d’une société civilisée, cultivée et morale »”

  1. Elie Wiesel a t-il enfin ouvert les yeux ?

    « Nicolas Sarkozy a reçu en Septembre 2008 à New York le «Humanitarian Award» de la Fondation Elie Wiesel pour l’Humanité. Il s’agit d’un prix spécial décerné à «des êtres exceptionnels qui ont consacré leur vie à combattre l’indifférence, l’intolérance et l’injustice». La Fondation l’a décerné au chef de l’Etat français pour son action humanitaire dans les conflits internationaux et la mobilisation de millions de dollars pour l’Afghanistan et les pays africains. »

    J’avoue avoir été à l’époque profondément déçue.

  2. ça alors? c’est pas le même qui a décerné le « prix Humanitarian Award » « prix spécial décerné en reconnaissance d’ actions humanitaires dans divers domaines, particulièrement dans les conflits internationaux » de sa « fondation elie wiesel » à un certain…sarkozy nicolas en 2008? LOL

  3. Si on dément que cet Elie Wiesel-là a fricoté avec Madoff, je veux bien le considérer comme une personne respectable. Le respect, ça se mérite.

    La spéculation est à l’opposé de l’humanitaire. Je ne crois pas qu’on puisse croire que de hauts rendements soient possibles avec des procédés honnêtes.

    • Un peu méfiant quant au commentaire précédent – par le vent d’antisémitisme actuel -, je suis allé sur Google pour trouver confirmation complète des propos tenus par pseudo-Paulo :
      ==
      http://www.24heures.ch/actu/economie/madoff-piege-spielberg-elie-wiesel-liliane-bettencourt-2008-12-26
      Madoff a piégé Spielberg, Elie Wiesel et Liliane Bettencourt
      FRAUDE GÉANTE | La Fondation du Prix Nobel a tout perdu dans ce jeu de l’avion. L’héritière de L’Oréal avait confié une partie de sa fortune au financier Thierry de la Villehuchet, qui vient de se suicider. La liste des victimes est loin d’être close.

      AFP | Elie Wiesel, à l’origine de la fondation du même nom vouée à la lutte contre l’antisémitisme, est l’une des victimes de Bernard Madoff, lui même israélite. Aux Etats-Unis, ce sont des dizaines d’organisations caritatives qui ont confié la gestion de leurs avoirs à la société de ce dernier.

      ELISABETH ECKERT | 27.12.2008 | 00:02

      «Nous vous écrivons pour vous informer que la Fondation Elie Wiesel pour l’humanité avait 15,2 millions de dollars en gestion dans la société d’investissement de Bernard Madoff. Cela représente la quasi-totalité des avoirs de la Fondation.» Tel est l’aveu que l’on pouvait lire, hier, sur le site internet de l’organisation de lutte contre l’antisémitisme, fondée en 1986 par le Prix Nobel de la Paix.
      etc…

      ==
      Il apparait donc que Elie Wiesel – quels que soient ses mobiles – est l’un des membre du gang mondial des spéculateurs, un partipant au grand « casino des riches » qui met la planète à feu et à sang.
      ==
      Des stars de Hollywood, tel le cinéaste Steven Spielberg, ou le patron des studios DreamWorks Jeffrey Katzenberg, ont également perdu des millions dans cet incroyable jeu de l’avion planétaire. Et pour cause: l’un des principaux rabatteurs n’était autre que l’ancien président de la Grande Synagogue de New York, Jacob Ezra Merkin, dont l’un des fonds, Ascot Partners, affichait des actifs de 1,8 milliard de dollars, intégralement gérés par Madoff.

      «A New York, confie Ron Geffner, avocat d’affaires spécialisé dans les hedge funds, l’ambiance est terrible. Les gens fortunés qui ont investi chez Madoff commencent juste à le découvrir. La plupart d’entre eux ignoraient tout jusqu’alors; la suspicion et l’angoisse règnent.» Ainsi, l’un des derniers grands noms avancés est celui de l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt, qui, avec ses 23 milliards de dollars de fortune, est la femme la plus riche du monde.

      Les plaintes commencent à pleuvoir

      Cette dernière aurait, selon des proches cités par Bloomberg, confié une partie de ses avoirs à un financier breton, Thierry Magon de la Villehuchet, qui s’est suicidé mardi. Ce Français de 65 ans avait créé le Fonds Access International Advisors, également réservé aux beautiful people de la planète (dont Liliane Bettencourt ou la milliardaire espagnole Alicia Klopowitz), et dont les pertes globales pourraient s’élever à 1,4 milliard de dollars.

      Comme le confie l’un de ses amis, le financier Jean Karoubi, «Thierry avait entraîné tous ses amis dans cette affaire, des gens qui lui étaient très proches. Il n’a pas supporté».
      ==
      La grande bourgeoisie rejointe par la haute-formoisie et la grande innovoisie de Hollywood et de la chanson montre sa rapacité absolue.
      Ce sont ces trois classes qu’il faudra renverser.

      Je profite de ce message pour proclamer mon dégout absolu de la campagne anti-sémite actuelle, campagne crypto-stalinienne associant le vieil anti-sémitisme du petit père des peuples à leur nouveaux alliés islamo-fascistes descendant du Husseini ami de Hitler : j’ai vu un tract faisant la liste de « MARCHANDISES JUIVES » être distribué par d’anciens ex LCR.
      Naturellement, ce sont des « produits israeliens » qui sont boycottés.
      Quand on fait remarquer à ces antisémites que la FRANCE FAIT 4 FOIS PIRE EN AFRIQUE que Israel en Palestine (confer le taux de mortalité infantile en zone occupée d’Afrique (2,5 à GAZA contre 10 pour 100 naissances en Afrique) ils n’en ont que faire : avoir un BOUC EMISSAIRE en la personne de ISRAEL est un moyen facile pour recruter les antisémites pauvres des quartiers.
      Voir un militant NPA exiger de l’esclavagiste Carrefour (bourreau de nos cousins chinois) qu’il retire de ses rayons les « produits israeliens » me rappellent les graffitis fascistes des années 30.
      http://www.google.fr/#sclient=psy&hl=fr&newwindow=1&safe=off&q=zahiri+carrefour+israel+boycott&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=&pbx=1&fp=e618253e16eaf21d
      http://www.facebook.com/people/Abdel-Zahiri/1312292173
      http://revolisationactu.blogspot.com/2010/03/une-lettre-publique-abdel-zahiri-au.html
      … au lieu de dénoncer les stalino-capitalistes de Chine et Bernard Arnault, au lieu de dénoncer l’armée française qui est responsable des 3 millions de morts de bébés de moins de un an en Afrique, au lieu de dénoncer la complicité des bourgeoisie arabes avec les sionistes d’Israel, les néo-staliniens du PCF et du NPA font front commun avec les ramadanistes et toutes les crapules de la 5° colonne islamo-fasciste.

      ABJECTION !

    • En philosophie, spéculer signifie méditer, réfléchir profondément, raisonner.

  4. mais madoff et quelqu’un de très respectable.il a volé tout ceux qui nous pille depuis des années.qui se font des marges de plus en plus grande pour aller les planqué dans des paradis fiscaux.et il se sont fait voler à cause de leur appat du gain irrépressible.mr madoff je vous salut car vous etes un immense voleur qui à volé les voleurs.

  5. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, K. Ivanovitch. K. Ivanovitch said: RT @OlivierBonnet: Elie Wiesel : l’expulsion des Roms « pas digne d’une société civilisée, cultivée et morale » http://www.plumedepresse.net/?p=539 […]

  6. Il y a belle lurette que je ne me prosterne plus devant les prix Nobel quels qu’ils soient, sans aucune stigmatisation de religion, opinion ou autre. Athée, je ne souhaite pas que l’on me donne d’autres dieux vivants à vénérer. Les conditions d’attribution de ce « brevet » d’humanisme et de haut mérite ne lui donnent à mes yeux pas grande légitimité à se prosterner. Ceci sans aucune hostilité. Tiens, je suis en train d’écouter une émission sur pôle emploi sur France Inter : pôle emploi = machine à évincer les chômeurs par radiations abusives, donc « baisse » arnaque du chômage !

  7. Cet homme n’est pas une référence même s’il a eu le prix Nobel: c’est un sioniste qui justifie les atrocités d’Israël en Palestine. Il met sa religion avant toute chose dans son cheminement de pensée. Il a soutenu Sarkö aujourd’hui il lui tire dans le dos: rien d’étonnant ni d’exemplaire. ;-p

  8. Le problème d’Elie Wiesel n’est tant pas sa réflexion sur le sujet des Rroms, il est qu’il ne rencontrera pas Nicolas Sarkozy pour le lui en parler. On peut tous ouvrir notre coeur à libeller de belles pensées humanistes, mais s’en entretenir avec le principal décideur en est une autre…
    Et même s’il pouvait encore le croiser … et le lui disait, celui-là n’en aurait cure. Ce président vit seul avec son monde, sa morale, ses convictions, il s’enferme dans sa bulle, hermétique, incapable d’avoir une vue d’ensemble de sa France à lui qu’il impose à tous les français.

    Si Nicolas Sarkozy pouvait sortir de son corps pour aller se regarder de loin, il se verrait fuir tout ce qui ne lui ressemble pas, tout ce qui ne file pas droit dans ses avis. Tiens comme au prochain sommet de New-York, aux nations-unies (là comme ailleurs) … ne rien entendre de toutes les petites phrases qui peuvent le gêner, l’emmerder. Oui, ce président refuse de recevoir la parole d’autrui quand autrui ne ménagera pas sa susceptibilité de chef.
    Seul le roi du Maroc aurait donc encore ce don de ne pas l’énerver ? Pour les autres représentants d’autres pays, il s’en passera.
    C’est pour dire combien il s’en ficherait même de le croiser, de l’entendre le lui dire, même dans la bouche d’Elie Wiesel : humaniser le destin des hommes ? Mais il n’a pas été élu pour celui-là de destin.
    L’humanisme est un mot trop sentimental, il n’apporte aucune conquête spéculative, n’engendre aucun profit financier, rien que la flâterie par la reconnaissance d’autrui, ors autrui l’énerve, l’agace, l’homme a parfois si durement combattu pour être en haut qu’il ne s’appercoit pas qu’en gravissant les marches du pouvoir, il réglait ses comptes avec son enfance jusqu’à s’isoler de cette reconnaissance dans le bien qu’il aurait pu accomplir, de cet altruisme qu’il n’aura jamais.

    Car on peut aussi se construire une vie d’homme malgrè ses souffrances en construisant le bonheur d’autrui. Lui pas, élevé au pur jus Neuilly sans en avoir la reconnaissance dès sa jeunesse, il vise son autosatifaction immédiate, celle qui n’est jamais rasasiée, sans avoir besoin d’autrui, autrui l’emmerde profondèment. Sauf autrefois quand autrui pouvait l’étonner, mais maintenant qu’il est au sommet, à part dieu ou un roi ou deux, plus personne pour le faire plier au dessus-de lui, sauf un pape… et encore…

    N’y aura t’il donc jamais aucune loi pour imposer une analyse à tous les candidats à une présidence, écartant ainsi les vengeurs qui arrivent au sommet toujours masqués. Ses souffrances font ses altérations. C’est le seul président capable de s’autodétruire, j’en veux pour preuve le nombre ses conseillers politiques l’entourant ou le protégeant, selon la vue idéaliste ou pas qu’on s’en fait.

    Culture, morale et civilisation à opposer à l’autosuffisance de cette présidence, revisitant jusqu’à nos droits de l’homme, jusqu’à supprimer dans l’histoire apprise aux petits français, Charles Martel ou quelques autres, à en espérer qu’on pourra en faire autant de celui-là dans quelques années, il faudra qu’on l’oublie, surtout celui-là. Vive la France après l’après ! Nous baissons trop la tête, dans cette France là, je fais partie de ceux qui ne nous y reconnaissons pas, mais baisser la tête ne veut pas dire abandonner nos idéaux, juste espèrer des jours meilleurs et plus humanistes où il sera permi à d’autres de venir ici se reconstruire une vie, une famille … un petit coin de bonheur.

    Est ce sous l’impulsion d’une idéologie franc-maçonne que l’on doit cette chasse aux Rroms ? Ses hommes de l’ombre qui construisent éternellement notre démocratie au nom de notre bien-être ? A nom du bien-être de leur démocratie jusqu’où sont-ils donc prêts à nous emmener ainsi ?

  9. @ Catherine: Quelle idée de remplacer un bouc émissaire par un autre ? On croirait un relent FN. Si l’on reconnait à la franc-maçonnerie d’avoir porté la loi de Simone Veil sur l’avortement, je n’ai jamais entendu dire que la franc-maçonnerie portait des idées fascistes comme l’expulsion d’une minorité quelle qu’elle soit; et non plus que Sarközy de Nagy-Bocsa puisse être lui-même franc-maçon. Attention aux amalgames. 😉

    • Merci lutopick de m’avoir lue et répondue, car cette question sur les francs-maçons , c’est une inquiétude de ma part, je n’entend pas clairement la ligne de conduite qui est la leur sur ce sujet. D’autant plus qu’ils avancent sans se dévoiler, je respecte ce secret.

      Cependant le partage entre deux types d’européens n’ayant pas accès aux mêmes droits, ni aux mêmes temps de séjour dans un pays CEE est abominable à concevoir.
      J’ai entendu en débat récent (sur la chaine parlementaire ) que leurs objectifs sont de construire en permanence notre démocratie, elle-même encadrée par des lois européennes. L’égalité, ce mot dont nous voulions qu’il soit porté en valeur jusqu’à Bruxelles, -à moins que je me sois trompée-, parce que ce mot est un pilier fort, ce mot construit nos valeurs depuis la révolution française, il serait temps que nos gardiens du temple le protège haut et fort… et plus clairement !

  10. Sarkozy non plus n’est « pas digne d’une société civilisée, cultivée et morale ». Sauf qu’un tiers des français ont cru aux boniments.
    Question: doit on attendre encore 2 longues années?
    Le pays va devenir ingouvernable!

    Pour 100 fois moins, nous avions eu une dissolution de l’Assemblée National par son père spirituel.
    C’est dur à écrire, mais « c’était le bon temps »

    Cdt,
    Cpolitic

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)