Juil 262011
 

Retour du Kiosque de plumedepresse, version gratuite. « Nous sommes les partageux ! », a coutume de lancer Jean-Luc Mélenchon. Chiche ! On est comme ça, chez plumedepresse : le Kiosque revient en version totalement gratuite. Youpi. On attaque avec la bande du Fouquet’s.

 

Oligarchie

« La bande du Fouquet’s s’est-elle vraiment régalée à la table du sarkozysme, pendant ces quatre ans ? Disons qu’elle n’a pas eu à regretter son soutien (rien que pour le bouclier fiscal), même si ses rêves les plus fous n’ont pas été exaucés, résume Libération. Qui précise que pas moins de 16 membres de cette bande ont été décorés de la Légion de la honte d’honneur, mais s’attarde moins sur les colifichets que sur les affaires : « Prenons quatre gros dossiers politico-industriels du début du quinquennat.

1) Nicolas Sarkozy a bataillé durant des mois pour faire la fusion entre GDF et Suez, quitte à renier son engagement de ne pas privatiser GDF.

2) Il a placé le groupe d’électronique de défense Thales sous le contrôle de Dassault.

3 et 4) Il a supprimé la publicité sur les télévisions publiques et légalisé les sites de jeu et de poker en ligne. A chaque fois, le gouvernement a dit avoir de bonnes raisons de faire ce qu’il a fait. A chaque fois, un (ou plusieurs) membre «de la bande Fouquet’s» en a directement profité. En toute légalité. La fusion GDF-Suez ? Elle a bien sûr ravi le premier actionnaire privé du groupe, le milliardaire belge Albert Frère, allié fidèle de Bernard Arnault. Le rapprochement Thales-Dassault ? Serge Dassault, patron propriétaire du groupe homonyme et du Figaro, a pu imposer ses conditions. La fin de la publicité à France Télévisions ? Le coup a fait cette fois deux heureux. Martin Bouygues, d’abord, dont le groupe avait comme par hasard suggéré la bonne idée, dans une note transmise à l’Elysée fin 2007. (…) Alain Minc est à la manœuvre. En soufflant l’idée au chef de l’Etat, Minc avait en tête de permettre à son protégé Stéphane Courbit (et vieux copain de Sarkozy) de racheter la régie publicitaire de France Télévisions. Joli coup double, donc. Enfin, derrière l’ouverture du marché des jeux et du poker en ligne, on retrouve une belle brochette d’intérêts : le même Stéphane Courbit, Dominique Desseigne (le patron du Fouquet’s), Bouygues et Arnault. Tous ont mis de l’argent (à des degrés divers) dans le secteur. Merci qui ? Sauf qu’à l’exception de la fusion GDF-Suez, rien ne s’est passé comme prévu. Thales traverse, depuis la prise de contrôle de Dassault, une grave crise de management. La publicité supprimée sur France Télévisions n’est pas (ou si peu) allée dans la tirelire de TF1 et de M6, mais dans les caisses des chaînes de la TNT. Et le supposé eldorado du jeu en ligne français s’est révélé, pour l’instant en tout cas, un pauvre mirage. Avant de gagner, il faut bien jouer. Et pour l’instant, le croupier Sarkozy ne porte pas franchement chance.  » Et en plus il est nul ! Conclusion rime avec Mélenchon (présidons !) : « Nous sommes tous prêts, aujourd’hui, à clamer notre admiration pour la révolte des Egyptiens, des Tunisiens pour la démocratie, mais personne n’a l’air de se rendre compte que, chez nous, nous avons aussi une oligarchie qui s’appelle la bande du Fouquet’s »*.

*Sur Europe 1.

Partagez cet article

  11 commentaires à “La bande du Fouquet’s, oligarchie française”

  1. Bien vu Olivier ! Et si Sarkö veut jouer le Roi, soyons ses saigneurs. Révolution citoyenne !

  2. Je te suis complètement, Olivier… Et vive la Révolution Citoyenne!!!

  3. La publicité supprimée sur France Télévisions n’est pas (ou si peu) allée dans la tirelire de TF1 et de M6, mais dans les caisses des chaînes de la TNT…

    Restons sérieux. Qu’elle soit allé à TF1 ou aux chaines de la TNT, qu’est ce que ça change, au final. Peut-on savoir à qui appartiennent les chaines de la TNT, sinon aux mêmes qui possèdent TF1 et M6 ?

  4. Espérons que 2012 sonne la fin de l’oligarchie…

  5. La méthode Sarko est toujours la même :
    – on appâte l’opinion en faisant croire qu’il s’agit d’une « réforme » dans l’intérêt du plus grand nombre
    – c’est en réalité souvent une « régression sociale » au profit d’un ami ou d’un groupe d’amis du chef de bande du Fouquets, que la grande masse des Français finissent par payer cher.
    Si nous étions adroits au front de gauche, nous ferions le même enfumage. Nous ne brandirions pas de « bâtons » mais nous les attendrions au tournant par une fiscalité très appropriée. Faites ce que vous voulez, nous on vous attend, sans rien dire, au tournant…

  6. J’aime bien Mélenchon, sa pugnacité, son style, sa connaissance et sa maitrise des sujets, ils sont rares dans la sphère politique à être aussi intéressant, mais: je le trouve bien trop tiède avec l’UE, l’Euro, la BCE et cela pourrait être, à mes yeux, pour l’échéance 2012, rédhibitoire. Nous sommes à un tournant de notre civilisation et à l’ultralibéralisme omniprésent il faut y opposer un ultrahumanisme national et démocratique.

    Le retour du kiosque permanent est-il le résultat d’une soudaine vacance ou d’une situation plus précaire?

    Bien sûr je ne boude pas le plaisir de ce retour mais j’espère que ce n’est pas au dépens d’une situation professionnelle dégradée.

  7. A votre inventaire à la Prévert, j’ajouterai également le rachat de Quick par la Caisse des Dépôts et Consignations. Qui est le vendeur de cette chaine, achetée à un prix très surévalué par l’Etat ? Albert Frère. Comme par hasard…

    Lien ci-dessous pour rafraichir les mémoires :
    http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-10-15-rachat-de-quick-par-la-caisse-des-depots-la-justice-s-interroge-491139-81-184.html

  8. Bonsoir. J’ai entendu aujourd’hui que le président Sarkozy qui après avoir vidé les caisses de l’ État, renfloué les banques avec l’argent public, paupérisé son peuple tout en l’engageant dans deux guerres illégales a envoyé une lettre aux députés et sénateurs pour leur demander de « faire corps avec lui  » afin d’œuvrer au renforcement de la compétitivité des entreprises ( militaires ? ) tout en faisant graver dans le marbre de la Constitution la « règle d’or budgétaire  » de l’ UMP qui multiplie les gabegies ici et l’austérité pour le peuple là. Je désirerais savoir si les députés français comptent aussi voter les pleins pouvoirs constituants au président Sarkozy et quand est-ce que celui-ci deviendra le grand Maréchal de France. (Merci de ne pas me répondre. C’est inutile.)

    PS : Monsieur Nicolas Sarkozy ose tout et n’importe quoi. Souvenons-nous qu’ il s’est payé son joujou avec l’argent des contribuables, un avion privé avec ses deux fours à 75.000 euros et la mise en place d’une motorisation des rideaux d’occultation des hublots pour plus de 310.000 euros – Sujet récurrent de polémique, le coûteux aménagement de l’avion présidentiel est détaillé dans le rapport de la Cour des Comptes. Voilà donc qu’on apprend au même moment que c’est le même type qui envoie une lettre aux députés et aux sénateurs pour qu’ils votent la « règle d’or budgétaire » et qu’ils la gravent dans le marbre de la Constitution. Cherchez l’erreur. Pas difficile à trouver.

    Importante la mise en place d’une motorisation des rideaux d’occultation des hublots pour plus de 310.000 euros … ah, ça ira ! ça ira ! ça ira ! …

    « Nicolas Sarkozy, son avion, et ses deux fours à 75.000 euros » : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110726.OBS7643/nicolas-sarkozy-son-avion-et-ses-deux-fours-a-75-000-euros.html

  9. « mais: je le trouve bien trop tiède avec l’UE, l’Euro, la BCE et cela pourrait être, à mes yeux, pour l’échéance 2012, rédhibitoire. »

    Pourtant ses chroniques sur son blog sur son activité de député européen ne sont pas tendre avec le fonctionnement démocratique de l’UE comme sur le rôle inutile de la BCE. il faut mieux le lire.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)