Sep 262010
 

Quand Rachida Dati parle d’Economie, c’est encore pire que quand elle traitait de Justice ! La séquence a été diffusée tout à l’heure sur Canal + et elle est déjà sur Dailymotion « De plus en plus, ces fonds d’investissements étrangers ont pour seul objectif la rentabilité financière à des taux excessifs. Moi, quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20/25% avec une fellation quasi nulle et en particulier en période de crise, ça veut dire qu’on casse des entreprises. » On l’avait certes déjà entendue dire des bêtises – ici par exemple, ou encore là – mais cette fois, c’est l’inflation ! Freud interprète les lapsus comme la manifestation de désirs inconscients : « Cet élément perturbateur est constitué soit par une idée unique, restée inconsciente, mais qui se manifeste par le lapsus et ne peut, le plus souvent, être amenée à la conscience qu’à la suite d’une analyse approfondie, soit par un mobile psychique plus général qui s’oppose à tout l’ensemble du discours. » On connaît les motivations de la Dati, résumées par un article de Libération de février 2009 titré L’ascension courtisane : « Habilement titré Belle-Amie, en référence à la figure de l’arriviste de Maupassant, l’enquête de Michaël Darmon et Yves Derai est un succès de librairie. Leur thèse est cruelle : «l’icône de la méritocratie» ne serait, en vérité, que la championne des passe-droits. La démonstration est convaincante. C’est moins à son ardeur au travail qu’à l’extraordinaire énergie qu’elle a déployée pour recruter des protecteurs que la fille d’immigrés illettrés doit son ascension. C’est aussi ce que montre le film documentaire Dati, l’ambitieuse diffusé sur Arte le 3 mars, en attendant Dati l’intrigante, enquête de la journaliste Jacqueline Remy annoncée pour avril au Seuil. » En attendant, c’est nous qui sommes intrigué : la fellation est-elle pour Dati « une idée unique, restée inconsciente » ou bien « un mobile psychique plus général » ? Est-elle vraiment, en la matière, « quasi nulle » ? Alors qu’elle était Garde des sceaux, l’ami Bernard Langlois avait, dans Politis, joliment écrit d’elle qu’elle avait « les dents qui rayent le Parquet » : faut-il y voir un lien ?

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  22 commentaires à “La « fellation quasi nulle » de Rachida Dati”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Claudine Tissier. Claudine Tissier said: RT @OlivierBonnet: La « fellation quasi nulle » de Rachida Dati http://www.plumedepresse.net/?p=686 Rions un peu, c'est dimanche ! […]

  2. Aurait-elle eu DSK comme prof d’économie?

  3. Pour désembrouiller ce sac de noeuds (oups!) peut-être faudrait-il faire monter à la barre le bon Albin C***…

  4. Rachida Dati ? Sa langue a fourché.

  5. Le plus écœurant, avec un exemple de « méritoploutocratie » comme Dati, c’est le message envoyé aux familles et aux jeunes filles issues de l’immigration qui essaient, par des études poursuivies avec sérieux, de sortir de leur condition modeste et de se construire un avenir autonome. Je n’en dis pas plus, je pourrai déraper !

  6. Albin ça alors !

  7. Une fellation quasi nulle qu’est ce qu’elle lapsus mal !

  8. En politique, il faut savoir avaler des couleuvres.

  9. Quand elle était Garde des Sceaux, elle savait faire la différence entre « corps constitués » et « corps caverneux » ?

  10. En politique, il faut savoir sucer ! (Je n’ai aucune expérience en la matière… qu’on se le dise).

    On imagine bien Dati sous un bureau, dans un ascenseur, dans une voiture sur un glauque parking,… On imagine bien Dati avec ses dents qui rayent le parquet faire le tour des comités de messieurs bien placés, en politique ou dans le monde économique ou de la justice…

    Sans la défendre, ceux qui sont à blâmer le plus sont tous ces messieurs qui baissent leurs pantalons pour être astiqués !

  11. Nom d’une pipe !
    (José Artur sur France Inter tout à l’heure)

  12. Euuhh… les blagues de l’almanach Vermot, ça repose un peu le neurone. Certes.

    Mais bon… on s’en fout un peu, non, de savoir si on sent ses dents quand elle lapsus ?

  13. @ Patrick
    L’almanach Vermot à des adeptes ailleurs il me semble , jusqu’au « pont de la riviere quoie » …

  14. Bon, j’apporterai moi aussi une pierre à l’édifice (pour une fois qu’un/e UMP nous fait marrer): toute cette histoire va faire des gorges chaudes, j’ai l’impression.

  15. « la vie est une turlutte (dure lutte) « , c’est la version française du « struggle for life »

    rachida, monica même combat…

  16. Il était beau aussi le lapsus d’Eric Woerth : « j’ai lancé toutes les procédures pour au contraire renforcer la fraude fiscale »
    http://www.dailymotion.com/video/xduy1k_le-lapsus-d-eric-woerth_news

  17. Voilà une fois de plus une figure célèbre de la sarkozye éclaboussée.

  18. Il y a :
    – le lapsus
    – le lape suce
    et tout l’toutim
    Mais bon, Rachida nous a bien fait rire.
    Les politiciens sont si tristes,
    qu’on ne va pas se plaindre
    lorsqu’ils nous font rire.

  19. @ Trust
    Etes-vous certain qu’il s’agit d’un lapsus ? Cela le changerait de dire, pour une fois, la vérité et de ne pas mentir à l’insu de son plein gré.

  20. Dans le genre, dérapage, le sinistre de l’intérieur s’y connaît: en voici un autre http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PCKjm3xtgco (n’hésitez pas, pour une fois, c’est drôle)

    Décidément, c’est la fel … euh … l’inflation au gouvernement.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)