Oct 172010
 

Pour ce plumedepresse-Nuit à la bourre, nos sentiments à chaud d’après manifestation.

Montrons à ce gouvernement de plus en plus illégitime qu’en démocratie, c’est le peuple qui détient le pouvoir, pas ses représentants élus sur de fallacieuses promesses, qui se dépêchent de tout saccager – avant d’être expulsés du pouvoir par les urnes – au profit d’une oligarchie de privilégiés. Non, nous ne vous laisserons pas nous voler les deux plus belles années de nos retraites. Spolier les salariés en exigeant d’eux 85% des sacrifices quand le capital, miraculeusement préservé, nous impose sa dictature avec votre zélé concours de laquais. Du président des riches, la majorité qui souffre n’en peut plus. Ya basta !

Nous étions à Marseille en ce samedi de mobilisation. Malgré la propagande cumulée du gouvernement et des médias, qui nous expliquent inlassablement que tout est joué et qu’il ne sert plus à rien de manifester, la colère s’exprime toujours dans la rue. Qu’importe cette « querelle des chiffres », tarte à la crème pour faire diversion ? Des millions de protestataires avaient une nouvelle fois fait l’effort de venir exprimer leur irréductible opposition à cette inique réforme des retraites, pour la cinquième journée d’action du conflit. Ils n’ont toujours pas réussi à nous décourager. Les jeunes nous ont rejoints, et leur enthousiasme fait plaisir à voir et regonfle le moral. Et puis il n’y a pas que les manif’. Toutes les raffineries françaises sont aujourd’hui en grève, fait jamais vu depuis… mai 68 ! Allons-y camarades, salariés du public et du privé, chômeurs, étudiants, lycéens, « tous ensemble »… Ils refusent de reculer, acculons-les ! Puisque Sarkozy refuse toujours de relâcher les 64 millions de Français qu’il retient en otage, bloquons le pays, histoire de voir combien de temps, frappés au portefeuille des entreprises syndiquées au Medef, cette France des riches refusera d’entendre le peuple. Grève générale jusqu’au retrait total !

Photos : Fabienne Verpalen

Soutenez Plume de presse

Cet article vous a intéressé ? L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  14 commentaires à “La mobilisation recule, prétend le gouvernement… On continue !”

  1. A Paris aussi, des enfants avec leurs parents, en poussette ou sur les épaules, dans les bras, des jeunes (étudiants, lycéens), des retraités, des demandeurs d’emploi, des actifs ; l’Office nationale des forêts, les 4 grévistes de la faim (depuis un mois) de la Confédération paysanne, le Pôle emploi, des pompiers, les habituels cortèges des syndicats, des salariés de Groupama qui refusent l’entrée en bourse, et plein d’autres venus clamer leur mécontentement face à la réforme des retraites, de Sarkozy et de son gouvernement. Certains proposent « Un charter pour Sarko », d’autres clament « Eric Woerth doit démissionner, c’est le prix à payer quand on a magouillé », etc. Des pancartes et des slogans toujours plus fins qui démontrent que le peuple n’est pas dupe des magouilles de Sarkozy & consorts. DEHORS TOUS LES RACKETTEURS DE LA FRANCE ! Les baskets, les banderoles, les badges, les bananes et les barres vitaminées, ça va bien ! Prenons nos fourches et allons les déloger. Préparons un charter et embarquons toute cette saloperie vers n’importe où, du moment qu’ils dégagent.

  2. A la bourre? heu, plutôt, en avance là, non?
    Le mouvement vous devra une chouette chandelle, vous êtes je crois le seul à faire œuvre de synthèse aussi assidue. Quelle ténacité. C’est un sacerdoce, le journalisme militant.

    Qu’ils s’en aillent, d’accord, mais pas trop loin. Sinon ils vont nous faire le coup du Vénézuela; revenir avec la cia.

  3. Encore beaucoup de monde à Toulon aussi pour cette manif. familiale et étudiante. Tout ça fait chaud au coeur par ces jours sombres. La colère monte et le dégoût aussi.

  4. Woerth se fout du monde dans ses interventions télévisées, comme beaucoup de ses confrères ils est totalement déconnecté de la réalité de la vie des citoyens lambda.

    -« les jeunes ne comprennent pas que si les séniors travaillent plus longtemps cela développera de la croissance et donc créera de l’emploi etc… »

    Woerth devrai aller faire un tour dans la vraie vie, chez Pôle Emploi par exemple, il verrai qu’à partir de 50 ans c’est dix fois plus difficile de retrouver un emploi.

    Dans nombre de postes où les travailleurs ont beaucoup d’ancienneté on hésite pas à les mettre à la porte s’ils peuvent être remplacés sans trop de pertes « il vaut mieux le virer à ce stade d’ancienneté que de devoir augmenter encore son salaire ou devoir payer trop d’indemnités de licenciement d’içi quelques années, le virer préventivement c’est un investissement pour l’avenir… »

    C’est cela la réalité comptable des entreprises, pourquoi s’encombrer de salariés plus chers, qui toucheraient plus d’indemnités, au caractère plus affirmé alors qu’on peut embaucher un salarié à bas prix qui fermera sa bouche et dira amen à tout sans coûter très cher en cas de dégraissage .

    • Exact, je crois que ce sont 60% des 60/65 ans qui sont au chômage. Donc en réalité, ce n’est pas ce qui menace l’emploi des jeunes. Reste qu’ils sont tout de même légitimes pour lutter contre cette réforme qui va les obliger à travailler deux ans de plus alors que c’est le capital qui devrait financer le déficit.

      • Mr Bonnet
        Malheureusement nous savons tous qu’idéologiquement mais aussi pour cause d’Europe, puis de mondialisme, aucun politique ne touchera au véritable chef de la gouvernance mondiale : Le capital

        C’est bien là le plus important à mettre en avant sans se résigner mais pour lutter plus efficacement contre la mal qui ronge la planète entière, ce ne sont plus les gouvernements qui gouvernent, ni les peuples, ni la démocratie, ni l’Europe, ni les USA, ni aucun être vivant fut-il Dieu en personne mais bel et bien un objet du nom de pognon.

        En cela rien n’a changé depuis des milliers d’années, sauf que désormais le fric est mondialement organisé en temps réel et que les états en sont à devenir les obligés des intérêts financiers.
        Être esclave volontaire de la spéculation c’est pathologique.

        A nous de mettre un ultimatum à nos politiques : Soit le système spéculatif est plus fort qu’eux dans ce cas ils sont inutiles, soit ils nous débarrassent de la spéculation anarchique et la réglementent drastiquement voire l’éliminent avant que la spéculation ne se débarrasse de ce qui reste de la démocratie .

        La spéculation c’est l’anarchie d’une oligarchie mondialisée, voilà ce qu’il faut répondre à tous les politiques de droite.

        Il n’y a aucune alternative possible, il nous en faut passer par là ou « attendre la fin passivement en se mentant pour gesticuler » avant d’aller à l’abattoir tels les cochons hurlants dans le camion qui les mène à l’abattoir .

        Après, certains politiques s’étonnent que beaucoup de citoyens se désintéressent de la politique alors-même que nos politiques ne cessent de nous dire qu’ils sont impuissants face au système spéculatif mondial qui dirige la planète…

        Il faut exiger la régulation drastique de la spéculation, « qu’un seul tienne et les autres suivront ».(et à part la France je ne vois pas bien qui pourrait être à l’origine de ce genre de révolution…)

      • Exact Mr Bonnet, Mr Mélenchon !

        Je vais même plus loin (à titre personnel), je vais jusqu’à penser que mondialement tous les politiques qui ne réclament pas une réforme drastique de la spéculation sont des traitres à leur peuple, à l’intérêt de leur pays et même à leurs propres intérêts.
        (leurs intérêts, puisque je vois mal à quoi sert le politique si in fine c’est la finance qui nous dirige, on pourrai faire de sacrées économies ….)

        Chaque minute de perdue à ne pas réformer cette économie terroriste spéculative est une minute supplémentaire de complicité dans l’assassinat de toute idée de démocratie .

        « Qui ne dit mot consent », je vous laisse imaginer tous ceux que je classe dans la catégorie « collabos »…

  5. Quand les Français ne se déplaçaient même pas pour aller voter, on disait :

    « Les français ont voté avec leurs pieds ! »

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont compris que pour bloquer le pays, il fallait suivre la consigne des travailleurs CGT de la raffinerie de Donges.

    « Quand je leur ai demandé comment, concrètement, nous pouvions les aider, la réponse a été simple : allez chercher de l’essence aux pompes ! »

    http://www.7septembre2010.fr/post/2010/10/17/Bonnes-nouvelles-de-la-raffinerie-de-Donges-%2844%29

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont suivi la consigne et sont allés faire le plein de leur voiture, ou de leur moto, ou de leur jerrican.

    Cette action n’est pas seulement une action de précaution ou une action de panique.

    Cette action est aussi une action politique de chaque automobiliste, de chaque motard.

    Cette action a comme conséquence concrète la pénurie de carburant dans cinq régions françaises : Ile-de-France, Pays de Loire, Poitou-Charente, Rhône-Alpe, Provence Alpe Côte d’Azur.

    Les journaux télévisés diffusent en ce moment la carte de la France : ces cinq régions sont en rouge (= très grande difficulté pour trouver du carburant).

    De plus en plus de régions sont en orange.

    De moins en moins de régions sont en vert.

    Nous sommes en train de gagner la guerre du carburant.

    Si nous arrivons à créer une pénurie de carburant sur tout le territoire français, le gouvernement sera forcé de reculer.

    « Les Français ont voté avec leur voiture ! »

    « Les Français ont voté avec leur moto ! »

    « Les Français ont voté avec leur jerrican ! »

  6. En voilà une bonne nouvelle:

    CGT PAS de CALAIS EN LUTTE
    LES CHTI’SYNDICATS MONTRENT LA VOIE!

    APRES 6 MOIS DE LUTTES ET DE MANIFESTATIONS, LE GOUVERNEMENT, LES DEPUTES ET LES SENATEURS DE LA DROITE PRESIDENTIELLE ET DU MEDEF N’ONT RIEN COMPRIS… ILS RESTENT SOURDS, AVEUGLES ET MEPRISANTS !

    DONC NOUS PRENONS NOS RESPONSABILITES EN APPELANT A L’ORGANISATION JOUR ET NUIT JUSQU’A L’ABANDON DE LA REFORME DES RETRAITES. D’ UN CAMPEMENT DE LA RESISTANCE DEVANT LE SENAT A PARTIR DU 19 OCTOBRE…
    Ils campent sur leurs postions, nous campons face à leur position !

    article complet: http://bellaciao.org/fr/spip.php?article108127#forum409056

  7. Balle de Manif
    Aux armes petits citoyens !

    Un camarade à vous a perdu un œil, je suis au courant mais ce n’est pas une raison de vous faire crever les deux. Ce n’est pas votre malaise !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Manif

  8. Témoignage d’importance :

    « Les gendarmes mobiles et les jaunes en action au Havre » (Paco – « LePost.fr »)
    http://www.lepost.fr/article/2010/10/17/2269369_les-gendarmes-mobiles-et-les-jaunes-en-action-au-havre.html

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)