Déc 212010
 

Avant l’incident causé par la petite phrase de Roland Dumas, qui fait tant couler d’encre depuis jeudi dernier, l’émission Ce soir ou jamais avait déjà été le cadre d’une polémique enflammée sur le 11 septembre. Le réalisateur Mathieu Kassovitz y avait alors endossé le rôle de victime expiatoire de l’habituelle diabolisation médiatique. Toute contestation du dogme de la version officielle est considérée comme un blasphème, comme l’a merveilleusement illustré le journaliste de L’Express Renaud Revel. Retour.

Citons Acrimed : « Frédéric Taddeï ne connaît pas son métier. Il ne sait pas qu’un animateur doit savoir réduire au silence ses invités quand ils ne disent pas ce qu’ils sont censés dire. Telle est du moins la leçon que lui infligeait Renaud Revel sur son blog. Petit rappel. En septembre 2009, lors du dernier débat de l’émission de rentrée, Mathieu Kassovitz, est invité, en compagnie d’Hélène Cixous, Ismaël Kadaré et Marin Karmitz, à donner son avis sur l’intérêt du débat – foisonnant sur le net mais absent des médias traditionnels – à propos des attentats du 11 septembre 2001. Le cinéaste émet des doutes sur la version officielle, avant d’être repris par les trois autres présents. Le lendemain matin, dans un billet intitulé Kassowitz délire et Taddeï laisse dire, M. Revel s’indigne de «l’étonnante diatribe révisionniste de Mathieu Kassovitz», et surtout, de l’attitude de l’animateur qui, non content d’ «offrir une tribune» à ce «Faurisson du 11 septembre», a commis l’irréparable en l’ayant laissé parler : «J’ai bien regardé ces images et le regard studieux de Taddeï, dans lequel on ne lit, à aucun moment, ni surprise, ni étonnement, pas même l’ombre d’une interrogation […] J’aurai simplement voulu entendre à un moment Taddeï dire à Kassovitz : « Il faudrait peut-être arrêter le délire. »

Décidément, au sujet du 11 septembre, l’hystérie n’est jamais loin. L’outrance des termes employés par Renaud Revel est très révélatrice de la « dictature intellectuelle », comme dit Roland Dumas, qui règne dans les médias français sur le 11 septembre. Aller jusqu’à traiter Kassovitz de révisionniste, de Faurisson ! Quant au verbe « délirer », il désigne une pathologie mentale : pour le journaliste de L’Express, faudrait-il donc enfermer les contestataires de la fable bushiste dans des asiles d’aliénés ? Mettre en doute la santé mentale d’un opposant, cela ne rappelle-t-il pas un procédé… stalinien ? L’internement à la Loubianka aurait donc un émule à L’Express : étonnant, non ? Notez l’absence totale d’argumentation de Revel : on ne discute pas du 11 septembre, on excommunie pour blasphème. Belle illustration de la propagande véhiculée par les grands médias français pour discréditer toute critique des incohérences, pourtant flagrantes, du rapport de la Commission d’enquête officielle. Il est interdit de faire état des témoignages de pompiers, de pilotes, de scientifiques, de chimistes, d’architectes ou de physiciens, affirmant que l’écroulement des trois tours du World trade center, tel qu’il a été observé, n’a pas pu se produire par la seule faute du crash des deux avions et de l’incendie qui l’a suivi. Interdit de s’étonner que l’impact dans la façade du Pentagone ne ressemble pas à celui qu’aurait causé un avion, comme de s’interroger sur l’absence totale d’images dudit avion, malgré les multiples caméras de surveillance filmant en permanence le bâtiment. Interdit d’évoquer les délits d’initiés qui prouvent qu’un certain nombre de personnes savaient à l’avance que l’attentat allait se produire, spéculant à la baisse le 10 septembre sur les compagnies d’aviation et les assureurs frappés le lendemain – pour 15 milliards d’euros tout de même, d’après l’ancien ministre de la Défense allemand Andreas von Bulow. Si vous bravez ces règles et brisez l’omerta, vous voilà aussitôt étiqueté dans le camp des malades mentaux suspects d’antisémitisme ! Le 11 septembre reste bien encore l’ultime frontière du tabou médiatique.

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  86 commentaires à “Le 11 septembre, ultime frontière du tabou médiatique”

  1. Il y a une question que je me pose depuis 2007.
    Pourquoi Barack Obama s’exprime-t-il si peu sur le 11 septembre ?
    En fait, je n’ai pas souvenir ni trouvé de propos avant, pendant et même après son élection. Il y en a certainement eu (combien ? avec ou sans argument tation ? Je ne sais pas) mais j’ai pourtant l’impression qu’il évite soigneusement le sujet. (J’ai par contre souvenir durant la campagne qu’il rejettait les questions concernant ce sujet pour ses interventions télévisées ou meeting, mais cela peut n’être que stratégique.).

    Mais en France on trouve des défenseurs plus américains que leur Président !

    PS : Cela vaut aussi pour presque tous les chefs d’état occidentaux : ils laissent faire les larbins type Revel mais évitent soigneusement le sujet, et surtout débat ou argumentation.

    • Barack Obama indique clairement que c’est Al Qaeda qui a attaqué l’Amérique le 11 Septembre mais refuse justement d’assimiler ce groupe de fanatiques aux musulmans.

      • Ce qui met à mal la théorie de l’administration Bush « omnisciente contrôlant tout ». Mettre Obama dans le complot participe d’une fuite en avant et décridibilise le tout ….

        • Parce que la jolie marionnette Obama ne fait pas partie du système ?

          Je ne le lui jette (pas trop) la pierre mais ce gars là, a déjà trahi sur de nombreux sujets… (Guantanamo, Afghanistan) je ne le vois pas avoir le courage de rechercher la vérité…

          Si le 11/09 a été laissé faire ou organisé depuis l’intérieur du gouvernement américain, il s’agira probablement d’une faction style pushiste…

  2. Monsieur Bonnet,

    Peut-être, en tant que journaliste, pourriez-vous aller voir de vrais scientifiques qui enseignent dans nos écoles françaises d’ingénieur en ‘génie civil’ ? Ils vous diraient alors ce qu’ils pensent de ces théories : démolition contrôlée, nanothermite, etc… Et vous pourriez bien sûr alors nous en faire part.

    En attendant, je vous conseille la lecture de ce site : http://www.bastison.net
    et plus particulièrement ceci : http://www.bastison.net/RESSOURCES/Editorial.pdf
    http://www.histobiblio.com/11-septembre-et-theories-du.html
    ou encore : http://www.disons.fr/?p=10662

    Bien cordialement
    Jean D.

    • Je viens de parcourir.
      Les deux premiers liens ont l’air intéressants, très intéressants même. Il est question de la démolition.
      Le dernier beaucoup moins, c’est une charge à pas ramants sans arguments autre que le complot, conspirationnistes, l’anti-américaisme, etc. sans intérêt.
      Je poursuis la lecture du deuxième, et merci de l’avoir indiqué.

    • Monsieur Jeannot,

      Vos arguments d’autorités sont réversibles et ne valent que pour l’aspect publicitaire qui motive votre réaction. J’invite moi aussi Monsieur Bonnet à aller consulter ce qu’en disent les pilotes, militaires, agents de renseignements, le millier d’architectes et ingénieurs Américains réunis en association, les anciens membres démissionnaires de la première commission d’enquête, hommes politiques, familles de victimes et journalistes d’investigations anglo-saxons, membres du gouvernement japonais … qui remettent en question les versions officielles.

      Je vous invite à consulter ce site :
      http://www.reopen911.info/

      Bien Cordialement
      Alex

      • J’ajoute à l’attention de M. Jeannot que son argument d’autorité est d’autant moins valide à mes yeux que la présentation de ses documents contient :  le comité éditorial regroupait ce qui se faisait de mieux dans le BTP, avec notamment des spécialistes en ‘Risque’ et ‘Ingénierie Forensique’. 

        Forensique ! Késaco ?
        Le mot anglais forensic est un adjectif qui ne signifie rien d’autre que « judiciaire » ou « légal » comme dans médecine légale.
        Ces experts autoproclamés et spécialistes regardent trop de feuilletons américains, au point qu’ils se sont crus obligés d’inventer une traduction de forensic en plus de leur spécialité.

        M. Jeannot nous parle de scientifiques français. Je ne me fierais pas à des scientifiques qui jargonnent comme ceux-là. Trop l’impression qu’on me prend pour une bille.

        Si M. Jeannot a d’autres références, francophones si possible…

      • Pauvre Alex, si vous saviez !

        Il est vraiment triste de penser que vous en êtes encore pitoyablement là.
        Et dire que certains chantaient l’Internationale à Vorkouta avant d’être liquidé par centaines à la mitrailleuse automatique en pleine banquise.
        Avec les Staliniens, les Fascistes, les Colonialistes, l’Inquisition ou Henri Kissinger on ne peut rien. Je le sais bien. Sur le court terme, on ne peut rien.

        Sur le long, on gagne à tous les coups.
        Et non que voulez-vous ! Je ne vous salue pas.

        • H2,

          Vous avouez votre impuissance à me répondre sur le plan de l’historiographie et sur la base d’une argumentation politique. Il n’est une fois de plus pas étonnant de constater que le seul ressort politique dont dispose le trotskisme contre le mouvement communiste sont de vieilles routines démagogiques, certainement celles héritées d’une longue histoire au contact de la propagande de vos alliés objectifs, parfois subjectifs, d’extrême droite et de la gauche bourgeoise. Amusant de constater la haine que vous portez au fascisme, vos prédécesseurs trotskistes n’avaient pas les mêmes scrupules lorsqu’il s’agissait de combattre le mouvement communiste. Le groupe Mandel de la soi-disant « 4e » « internationale » ne soutenait-il pas contre les communistes ukrainiens le mouvement nationaliste ukranien qui s’était illustré dans une collaboration totale avec les nazis allemands ? je vous épargne la longue liste de l’histoire contre-révolutionnaire de votre misérable mouvement qui a longtemps « prospéré » sur les campagnes de propagandes anti-communistes menées de front par vos amis trotskistes et ceux que vous considériez paradoxalement comme vos ennemis dans votre message précédent.

          alex

    • La science dans le cas présent sert surtout d’argument d’autorité pour ou contre telle thèse conspirationniste (Alkaïkaïhida ou CIA c’est du complot idem).

      Ce qui est frappant de constater , c’est que  » l’ antithèse » (disons plus simplement la version officielle :le 3ème degré ,c’est du 1er degré qui s’ignore) est partisane , par conséquent les arguments scientifiques ne sont pas plus objectifs, ils ne prouvent rien, ils justifient tout .

      « Mettre fin aux théories du complot ? Un travail de longue haleine… »
      http://www.disons.fr/?p=10662

      on voit bien qu’ il n’ y a aucune objectivité non plus dans ces propos , exit donc l’ argumentation qui se veut scientifique .

      La science permet (éventuellement) de répondre à des questions trés précises :
      nanothermite ou pas ? et ben pas de bol , match nul . Vous pouvez prouver que les expertises sont contestables (lesquelles ne le sont pas ?) vous ne pouvez pas trancher la question .

      Vous trouverez des scientifiques pour affirmer une chose, et d’autres tout aussi renommé qui vous soutiendrons le contraire, à plus forte raison s’ il y a des intérêts en jeu .

      Les exemples de procès où se succèdent les expertises contradictoires sont nombreux .

      Dernière remarque, il y a aussi pas mal d’approximation scientifique dans les sites que vous citez .

      • Il me semble que tout ce que demande ceux qui s’opposent à la version officielle demandent une véritable enquête avec des moyens et sans destruction des preuves existantes. Mettre dos à dos les uns les autres sans trancher comme vous le faisiez monsieur Sébastien revient à caricaturer les positions de ceux qui se battent pour l’ouverture d’une nouvelle enquête.

        Voir les commentaires d’un chercheur français membre du réseau français Reopen911 sur les conclusions « hasardeuses » de Monsieur Quirant du site Bastison.net :
        http://www.reopen911.info/News/2010/06/18/bastison-net-grand-coup-d%E2%80%99epee-dans-l%E2%80%99eau-a-l%E2%80%99augc/

        • Sauf que le monsieur n’est pas chercheur, comme vous le dites, mais ingénieur en informatique. D’où la mise au point salutaire http://www.disons.fr/?p=10662
          Un coup d’épée dans l’eau, comme vous dites.

          • Monsieur Jeannot. vous procédez par arguments d’autorités successifs pour apporter une publicité à votre point de vue sans débattre des questions de fonds. J’observe que le deux-poids deux-mesures que vous appliquez à ce procédé vous empêche de rappeler qu’il existe un millier d’ingénieurs et architectes américains à avoir étudié les attentats du 11 septembre depuis une décennie.

            http://www.ae911truth.org/

          • En raisonnant par le nombre et l’autorité des partisans d’une version scientifique, Einstein, Newton et Archimede n’auraient fait que des coups d’épée dans l’eau.
            Et pourtant, elle tourne cher monsieur !

            Il est difficile au profanes que nous sommes de trancher entre ces scientifiques, mais deux choses sont certaines :
            – Les partisans de la version démolition contrôlée ne sont pas que quelques illuminés en mal de publicité.
            – Nous voyons de nos yeux, sur plusieurs images et plusieurs plans, les tours s’effondrer verticalement.

            Sans vouloir contredire Quiran, on se demande quand même bien pourquoi des dizaines d’années avant et toujours après le 11 septembre on s’obstine à mettre des explosifs pour démolir des tours verticalement s’il suffit d’y mettre le feu !
            Pour rappeler le 14 juillet ?

          • Synthèse très juste, merci Pascal 🙂

          • @ Pascal :

            But the fact that some geniuses were laughed at does not imply that all who are laughed at are geniuses. They laughed at Einstein, they laughed at Newton, they laughed at Archimede. But they also laughed at Bozo the Clown.

            Carl Sagan

          • Ah ah, flagrant délit de fainéantise 😀
            Je lis l’anglais, mais il eût fallu traduire pour l’ensemble des plumonautes 😉

        • @lex

          « ceux qui s’opposent à la version officielle  » ne forment pas un groupe homogène (ce serait accepter la grille de lecture binaire que vous impose les « anticomplotistes , ceci dit ça n’ a pas l’ air de vous géner.)

          Il y a sans doute parmi les opposants de la thèse officielle des personnes qui défendent un autre intérêt que découvrir la vérité et qui par conséquent brouillent également le débat .

          renvoyer dos à dos des partis pris trop flagrants laissent à mon sens la place à une véritable enquête indépendante .

          Le fait que 10 ans après ,on l’ attende toujours, parait suffisant pour douter de la version officielle .

          Deux liens à propos d’ un crash , histoire d’alimenter le feu des polémiques (et d’illustrer que le bon gros bon sens en sait quand même un peu sur les dégâts causés par un avion bourré d’explosifs et plein de kérosène contre un immeuble ) 😉

          http://www.crashdehabsheim.net/autre%20crash%20amsterdam.htm
          http://www.net-sky.be/el_al.html

          • Bonsoir

            j’ai du mal à saisir votre propos, vous semblez remettre en cause le crash des avions sur les batiments avec comme exemple un crash avec un appareil différent (747) sur un immeuble à structures différentes.

            MA question est simple : Remettez vous en cause le crash du vol 77 sur le pentagone ?

          • heu…c’est pour un sondage ?

            Les doutes que je peux avoir ne remettent rien en cause 🙂

            et vous ?

          • « ce serait accepter la grille de lecture binaire que vous impose les « anticomplotistes »

            Pardon ? Niez-vous que les truthers englobent les « anti-complotistes » dans le même sac et parlent allégrement de « bushistes », « néocons », « collabos », « traitres » et j’en passe ?

            Paille, poutre, etc.

            PS : je ne nie pas que certains « anti-complotistes » usent un peu trop facilement de la « nazification » et/ou de l’anti-sémitisme ».

    • Je me permets aussi de mentionner la réponse de Niels Harrit à la version de la « peinture » de Mr Quirant. L’article est traduit en français et disponible ici :
      Niels Harrit : Pourquoi les « chips » rouge/gris ne sont pas des composants de peinture mais bien de la nanothermite
      http://www.reopen911.info/News/?p=6226

      –GV

      • Harrit a t-il répondu à FHC, truther de son état, qui dit que l’article est bidonné car les services secrets ont manipulé les échantillons pour cacher le VRAI modus operandi : la fusion froide !

        J’aimerai aussi davantage de preuves quant à la provenance des échantillons étudiés par Harrit. Moi aussi jpeux prendre de la poussière dans ma cave et dire qu’elle vient du WTC ….

        • C’est tout ce que vous avez trouvé ? La provenance des échantillons, ultime rempart qui ne vous protège pourtant pas contre le fait que la nanothermite (dont la présence a encore été confrmée par le chimiste Marc Basile (Voir http://dai.ly/9gqGST) est d’usage exclusivement militaire, de surcroit états-uniens. Nous aurions donc des services secrets qui intercepteraient des echantillons envoyés par des New-Yorkais aux scientifiques (Steven Jones, Niels Harrit, Marc Basile,…) et y placeraient de la nanothermite militaire ? C’est bien ça ?
          –GV

          • Oui c’est la version de FHC ! Car d’après lui, les tours se sont effondrés suite à la « fusion froide » LOL

            Et sinon, non ce n’est pas tout ce que j’ai trouvé !

            En vrac : revue de merde, éditeur qui accepte des articles rédigés par un ordinateur contre de l’argent, redac chef qui démissionne suite à la publication de cet article, peer review très louche (des collaborateurs de l’article), un grand nombre d’auteurs dont la plupart n’ont rien à voir avec la discipline , l’auteur « principal » qui n’est pas non plus spécialiste de la discipline vu qu’il est expert en plastique …., etc. etc.

            Basile fait plus ou moins partie de l’équipe de Harrit, donc bon …

            Enfin, la nanothermite n’a JAMAIS été utilisée pour la démolition contrôlée et Harrit lui même suggère que plusieurs tonnes auraient été nécessaires.
            A votre avis, comment on fait pour introduire des tonnes de termites sans que personne n’en sache rien ?

          • Les 2 tours ne se sont pas « effondrées » elles ont été dynamitées!

            Tous les témoignages concordent (explosions avant les impacts), de plus, la vitesse de chute rend impossible toute autre explication (un corps ne peut tomber en chute libre en empruntant le chemin de la plus grande résistance), et quand en plus on retrouve dans TOUS les échantillons de poussiere de Ground Zero des fragments de Nano-Thermite (militaire)….qui peut encore (de bonne foi) avoir un doute?????

            Question bonus: comment fait on pour piloter (avec succes !) des avions de ligne en les faisant voler plus vite que les specifications maximum du constructeur, quand on ne sait meme pas faire décoller un Cessna…………………….?

          • En chute libre ? Avez-vous vu les images ? On voit des débris tombés plus vite …. A moins que qu’il existe une super chute libre ?

            Avez-vous déjà assisté à la démolition contrôlé d’un immeuble ? Les détonations s’entendent à plusieurs km, ici, rien !

            Nano-machin ? Bis repetita ! Article totalement inepte sur des poussières dont la provenance n’est pas certaine !

            Pour la vitesse : renvoyez vos classiques et ne confondez pas les miles et les km/h

          • Bloub,

            Pas la peine de servir ta soupe à la désinformation à Géanvert, tu sais…

            1. Le canular ne visait pas la revue dans laquelle Harrit a publié.

            2. Il est faux de dire que les peer revieewer étaient collaborateurs de l’équipe d’Harrit. C’est un mensonge, rien moins!

            3. Ce l’est tout autant en parlant de M. Basile qui a cherché à vérifier la validité des résulktats d’Harrit et Consorts par ses propres moyens et confirmé lesdits résultats, tout en réfutant la trouvaille quirantesque qui voudrait que la réaction observée par ces chercheurs ait pu être due à une réaction classique de peinture…

            Cette attitude cherchant à vérifier la reproductibilité des résultats de l’étude de N. Harrit contraste fortement avec l’attitude des scientifiques debunkers demeurés cachés sous leur anonymat qui n’ont jamais pris la peine de réfuter les résultats et conclusions de l’article de N. Harrit, en leur demandant d’examiner les poussières ou en s’en procurant d’autres échantillons…

            4. Démission de la rédactrice en chef, MC PISANI. Elle a pris cette décision en 40 minutes chrono d’après ton ami J. Quirant. Elle a affirmé qu’elle n’était pas spécialiste dans cette matière – ce qui est peu crédible – mais a quand même critiqué le contenu, le qualifiant de politique plus que scientifique, le tout sans avoir le temps matériel de le lire dans son entièreté. Et toi, tu veux tirer quelque chose de cette démission éclair burlesque… Tu excuseras ceux qui seraient tenté de déduire l’inverse, j’espère.

            5. Dernière chose : Les auteurs ont dû faire appel à une revue open pour une raison très simple : leur article était trop long et trop documenté pour pouvoir être publié par une grande revue.

            Conclusion : aucune critique de fond et même les critiques formelles révèlent un esprit de chicane et des tendances marquées à la désinformation. Bref un galimatias routinier qui n’abuse plus personne.

            Les rares critiques de fond pertinentes ayant été élevées contre l’article ont été prises en considération par les auteurs qui terminent des expériences complémentaires sur les chips pour confirmer et préciser leurs résultats!

            Bilan : Bloubs!

          • Bloub,

            Le thermate peut ou non produire des bruits d’explosions selon la façon dont il est utilisé ou placé :

            http://www.youtube.com/watch?v=5d5iIoCiI8g&feature=player_embedded

  3. « Mettre en doute la santé mentale (…) un procédé stalinien »
    Il semble que vous n’avez pas toujours le souci de vous départir des automatismes qui ont cours dans votre profession. Pourriez-vous donner un exemple prouvant l’existence de tels procédés en URSS dans les années 20-50 ? A moins bien sûr que vous en soyez au même point que vos collègues de la presse monopolistique, vous contenter du seul pouvoir d’évocation qu’ont les superstitions anti-communistes dans les idéologies dominantes aujourd’hui sans plus jamais avoir besoin de démontrer quoique ce soit.

    • Monsieur Jeannot,

      Vos arguments d’autorités sont réversibles et ne valent que pour l’aspect publicitaire qui motive votre réaction. J’invite moi aussi Monsieur Bonnet à aller consulter ce qu’en disent les pilotes, militaires, agents de renseignements, le millier d’architectes et ingénieurs Américains réunis en association, les anciens membres démissionnaires de la première commission d’enquête, hommes politiques, familles de victimes et journalistes d’investigations anglo-saxons, membres du gouvernement japonais … qui remettent en question les versions officielles.

      Je vous invite à consulter ce site :
      http://www.reopen911.info/

      Bien Cordialement
      Alex

    • Nieriez-vous les internements d’opposants à la Loubianka des belles années staliniennes, cher ami ?

      • Les chefs d’accusations portés contre les dissidents soviétiques étaient-ils pour autant la « maladie mentale » ? Je pense que vous n’avez ni lu les procès-verbaux disponibles sur les « procès de Moscou », ni les commentaires des observateurs directs (ambassadeurs, juristes professionnels…), qui concluaient à la crédibilité des chefs d’accusations, ni même étudié l’histoire politique des années 20-30 pour nier ainsi l’existence d’une dissidence anti- soviétique (que vous appeliez naïvement « opposants »)

        « belles années staliniennes »
        ce n’est pas en abusant de ces évocations « magiques » que vous convaincrez de la justesse de votre point de vue politique. On ne sait même pas à quoi vous faîtes référence Monsieur.

        Bien Cordialement
        alex

        • Vladimir Boukovski et Leonid Plioutch, ça vous dit quelque chose?
          C’est pertinent de comparer le traitement médiatique (entre autre) de ceux et celles qui ne pensent pas dans la ligne officielle avec ce qu’il était chez les soviétiques, (relire 1984 ça aide).

          • cher intervenant,

            Je doute de la crédibilité de la référence que vous mobilisez, qui n’est pas historiographique (« 1984 », un roman de « speculative fiction »), et qui n’est pas politiquement neutre (ouvrage massivement édité et diffusé sur les fonds de la propagande culturelle Américaine pendant la Guerre froide)

            Quant à la question des « dissidents » en URSS, j’observe que vous entretenez volontairement la confusion sur deux périodes politiques fort distinctes de ce pays. Rien de comparable en effet entre ces intellectuels de l’époque Brejnev que vous citiez et le travail de sabotage, de terrorisme et pour certains de collaboration directe avec le Japon et l’Allemagne entrepris par les plateformes d’oppositions à la majorité du parti Bolshévique. Relire les historiens américains ou russes contemporains comme Bobrov, qui ont eu accès à une grande partie des archives sur les « procès de Moscou », relire les câbles diplomatiques (Etats-unis, Suède…) qui ont été envoyés à leurs gouvernements de référence ainsi que les témoignages des observateurs étrangers aux procès de Moscou et leur contraste avec le tapage des médias occidentaux de l’époque sur ces procès. J’oserais dire, pour reprendre vos termes, que « ça aide » pour comprendre l’histoire politique de cette période.

            Comme Monsieur Bonnet aime emprunter des raccourcis dans le temps et dans l’espace, je ne lui suggèrerai pas d’expliquer les réactions de ce vulgaire journaliste de l’Express qu’il prend à parti par son appartenance au groupe Dassault

            Bien Cordialement

        • Alex,

          On peut avoir en théorie une sympathie pour l’idéal communiste tout en vomissant les monstres « prolétariens absolutistes », qu’ un certain marxisme vulgaire a engendré. Une clique de furieux a pris TOTALEMENT le pouvoir et la première chose qu’ils ont fait c’est d’éradiquer tous ceux de près ou de loin qui étaient le souvenir vivant de la révolution d’octobre . Vous retardez considérablement très chez Alex. Il va falloir regarder les choses en face et ce sera à vous de séparer le bon grain de l’ivraie.

          Tenez, pour commencer, voici trois ouvrages admirables :

          1 / Vie et destin de Vassili Grossman –
          2 / « Communistes Contre Staline – Massacre D’une Génération » de Pierre Broué
          3 / L’Orchestre Rouge de Gilles Gilles Perrault

          • cher H2,

            Il est dommage que votre intervention ait délaissé l’argumentation politique pour tomber dans une espèce de préconisation psychothérapeutique, que je me garderais pour ma part de vous prescrire. Qui plus est ce que vous avancez est inexact et invite ouvertement à pratiquer la caricature (je vous cite : « séparer le bon grain de l’ivraie ») :

            1- Qui est réellement « retardé » mon cher H2 ? Vous l’êtes en tout cas sur le plan de l’historiographie. Les centres d’archives de Smolensk attestent que les vieux cadres Bolshéviques, contrairement à ce qui a été raconté par les historiens trotskistes et d’extrême-droite qui ont tous écrit avant l’ouverture des archives ex-soviétiques, ont été une très petite minorité à être exclus du parti, et ceux qui l’ont été ont fait l’objet de votes-sanctions des Soviets de District et des Oblast préalablement. Les mesures d’exclusions, définitives ou temporaires, n’ont en tout cas jamais été décidées centralement. Preuve en est que les mesures d’exclusions concernaient essentiellement les membres les moins formés politiquement et qui se trouvaient être les plus récemment recrutés (à hauteur de 80% si ma mémoire est bonne lors des « purges » administratives et sur l’affaire des fausses cartes de membre du parti en 1937)

            2- Quant aux références que vous donniez, j’ai bien peur qu’elles ne soient guidées que par votre goût de l’anti-communisme : 2 romanciers et un historien trotskiste qui a passé sa vie à participer aux campagnes de diffamations contre l’URSS. Joli tableau pour l’anti-communiste médiocre et peu informé, mais insuffisant pour compenser votre manque manifeste de connaissances sur cette période et les conclusions fallacieuses et contre-factuelles que vous en avez retirées

            Bien Cordialement

  4. Bon, l’avantage de monter une polémique monumentale sur le 11 septembre, c’est que ça évite de penser aux conséquences du 11 septembre, et à tout ce qui s’est fait comme saloperies depuis, au nom du 11 septembre.
    C’est assez bien vu d’une point de vue politique, de la part des autorités américaines, d’avoir à la fois pondu une enquete discutable et suggéré à certains groupes qu’il y a eu complot, et que les thèses officielles sont mensongères.
    En plus, ça marche, la preuve.

  5. @pascal

    « Sans vouloir contredire Quiran, on se demande quand même bien pourquoi des dizaines d’années avant et toujours après le 11 septembre on s’obstine à mettre des explosifs pour démolir des tours verticalement s’il suffit d’y mettre le feu ! »

    Vous oubliez juste un détail : crash d’un avion en plus.
    Jérome Quirant dit exactement :

    c’est bien l’enchaînement de deux ‘charges’ exceptionnelles (crash + incendie) qui a causé le flambement des colonnes et l’amorce de l’effondrement.
    Aucun règlement de calcul au monde ne prévoit de prendre en compte deux charges accidentelles successives. Penser dans ces conditions que les tours auraient dû y survivre est donc totalement illusoire.

    • Otez moi d’un doute affreux, combien d’avions se sont écrasés dans le WTC 7 ?

      • http://www.bastison.net/WTC7/wtc7.html

        Pour compléter mon précédent billet.

        cordialement

        • Aaaah, ce cher Bastison, ce cancre vulgaire en mal de célébrité, que l’on avance tel un épitre de l’ancien testament, irréfutable et prétentieux, illustrant du même coup sa propre incompétence et sa paresse intellectuelle.

          Je me permet, monsieur, de dupliquer mon commentaire du billet du 19 décembre, déposé hier soir.
          Vous n’y trouverez pas de lien salvateur ni de béquille savante, mais un simple état des lieux du conflit en court. Une guerre que vous vous évertuerez à perdre en usant de méthodes si échevelées…

          Commentaire du 24/12/10 00:23

          J’ai lu attentivement les 170 commentaires postés jusqu’à présent.
          Je vous propose un petit bilan statistique des forces en présence.

          Les 10 « Confiants »

          Pierre Vandeginste
          Rigel
          Bloub
          Asylum
          Gregory Gutierez
          charbonnier
          Myriam
          Hacheff
          azim
          Bébert

          Les 36 « Sceptiques »

          Olivier Bonnet
          Elda
          The Dude
          winprout
          Zorg
          H2
          Pascal
          jean georges
          glopglop
          Paulo
          micmousse
          Amaru
          Buzz
          bouiri
          Le zétète tique
          Achille
          DuGNu
          droop
          Duszka
          GeantVert
          Brut Lionel
          Elevens
          Nicolas
          Burnel
          Blue Rider
          annick louise
          françois
          dav
          La Voie du Milieu
          j’ai compris
          kokominutman
          ali
          Philippe
          paix68
          thierry
          Kev

          Et 3 « Neutres »

          emcee
          questions
          mano

          Sans entrer dans un interminable débat rhétorique et factuel, on peut néanmoins dégager quelques tendances de cette soigneuse petite comptabilité:

          Les « confiants » sont très largement minoritaires (l’essentiel de leurs contributions ont d’ailleurs été formulées par seulement 3 d’entre eux, dont 28 commentaires pour le seul Pierre, un score digne d’un missionnaire en terre païenne). La topologie sociale de plumedepresse peut sans doute expliquer l’ampleur de ce déséquilibre mais certainement pas son fondement.
          On peut sans risque étendre cette analyse à l’ensemble du web (toute proportion gardée), où l’on assiste régulièrement à une bataille rangée opposant quelques mercenaires à des légions de citoyens, souvent maladroits, à l’argumentation parfois inégale, voir paranoïaque, mais sincères dans leur vaste majorité.

          La rhétorique, à la limite de la condescendance, est toujours la même, trahissant la curieuse cohésion mentale et méthodique de ces croisés de la vérité « convenable ». Le fameux Bastison, et sa caution scientifique martelée sans cesse comme un axiome (ce qui, avancé comme tel, témoigne d’une paresse intellectuelle remarquable) en est le plus notable et, à peu de chose prêt, l’unique étendard. Que dire de ConspiracyWatch et de ses collusions atlantistes presque assumées au grand jour…

          Face à ce mouvement citoyen en plein essor, hétérogène et unilatéral (on passe de « confiant » à « sceptique » mais très rarement l’inverse, et je défie quiconque d’argumenter le contraire) on assiste à un déploiement d’énergie phénoménal de la part de ces « juste-pensants » (minoritaires sur le web mais majoritaires dans nos sociétés occidentales, ne nous y trompons pas), qui prétendent contrecarrer ce neo-poujadisme viral en nous assommant de leur supériorité intellectuelle (présupposée).

          La puissance de la dissonance cognitive explique la véhémence de la plupart, mais pour les plus acharnés, je m’interroge tout de même sur les réelles motivations, psychanalytiques ou vulgairement matérielles, qui puissent justifier une telle fuite en avant…

          De même, je trouve particulièrement révélateur d’observer la constance de certains à défendre bec et ongle l’ordre établi et la pensée commune, bien que je considère la contestation systématique comme contre-productive. Et pour paraphraser Dumas, à ce petit jeu, les larbins sont souvent plus zélés que leur maitres.

          « L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit » Aristote

          • Quand on dispose d’un ordinateur, la moindre des choses est de mettre une liste dans l’ordre, non ?

            Achille
            ali
            Amaru
            annick louise
            Blue Rider
            bouiri
            Brut Lionel
            Burnel
            Buzz
            dav
            droop
            DuGNu
            Duszka
            Elda
            Elevens
            françois
            GeantVert
            glopglop
            H2
            j’ai compris
            jean georges
            Kev
            kokominutman
            La Voie du Milieu
            Le zétète tique
            micmousse
            Nicolas
            Olivier Bonnet
            paix68
            Pascal
            Paulo
            Philippe
            The Dude
            thierry
            winprout
            Zorg

          • Kev « Il ne critique les scientifiques « conspi » qu’en commençant par une bonne analyse péjorative sur leur profil, sur la forme. Le fond des arguments de bastison étant proche du néant. »

            Winston : « Aaaah, ce cher Bastison, ce cancre vulgaire en mal de célébrité, que l’on avance tel un épitre de l’ancien testament, irréfutable et prétentieux, illustrant du même coup sa propre incompétence et sa paresse intellectuelle »

            Remplacez bastison et Quirant par vous et on obtient ….. tadiiin !! Votre message.

            Merci d’avoir joué.

          • Ahah, certes mais quel ordre est le plus significatif?

            Vous avez privilégié l’ordre alphabétique, abstrait et dogmatique s’il en est.
            Pour ma part, j’avais opté pour l’ordre chronologique!

          • « L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit » Aristote

            On parle bien des gens qui justement affirment que le « trou est trop petit » ou que « les tours n’auraient pas du tomber comme ça » ? Sur quelle base ? Bah on sait toujours pas, la croyance sur ce que ça devrait être sûrement….

            Le doute, l’esprit critique, c’est beau, mais faut que ça s’accompagne d’une réelle recherche! Douter pour douter par plaisir de douter, mouais.

            Les truthers sont prompt à critiquer et à attaquer Quirant, Bazant mais rechignent à critiquer l’énorme arnaque et les 10 000 casseroles que se traine l’article d’Harrit (par exemple). Ce qui va dans son sens est toujours bon à prendre peu importe les auteurs …

          • Bloub,

            Un seul contradicteur scientifique et déjà deux identités. Et pour combien d’autres en parallèle?
            Il me semble que cette curieuse multiplicité est susceptible de cacher un profond isolement, sinon social, mais psychologique, propre aux croisés de la vérité « convenable ».

            Monsieur Quirant aurait il quelque chose à prouver? Si ce n’est au monde, peut être à lui même.
            Quelles sont ses motivations profondes pour endosser ainsi le rôle de franc-tireur savant? Ce costume, un peu grand pour lui, de porte-flingue au service d’une vérité médiatiquement admise par l’essentiel des institutions occidentales?

            Parmi les sceptiques, du moins les plus sincères, la motivation principale, tout le monde la connait, c’est l’indignation.
            Celle la même qui supplanta les idéaux patriotes d’un Jim Garisson, et le poussa à remettre en question son paradigme de haut fonctionnaire exemplaire (à l’opposé du cliché d’uluberlu marginal que l’on essaie d’affubler à tous ceux qui expriment leur doutes au grand jour)
            Cette force considérable aux vertus créatrices innombrables, indissociable de la démocratie, qui fut récemment loué par le vénérable Stephane Hessel, et qui motive sans aucun doute notre hôte journaliste.

            Finalement, au delà des arguments, je m’interroge plus sur les raisons qui poussent certains à défendre coûte que coûte, des partis ou des opinions qui disposent déjà du soutient de puissances médiatiques et financières considérables.
            Est ce par crainte de voir leur paradigme écorné? Par lâcheté? Ou par pur intérêt stratégique? Ou bien même par opportunisme vulgaire…

            Comment me convaincre, moi, amateur éclairé de contenus scientifiques variés, que la position partisane de monsieur Quirant est plus légitime que celle des milliers de pétitionnaires qui sont visiblement tout aussi compétents pour me démontrer l’inverse.

            Je n’ai pas le moyen de trancher, alors je m’intéresse aux symptômes du débat. Et je constate juste que la vulgarité, l’amalgame, la condescendance, et le mépris sont plus largement représentés dans les propos des « confiants ». Alors que leur position majoritaire au sein de la société civile devrait leur assurer une sérénité à toute épreuve, les symptômes témoignent au contraire d’une nervosité démesurée.
            Je trouve cela très curieux.

            A défaut de tomber dans une comparaison grossière avec Galilée, ce qui ne manquerait pas de flatter l’orgueil du professeur (avouez que vu les circonstances, l’argument frise le pathétique), je me demande ou sont les autres Quirant. Ou sont tous ces courageux scientifiques, prêts à mettre leur carrière en danger, à s’attirer les foudres de leur hiérarchie, pour défendre la mythologie officielle attaquée de toute part.
            Ou sont ils?

            Au contraire, j’ai le sentiment que beaucoup se désintéressent soigneusement du sujet (une précaution qu’on ne peut difficilement leur reprocher, face au lynchage systématique qui frappe chacun de ceux qui ont risqué émettre quelques doutes), et que les rares qui osent s’y pencher sérieusement finissent souvent par venir grossir les rangs des odieux « complotistes » (néologisme imbécile s’il en est, qui en dit long sur les innombrables abus de langages qui font loi quand les arguments factuels viennent à manquer).

            Finalement, je me sens bien plus à l’aise du coté des Garrison et autres Hessel, que de celui des laquais de la vérité communément admise.

            Messieurs, je vous souhaite à tous un joyeux Noël

          • C’est beau de se draper dans les idéaux des autres ….

            En attendant, les conclusions du NIST, qui étaient très attendu, ont été commentées et critiquées dans des revues scientifiques. Etrangement rien à été à redire sur les grandes lignes. Faut croire qu’ils étaient d’accord. Seuls quelques excités sur le net remettent en cause ces conclusions. Etrangement, une fois encore (!!), aucune des personnes remettant en cause ces conclusions n’est suffisant compétentes pour rédiger un article en bon et du forme dans une revue sérieuse. A vous entendre, il y a tellement de preuves…. ca devrait pas être très dur.

            Je ne répondrais pas à la place de M. Quirant que je ne connais pas. Etant moi même historien de formation, quand j’entends, sur mon domaine de prédilection des erreurs et contre vérité, ça me fait bondir et, en bon maso, je passe souvent du temps à souligner les dites erreurs.

            Jusqu’à présent, qui s’est enrichis sur le « doute » du 11/9 ? Quirant vend-il des DVD, des Tshirts ? Combien Quirant facture t-il ses conférences ?
            En revanche, les Bjorkman, Jones (y en a plusieurs), Harrit, etc. hmmmm……

          • Les idéaux n’appartiennent qu’à ceux qui les partagent.

          • Donc M. Quirant est forcéement bushiste et vous forcéement défenseur de la liberté ?

            PS : Galilé avait des preuves, les truthers aucune !

    • « c’est bien l’enchaînement de deux ‘charges’ exceptionnelles (crash + incendie) »……

      Je croit rever quand je voit se genre de commantatires.
      Une petite questiion me vient alors, avez vous deja vu un crash d’avion sans incendie???

  6. Jeannot c’est Jerome Quirant non?
    Le gars ayant le plus de pseudos dans la blogosphère!
    Avec ton comportement trollesque sur le net tu énerves tout le monde, déjà faudrait commencer à n’utiliser qu’un pseudo plutot que 300, pour faire croire que des personnes te supportent..
    Non mais sérieux Bastison représente à lui meme ce dont tout le monde critique en ce moment et dans cet article: la pensée unique.
    Bastison à la télé sur l’objet du scandale: « les conspirationnistes sont débiles ».
    C’est bien ça change des « négationnistes, révisionnistes » et autres « antisémites ».
    Il ne critique les scientifiques « conspi » qu’en commençant par une bonne analyse péjorative sur leur profil, sur la forme. Le fond des arguments de bastison étant proche du néant.
    A quand une critique par exemple sur la video que j’ai posté plus haut? Oui oui j’ai posté avec le meme pseudo..
    Allez Jeannot fais-nous rêver.
    Si j’étais en mode « bastison » et que j’utilisais ses méthodes, je dirais: Si t’as autant de personnes d’accord avec toi, comment n’as-tu pas trouvé un informaticien ou simple bidouilleur de sites internet pour faire un vrai site plutot qu’un site html des années 90? Ah c’est méchant et gratuit je sais 🙁

    A mort la pensée unique (dictature intellectuelle comme dirait Dumas)!
    PS: Non je ne suis pas un « sbire » de Reopen, d’ailleurs je ne suis même pas inscrit sur leur forum..

    • Hahahaha !

      Vous faites ce que vous dénoncez, bien bien bien !

    • Hey kev, inutile de parler avec ces gens ils ne sont clairement pas là à la recherche de ce qui s’est vraiment passé mais uniquement pour faire changer d’avis ou au moins nous faire douter. On aurait presque qu’ils ont été envoyé ici un peu comme les faschos qui ont fait « une descente » sur un article du monde récemment. C’est carrément leur boulot, j’ai l’impression qu’ils sont payés, vu leur acharnement ou bien ils tiennent vraiment à sauver « l’idéologie » criminelle derrière cet attentat.

      Il est inutile de rentrer avec eux dans les incohérences de la VO car ils ont leur sacré « bastison » qui détient la vérité, le prophète de la VO (avec graphique, courbe et tout quoi! Tu dois être forcément con-vaincu!), qu’ils invoqueront et qui ne sert qu’à faire douter sur les véritables incohérences du 11/9, pour qu’à la fin on se dise « bah on saura jamais la vérité, c’est trop compliqué, allons nous amuser et ne nous occupons plus de cela: tout va bien dans le meilleur des mondes possibles ».

      Il suffit juste de revenir à ce qui est simple et constatable par tout le monde: les enquêtes en quelque sorte ont été interdite (!), cet évènement a permis de mettre en ruine le moyen orient sous de fallacieux prétexte (ADM, etc…) (!) et les médias annihilent tout ceux qui s’opposent à la version officielle (ex: Bigard) (!). Et il y en a d’autres encore!

      Mais ne vous inquiétez pas, sans prétendre être un prophète je peux affirmer que bientôt vous verrez un site équivalent à celui de bastison, ou bien bastison lui-même, où « ils » (il faut les définir, savoir qui sont ces missionnaires, à quelle idéologie ils appartiennent) tenteront de démonter les faits ci-dessus à coup de graphique, de courbe et de faux témoignages.

      Comme je vous l’ai dit leur but n’est pas de montrer qu’ils ont raison, leur but est simplement de faire douter en rendant complexe l’affaire. Sa me rappelle celui dont le travail était de défendre les sociétés de cigarettes! Difficile mais il s’en sortait bien à coup d’étude, de graphique et bien sûr de témoignages. Au final il n’avait pas forcément raison mais il réussissait à insérer le doute, à montrer qu’il existait un autre courant. Alors que tout le monde connait les effets néfaste de la cigarette sans même rentrer dans des débats inutiles: il suffit donc de revenir à ce qui est simple pour les faire taire.

  7. Vous vous trompez, cher monsieur, l’ultime tabou n’est pas celui du 11 septembre, mais bien celui de l’histoire de la dernière guerre mondiale. Pour le lever et rétablir la liberté de recherche et d’opinion dans ce pays, avec Noam Chomsky, Jean Bricmont et bien d’autres, rendez-vous sur le site de Blanrue :
    http://abrogeonslaloigayssot.blogspot.com/

  8. Oulà… c’est la venue du Papa Noël qui excite la reopenie ?

    Monsieur Bonnet, pouvez-vous me citer un scientifique français, américain, ou guatémaltèque, qui ait un jour publié un article scientifique dans une revue de génie civil et qui soutient les théories délirantes de la démolition contrôlée ?
    Ne vous donnez pas cette peine : vous n’en trouverez pas !
    Les truthers ont beau régurgiter à n’en plus finir la pétition de Gage et ses 1300 incompétents (cette pétition est une escroquerie et ceux qui ont la comprenette un peu ardue peuvent aller lire l’explication détaillée là : http://www.disons.fr/?p=10662 ) ceci est un fait indiscutable et je le répète maintenant depuis plus de deux ans (!!!) : il n’y a AUCUN scientifique DU DOMAINE qui a remis en cause les grandes lignes des conclusions apportées par les experts indépendants (plusieurs centaines) qui ont travaillé sur le dossier. AUCUN. C’est à dire zéro…

    Oui, d’autres scientifiques se sont inscrits dans le mouvement truffier, mais ne sont ABSOLUMENT PAS spécialistes de génie civil. Certains peuvent continuer à soutenir que pour un bobo à l’œil il faut consulter un proctologue, mais cela ne fait que les confiner dans le ridicule le plus absolu et les rapproche encore davantage de la paranoïa et la démence.

    Aucun scientifique du domaine n’a donc remis en cause les conclusions techniques sur ces événements du 11 septembre, c’est pour cela qu’à l’heure actuellement, malgré l’impressionnant brassage de vent reopeniste et jusqu’à nouvel ordre, il n’y a aucune raison de rouvrir les enquêtes techniques… et il serait bien étonnant qu’il y en ait une un jour, tellement les conclusions sont limpides pour quiconque possède les bases élémentaires du calcul de structure.

    L’engagement politique est louable, les causes défendues souvent justes, mais de grâce arrêtez de travestir la réalité en prenant la Science comme caution. Il n’en est rien. Votre combat est politique, nullement scientifique. Affirmer le contraire relève de l’escroquerie intellectuelle la plus crasse.

    C’est pour cela (pas la peine d’aller chercher autre chose !), que les Kassovitz, Bigard, Dumas ou Gage n’ont aucune crédibilité lorsqu’ils tentent de parler du trou du Pentagone ou de démolition contrôlée… Et c’est aussi la raison pour laquelle les médias ayant encore un minimum de conscience professionnelle ne relayent pas ce genre de délire !

    Si vous voulez réellement vous informer sur le fameux trou du Pentagone :
    http://www.fire.nist.gov/bfrlpubs/build03/PDF/b03017.pdf
    http://www.bastison.net/PENTAGONE/pentagone.htmlf
    http://www.bastison.net/Graphique/Images8/Image0.jpg
    ou sur la démolition contrôlée :
    http://www.bastison.net/RESSOURCES/Editorial.pdf
    http://www.bastison.net/ZIDEOS/AUGC09_04-21_QUIRANT.pdf

    A moins que vous pensiez que les scientifiques français fassent aussi partie du grand complot cosmoplanétaire ?

    Cdlmt,
    JQ

    • La collusion est une chose.
      L’indifférence, la lâcheté, la frustration, la dissonance cognitive, la médiocrité et la malhonnêteté intellectuelle en sont d’autres. La multiplicité et la complexité de la psyché humaine ne permet pas, en l’état actuel des choses, de vous en exempter.

      Pourtant, comme convenu, vous suintez la condescendance et le mépris.
      Deux traits de caractères bien éloignés du devoir de rigueur et d’objectivité que l’on est en droit d’attendre d’un scientifique. Vous savez cette nouvelle caste sacerdotale au dessus de tout soupçons, cette corporation vénérable imperméable aux passions humaines…

      Commencez donc par soigner votre éloquence avant de prétendre imposer vos conclusions comme un axiome.

      Votre prestation lamentable et remarquée lors de la pantalonnade médiatique de M.Durand avait déjà suffit à me convaincre que vous ne méritiez pas la moindre attention.
      Votre prose n’a fait que confirmer cet état des lieux.

      Tous les grands scientifiques visionnaires on aussi été de grands hommes.
      Aussi grandes que soient vos compétences académiques, vous semblez être un homme tout petit.

      Et pendant ce temps là, le graviton court toujours…

    • Moorea34 bonsoir,
      depuis quand notre belle télé Française a t-elle donné la parole aux scientifiques, aux militaires, … qui doutaient de la version officielle du 11 septembre?
      donner la parole à des comiques comme Bigard ou autres artistes alors là oui on sait le faire, comme l’a fait Paul Amar. Par contre ce dernier n’a pas eu le courage d’inviter des scientifiques des deux camps. Quel professionnalisme!, bravo Monsieur Amar.

      • Pourquoi toujours la TV ?

        Arrêtez un peu de la regarder et vous vous en porterez que mieux !!

        Y a des centaines de sujets qui n’ont JAMAIS été débatté à la TV, pourquoi se focaliser dessus ?

        Qu’est-ce qu’un militaire pourrait redire du travail du NIST ? On peut ne pas être d’accord avec leurs conclusions, mais pour cela il faut argumenter et avec autre chose que le bon sens populaire et le « je pense que ».

        Que ceux qui doutent apportent de vrais preuves sérieuses et étayées pas des LU vieilles comme le monde à base passport, trou trop petit, batterie de défense du pentagone, batiment le plus surveillé du monde, etc.

        Quoiqu’il en soit il y aura TOUJOURS des gens pour douter : WWII, la Lune, les vaccins, la rodondité de la terre, l’acte de naissance d’Obama, la théorie de l’évolution, …..

    • Monsieur Quirant continue à répandre ses certitudes bancales sur les forum abordant le sujet du 11 septembre.

      Un exemple : J’ai déjà un débat avec lui à propos du fameux trou d’entrée au Pentagone et lui ai montré par A+B qu’il se trompait!

      Il prend à témoin le rapport de l’ASCE sur les dégâts au Pentagone alors que ce rapport ne va pas du tout dans son sens!

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/11-septembre-du-terrorisme-81007?debut_forums=200#forum2704028

      Quant à l’absence de scientifique qualifié soutenant que la ruine des WTC s’est produite au départ de l’utilisation d’explosifs ou d’accélérants, c’est d’un ridicule achevé.

      Nombreux sont les scientifiques, ingénieurs, architectes, … qui au moins autant de compétence que Monsieur Quirant pour se faire une idée sur la problématique envisagée. Monsieur Quirant a décrété que seul les spécialistes de sa branche pouvaient comprendre les mécanismes mis en jeu lors de l’effondrement.

      Ce faisant, le grand scientifique français – debunker devant l’éternel – se méprend complètement. Il n’existe aucune raison valable de considérer, comme J. Quirant, que les aspects de calculs de structure doivent l’emporter sur d’autres aspects scientifiques controversés, touchant à la physique ou la physique chimique.

      Ce présupposé de préséance de la discipline de J. Quirant manifeste précisément un préjugé – également présent dans la démarche du Nist – selon lequel, il y a lieu de préférer par principe une théorie dite de l’effondrement progressif (celle-ci fut elle une première dans l’histoire des immeubles de grande hauteur) à celle qui ferait appel à l’utilisation d’explosifs secondaires, et malgré le nombre d’indices allant dans le sens de cette seconde hypothèse, ainsi que rappelé dans un de mes précédents commentaires.

      Au final, ce qui vicie fondamentalement la position de J. Quirant et également du Nist est de prétendre que si l’on peut démontrer que l’effondrement progressif a pu se produire, alors c’est cette théorie qui est valide et il n’est pas nécessaire d’en explorer une autre…

      Relisez la conférence de J. Quirant, c’est exactement cela son propos et c’est la raison principale pour laquelle il n’y a pas lieu de s’étonner qu’il soit réprouvé par un nombre croissant de personnes désireuses que l’enquête soit approfondie, de telle manière qu’elle puisse lever les doutes sur de nombreux points controversés, dont les indices multiples d’utilisation d’explosifs, comme cause potentielle de l’effondrement des tours.

      En clair, Monsieur Quirant aligne les sophismes, contrevérités et propos orientés jusqu’à la caricature pour nier l’existence d’une controverse scientifique avérée.

      Et vu que ses méthodes ne suffisent pas, les rares bloggers qui abritent ses propos caricaturaux se mettent à censurer purement et simplement les commentaires détruisant l’oeuvre de leur idole…

      Le blog de V. Rasplus abondamment commenté a été censuré : http://forum.reopen911.info/p241568-08-12-2010-23-47-32.html#p241568

      Le blog disons.fr des insupportables Léon et Consorts a également eu recours à la censure des commentaires…

      http://forum.reopen911.info/p242210-18-12-2010-12-36-25.html#p242210

      Bref, l’état du debunking français est dans un état particulièrement pitoyable!

      La prochaine fessée pour J. Quirant devrait me parvenir de M. Chesney, spécialisé en finances, qui va prendre le temps de répondre à toutes les arguties du précité. Ayant choisi de ne pas répondre aux propos injurieux du précité, sa tâche en sera grandement facilitée!!!

    • Quirant (alias Moorea34) a écrit :
      « Monsieur Bonnet, pouvez-vous me citer un scientifique français, américain, ou guatémaltèque, qui ait un jour publié un article scientifique dans une revue de génie civil et qui soutient les théories délirantes de la démolition contrôlée ?
      Ne vous donnez pas cette peine : vous n’en trouverez pas ! »

      Ce qui démontrerait, j’imagine, l’inanité de leur thèse… à moins que cela ne fasse que montrer que le conformisme, la lâcheté, la crainte d’être accusé de propager des thèses conspirationnistes sont de puissants freins à une analyse objective des faits…

      En juin 2010, Grégory vous faisait remarquer sur Conspiracy Watch à propos de votre argument préféré :

      « Et pour cause, publier sur le sujet précis du 11 septembre sans se complaire dans la pignolade des modèles seuls (il faut une vérification expérimentale, chez les vrais scientifiques, vous savez…) nécessite des moyens qu’ils ne risquent pas d’avoir. »
      http://www.conspiracywatch.info/Bilderberg-2010-ce-que-vous-ne-lirez-pas-ailleurs_a529.html?com&order=2

      Quirant a écrit :
      « Les truthers ont beau régurgiter à n’en plus finir la pétition de Gage et ses 1300 incompétents… »

      Incompétents car seul compte selon Quirant les « scientifiques spécialisés dans l’ingénierie forensique (l’étude des ruines d’ouvrages) ».

      Ainsi, selon ce critère William Rice est un incompétent bien que ce dernier soit :

      BS CE, MS CE, PE, Ingénieur en Génie Civil, Ancien professeur, laboratoire des structures, Ingénieur professionnel agréé, Etat de Vermont. Il a travaillé sur des bâtiments à structure d’acier et de béton à Boston, New York et Philadelphie pour deux des plus grandes compagnies de construction d’immeubles : La Austin Company et l’Entreprise de Construction Georges A. Fuller, il a enseigné pendant plus de 20 ans des cours sur l’utilisation des matériaux, au laboratoire des structures de Vermont, ainsi que d’autres sujets en rapport avec la construction.
      http://www.vermontguardian.com/commentary/032007/TwinTowers.shtml

      Tout aussi incompétentes sont ces personnes :
      http://www.ae911truth.org/downloads/29_Structural-Civil_Engineers_2009-06-17.pdf

      Mais pour notre expert Quirant, ces derniers ne doivent pas posséder  » les bases élémentaires du calcul de structure » puisque :
      « il serait bien étonnant qu’il y en ait une [enquête] un jour, tellement les conclusions sont limpides pour quiconque possède les bases élémentaires du calcul de structure. »

      Sur le site de Quirant on peut lire :
      « Ce qui est sûr, c’est qu’à la différence d’autres personnes, je ne vous parlerai pas de choses dont je ne sais rien : on m’a demandé une fois ce que je pensais de la pelouse du pentagone ! J’ai répondu « je ne sais pas je ne suis pas jardinier »… Et c’est vrai : j’ai bien quelques notions de jardinage, mais il vaut mieux laisser cela à des spécialistes… »

      En avril 2009, une équipe de neuf scientifiques menée par le chimiste Niels Harrit publie une étude scientifique affirmant la présence de thermite dans la poussière du WTC.
      Que fait notre expert national en calcul de structures ? Il publie sur son site une critique de l’étude et prétend que de « nombreuses lacunes et erreurs de méthodologie » parsème l’étude des 9 scientifiques et conclut sobrement par «nous pouvons maintenant clairement douter de leur honnêteté intellectuelle ».
      http://bastison.net/ALCHIMIE/alchimie.html#B8

      Si Quirant le dit…
      Précisons que Niels Harrit n’a publié que près de 60 articles dans les meilleures revues à comité de lecture et qu’il enseigne la chimie organique, la photochimie et la photophysique aux étudiants en nanosciences et en chimie.
      Bref, un incompétent de plus…

      La réponse de Pole pour Reopen911 à la critique de Quirant :
      http://reopen911.info/11-septembre/commentaires-sur-la-critique-de-jerome-quirant-concernant-l-article-de-niels-harrit/

      En mars 2010, une étude portant sur les signaux sismiques le 11 septembre 2001 à New York et qui, horreur, remettait quelque peu en question la thèse officielle est publiée sur AgoraVox (GogoVox pour Quirant) puis sur Reopen911.
      N’écoutant que son courage, Quirant étudie le sujet et trois mois plus tard publie sa contre-étude…
      Signalons au passage que l’auteur de cette étude, André Rousseau, n’est qu’un ex-chercheur du CNRS en géologie-géophysique et spécialiste des ondes acoustiques.

      La réponse de Rousseau aux critiques de Quirant se trouve ici :
      http://www.reopen911.info/11-septembre/signaux-sismiques-le-11-9-reponse-d-andre-rousseau-aux-critiques-de-son-1er-article/

      Dont en voici la lapidaire introduction :
      « Une remarque préliminaire avant d’aborder les éléments « critiques » présentés par M. Quirant : je relèverai subsidiairement le ton présomptueux de ce dernier, ton classiquement utilisé pour masquer une incompétence. Je laisserai donc de côté le galimatias d’insultes-défouloir qui sert d’argumentaire à l’auteur pris, dans son blog, la main dans le pot de confiture de la caricature de la sismicité. »

      En avril 2010, Marc Chesney, ex-professeur à HEC, professeur en Finance exerçant à l’université de Zűrich, et deux de ses collègues ont développé une méthode statistique permettant d’identifier immédiatement les opérations suspectes sur les « options de vente », un secteur de la Finance beaucoup moins surveillé que celui des actions. Appliquée au million et demi de transactions, leur méthode ne laisse filtrer « que » 37 opérations suspectes (!) dont 13 autour du 11-Septembre (8 dans le secteur aérien, et 5 dans le secteur bancaire).

      Quirant, vous l’aurez deviné publie sur son site un article sobrement intitulé « Délits d’initiés : le fantasme mathématique »
      http://bastison.net/RESSOURCES/Delits.pdf

      En attendant la réponse de Chesney, les plus impatients pourront lire les échanges entre Quirant (Moorea34) et Seb dans les commentaires en bas de l’article de Reopen sur l’étude statistique de Chesney :
      http://www.reopen911.info/News/2010/09/19/detecter-les-delits-dinities-en-options-de-vente-marc-chesney-2010/

      Quirant n’étant pas jardinier, ne peut donc se prononcer sur l’absence de trace sur la pelouse du Pentagone mais il peut sans complexe prétendre démonter les études de chercheur en nanoscience, de spécialiste des ondes acoustiques ou de professeur de Finance…

      Mais attention, pour avoir le droit de remettre en question les conclusions des rapports du NIST, il faut IMPERATIVEMENT être un scientifique spécialisé dans l’ingénierie forensique.

      C’est pourtant simple, non ?

    • Il faut ajouter que le complotisme est avant tout l’histoire d’une longue série de mensonges:

      1) pas de trace d’avion au Pentagone :
      – des photos de ces débris ont été publiés,
      – plusieurs dizaines de témoins on bien vu un avion (contre un qui dit avoir entendu un missile)
      – boites noires retrouvées
      – reste humain + Adn des passagers retrouvés
      – lampadaires renversés dont l’écartement est des quelques dizaines de mettre, compatible avec un avion de ligne, mais pas avec un missile

      face à ces preuves, sans avouer qu’ils ont tord, les complotistes se sont retournés sur le WTC :

      2) la chute libre + thermite
      – la chute libre est une idée fausse, la vidéo de Loose Change qui chronomètre cette chute ne montre ni le début (on commence sur une vidéo en arrêt) ni la fin (noyée dans la fumée) : jolie trucage
      – les données scientifique donne des temps plus long

      pour le thermite, les expérience des thruter ont été fait das de mauvaise conditions, d’ailleurs, lorsqu’ils tentent de reproduire, ils n’obtiennent jamais la même chose (l’un d’entre eux accusant la poste d’avoir modifier el contenu d’un échantillon).

      3) les terroristes encore vivant : le royaume des homonymes

      4) le kerorzen ne peut s’enflammer accidentellement : il faudra le dire aux passages d’un vol Air France qui a pris feu au Canada …

      5 ) : les WTC7 : lui n’ont plus ne s’est pas effondré en chute libre, là encore, les vidéo de reopen démarrent sur une image arrêtée, ne montrant pas le vrai début de l’effondrement. La chute libre n’est que sur un certain nombre d’étage.

      6) les complotistes continuent à soutenir à dire que chute libre ) démolition contrôlée, mais sur quelle base technique ?

      7) à ma conaissance, aucun thruter de reopen n’a fait la démarche d’aller voir des chercheurs compétent pour leur demander des éclaircissement, à la place, il préfère prendre les gens à parti sur les forums.

      • De quel côté penche la longue liste de mensonges, Zyx ?

        « des photos de ces débris ont été publiés »
        Amusant, le tout tient bien dans une petite fourgonnette.

        « plusieurs dizaines de témoins on bien vu un avion (contre un qui dit avoir entendu un missile) »
        Il y avait bien un avion dans la place, mais très peu ont vu l’instant précis de l’impact. Le fait qu’ils soient, pour la plupart membres de l’armée est plutôt sujet à caution.

        « boites noires retrouvées »
        Hum, par qui ? manipulées par qui ? Je ne sais pas si vous avez remarqué, Zyx, mais les truthers ne font aucunement confiance en tous ces organismes aux sigles ronflants qui suscitent toute votre admiration. C’est bien là le fond du sujet.

        « reste humain + Adn des passagers retrouvés »
        Idem.

        « Lampadaires renversés… »
        Aucun problème pour les renverser à l’avance et les balancer sur l’autoroute le moment venu. Le témoignage de Lloyd England, le chauffeur de taxi repentit, au pare-brise soi-disant transpercé par un lampadaire, mais au capot étrangement intact, plaide en ce sens.

        Je ne vais pas passer mon temps à relever toutes vos incohérences, Zyx. Par contre, je vais vous faire une fleur en faisant un peu de publicité pour votre forum favori. Le lecteur pourra ainsi prendre toute la mesure de votre hargne et votre haine pour ces «trouffiers» qui vous dérangent tellement… on se demande pourquoi d’ailleurs. Si vous étiez si sûr que ça de vos conclusions, leurs interrogations devraient être le cadet de vos soucis, or ce n’est manifestement pas le cas. Alors, qu’est-ce qui vous gratouille ?

        http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1812.htm

  9. Yeah ! Le fameux Jérôme Quirant alias Moorea est de retour dans les commentaires de TOUS les articles sur le 11 septembre ! Menteur, ultra-prétentieux, méprisant, de mauvaise foi, approximatif, parfois hystérique, malhonnête envers lui-même et envers les autres… en un mot : odieux.
    Quels imbéciles peuvent encore croire aux inepties que ce « scientifique » répand sur le net comme une infâme diarrhée depuis maintenant 3 ans ?
    Monsieur est spécialiste en GENIE CIVIL ! Ca en jette, hein ! Ce qui veut donc dire qu’il sait tout faire, qu’il peut tout conclure, qu’il peut aussi parler aux noms des chimistes, des pilotes, des militaires, des pompiers etc Il est fantastique ! Il sait tout et voit tout ! En tout cas, Merci Jérôme de tout mon coeur pour une chose : A chaque fois, en te lisant, je me suis vraiment bien marré ! 😀

    • Et après ça fait la morale sur le respect sur les scientifiques « pro-VO » qui critique ad nominem les truthers et patati patata ! Bref, vous êtes pires et heureux, tout va bien.

      Personnelement, je fais davantage confiance à un spécialiste en génie civil qu’à un théologien qui a vu Jésus chez les Mayas.

      Sans rancune.

      • Les religions sont des sornettes y compris le mythe de Jesus (bien longtemps avant celui du 11 septembre) donc ces théories ne sont pas plus idiotes que la base de la religion Mormon dont il fait partie…

        En oubliant les nano-bidules, vous avez une explication sur le molten metal retrouvé dans les décombres des trois tours ? celui qui a gêné grandement le travail des déblayeurs pendant des semaines et des semaines ?

        Ah aussi en passant comment est-il possible qu’aucun des quatre duo de pilotes n’ait eu le temps d’activer le code de sécurité déclarant une tentative de détournement d’avion ?

      • Qu’est-ce qu’on en a à foutre des convictions « religieuses » de Steve Jones (qui n’est en aucun cas un théologien) ?
        Et Niels Harrit et les 1400 « scientifiques pour la vérité », ils ont vu Jésus chez les mayas peut-être ? Arrêtez de dire n’importe quoi. Pas besoin d’être un « reopeniste » ou un « truther » pour constater que Quirant se fout de la gueule du monde. Son site est criblé d’erreurs grossières.
        Vous me trouvez peu respectueux ? En effet ! Parce que j’en ai marre de voir autant de malhonnêteté du côté de ceux qui défendent cette VO moisie. Continuez bien à dormir au pays des bisounours ! Le réveil fera très mal !

        • Héhéhé !

          Les « 1400 » scientifiques ….. franchement qu’est-ce qu’on s’en COGNE de l’avis d’informaticiens, d’ingénieurs agronomes ou de spécialistes en eau … (Regardez bien !)

          Y a combien d’ingénieurs en structure dans cette fameuse liste ? Et ce nombre représente combien en %age de la profession dans le monde ?

          C’est vrai que les gens qui doutent n’ont JAMAIS colporté de mensonges avérés ni même soigneusement choisis les photos et vidéos mises en avant. Harrit est un modèle d’honnêteté on se demande d’ailleurs pourquoi son étude « tellement béton » n’a toujours pas été publiée dans des revues sérieuses !

          Le pays des bisounours vous salue bien bas, en attendant une nouvelle histoire à dormir debout ! (Faut croire que la thèse du séisme d’Haïti créé par les Américains n’a jamais vraiment pris 🙂 )

          • Je valide ce commnentaire mais je vous préviens : la prochaine fois, il me faut la même adresse mail, choisissez-en une une fois pour toute. Ou alors êtes-vous plusieurs à signer « bloub » ?

    • @Maxi357

      « odieux »

      Vous en êtes un autre cher Monsieur. Vous n’élevez pas le débat.

  10. […] ensuite auprès de l’intéressé par Oumma, abondamment discutée depuis sur de nombreux sites Internet et pourtant largement ignorée par la presse classique. Un silence assourdissant, en comparaison du […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)