Jan 062011
 

Nous dénoncions il y a peu dans notre Kiosque (aux dates du 9 et 18 décembre) les subventions accordées par l’Etat-UMP à l’enseignement privé. Nous n’acceptons pas davantage celle votée par la majorité « socialiste » de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, de deux millions d’euros, attribuée à 14 crèches et halte-garderies confessionnelles juives. Par principe, au nom de la laïcité dont nous sommes militant : pas d’argent public pour les religions ! Mais en l’occurrence, cette subvention est d’autant plus inacceptable que parmi ses bénéficiaires figurent des établissements Loubavitch. Ce mouvement religieux juif est généralement qualifié d’ « orthodoxe » mais nous préférons le terme moins politiquement correct d’ « intégriste ».

 Wikipedia y consacre une fiche très complète. Outre les interdits religieux observés avec une rigueur absolue – l’impossibilité de mélanger lait et viande conduit ainsi par exemple à faire deux vaisselles séparées -, éléments relativement anecdotiques, il est deux volets qui nous semblent particulièrement problématiques, concernant la philosophie politique et le messianisme, exprimés par le dernier chef spirituel Loubavitch, Rabbi Menachem Mendel Schneerson, décédé en 1994 sans successeur. D’abord, « Schneerson répète sans cesse qu’il faut accélérer la venue du Messie. Il ordonne à ses disciples de devenir actif dans le kirouv, le retour des Juifs non-orthodoxes à l’orthodoxie. Son slogan devient oufaratzta, un mot hébreu qui signifie « tu diffuseras » pour implorer ses partisans de rapprocher les temps messianiques en sauvant les âmes juives de la laïcité. » On voit bien la contradiction entre la République laïque et un mouvement dont l’objectif est justement de combattre la laïcité ! Que ses adeptes fassent donc ce que bon leur semble dans la sphère privée, mais il est aberrant de consacrer des fonds publics à les subventionner. Ensuite, « Schneerson prend une position engagée au sujet du conflit israélo-arabe. Il soutient que toute concession territoriale sur une partie d’Israël met en danger la vie de tous les juifs en terre d’Israël et est donc interdite par la Halakha (loi juive). Il insiste sur le fait que tout pourparler en vue de ces concessions montre un signe de faiblesse et encourage les attaques arabes, mettant ainsi en danger des vies juives. » Là encore, nous nous élevons contre le fait que le contribuable parisien finance un mouvement combattant de facto la paix au Proche-Orient, puisque refusant toute négociation avec les Palestiniens.

Trois élus du Conseil de Paris méritent des félicitations pour leurs protestations : Danielle Simonnet et Alexis Corbière (Parti de gauche), qui ont « regretté » que ces subventions soient attribuées à des crèches « qui ne respectent pas la laïcité et les obligations de convention demandées pourtant par la Ville elle-même », ainsi que Gilles Alayrac (Parti radical de gauche), qui a « de son côté déploré que ces crèches ne soient pas ouvertes le vendredi après-midi  [pour cause de shabbat, NdA] contrairement à la convention passée avec la Mairie », comme le résume L’Obs.com. Le porte-parole Loubavitch a répondu que leurs crèches « répondent parfaitement aux critères légaux d’attribution de subventions ». Il peut bien prétendre tout ce qu’il veut, elles sont effectivement fermées le vendredi après-midi ! « Le succès de nos structures et le professionnalisme de son personnel font que nos listes d’attente ne permettent pas de répondre favorablement à toutes les demandes, ce qui explique que nous sommes malheureusement obligés de refuser des enfants, ajoute-t-il. Le manque de places disponibles en crèche dans notre ville est bien connu, nous faisons de notre mieux pour répondre aux demandes de nos concitoyens. Le fait qu’ils soient juifs ne devrait pas leur interdire l’accès à ce service nécessaire. » Où l’on voit toute l’expression de l’intégrisme Loubavitch : un petit juif est un Parisien comme les autres, mais pas pour les adeptes de ce mouvement, puisque son porte-parole nie implicitement que « ce service nécessaire » puisse lui être fourni dans une crèche publique non-confessionnelle. Par ailleurs, dans le contexte justement du « manque de places disponibles en crèche », ces deux millions d’euros seraient évidemment les bienvenus pour aménager de nouveaux établissements, au lieu de les gaspiller à subventionner des lieux qui n’accueillent que des enfants juifs. Si nous dénonçons la préférence nationale chère aux Le Pen, ce n’est certes pas pour tolérer la préférence religieuse israélite ! Il faut dénoncer avec force cette dilapidation des fonds publics – alors qu’on nous serine sans cesse que « les caisses sont vides » – dans la subvention d’établissements religieux qui nous apparaît, au nom de la laïcité officielle de la République, purement et simplement scandaleuse.

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  37 commentaires à “Le contribuable parisien finance des crèches juives intégristes !”

  1. Judaisme, islamisme, st nicolas du chardonnet, même combat

    • C’est un peu restrictif cher Michel !
      On pourrait en rajouter des centaines… Scientologues, Jésuites, supporters de l’OM, témoins de Jehovah, Animistes, Rastafariens, Bouddhistes, Mormons, Hindouistes, Raeliens, Anglicans, Sikhs, etc. (Et souvent chacune regrouppe des branches sectaires…)
      Mon Dieu que la liste est longue des fanatiques religieux !

      • Et vous oubliiez les ultra-libéraux et autres néocons, qui ne sont pas moins dans les deux pieds dans le dogme…

      • Vous me l’enlevez du clavier, j’en restais à ces 3 fléaux car ils sont majoritaires chez nous. Mais puisque vous semblez tenir à une certaine exhaustivité, j’y rajouterai le shintoisme, le taoisme, le confucianisme, le jainisme, le zoroastrisme, le luthéranisme, le calvinisme, le sunnisme, le chiisme, l’antoniisme, le caodaisme et j’en passe. Chacune de ces religions étant bien sûr la seule et la vraie, et donc aucune.

        Ceci étant posé, le socialiste à faux nez delanoë ne fait que mettre ses pas dans ceux du petit communautariste à talonnettes qui lèche la mule du pape après avoir baisé la kippa du crif

        http://mai68.org/spip/spip.php?article1395

        • Le « petit communautariste à talonnettes qui lèche la mule du pape après avoir
          baisé la kippa du crif », c’est vraiment dégueulasse, beurk, merci bien ! 😀

        • « le shintoïsme, le taoïsme, le confusianisme », « le sunnisme, le chiisme ».

          Pourquoi polluer un très bon article sur les agissements politiques d’intégristes religieux par des bêtises insultantes ?

        • vous oubliez le communisme, le socialisme, la marxisme, etc., même opium que la religion ^^

        • vous oubliez aussi un autre fleau « l’atheisme » exacerbé qui donne un urticaire feroce a ses adeptes des qu’on parle de religion
          Je pense que le fleau originel est l’ideologie et le dogmatisme qu’il soit sur fond religieux ou pas, le volonté de l’homme de se persuader qu’il a raison et que les autres ont tous tort, et donc les combattre
          Bref, je pense que la laicité est un principe necessaire pour la stabilité de la France, moi meme je suis musulman et je deteste voir des gens revendiquer leurs religions au depends des autres, quelle que soit leurs religion, mais le pire c’est quand les representants de l’etat font du deux poids deux mesures, quand je vois qu’en lorraine les pretres sont des fonctionnaires territoriaux, qu’a paris on subventionne les loubavitch ou que gueant declare modifer le programme de l’enseignement superieur pour la paque juive

          Il faut appliquer la laicité sur tout le monde, sinon, ça ne va que favoriser le communautarisme et sentiment d’injustice qui genere plus d’integrisme

  2. + 1 pour « intégriste », au moins dans certains cas, sans vouloir faire (trop) de généralités.
    Cette histoire me remets en mémoire une anecdote que m’a confié récemment un ami juif non-pratiquant (que tu connais très bien Olivier, et qui venait du reste de temps en temps commenter ici, il y a quelques temps). Il m’avait dit que son associé, juif lui aussi, s’était vu CONVOQUE par les dirigeants de la crèche (Loubavitch) où allait l’un de ses enfants. Au menu, une affaire gravissîme : son enfant avait osé y introduire un livre pour enfants où étaient dessinés des cochons !
    Clairement, ces gens sont des tarés, au même titre que les barbus et les St-Nico.

    • C’est dingue ! En même temps, il a exagéré son gosse 😀

    • Non, Jéronimo, « me remet en mémoire une anecdote qui m’a été confiée… » (la réponse de la bergère au berger)!

    • la représentation d’un cochon n’est d’aucune manière interdite dans la religion juive.

      Votre histoire choc « d’ami juif » me semble une petite invention pour faire passer des idées pas très ragoutante. Aucun directeur d’école juive pratiquante, ou même super pratiquante quelle que soit la façon dont vous l’appeler ne réagira comme décrit dans ce post qui n’a pour but que de souffler l’antisémitisme.

      • Sauf que Pinky est mon frère, journaliste lui aussi, comme notre ami juif commun !

        • Cher Olivier,
          L’histoire qu’il décrit est à mon sens inventée. Si j’ai tord, je le reconnaitrai publiquement. Il suffit pour cela que votre frère donne le nom de l’école en question. J’ appellerai le directeur moi même afin qu’il me confirme ou infirme les faits. S’il les confirme, je m’excuser publiquement. Le cas contraire, je compte sur vous pour rétablir la vérité au grand jour.

          Mes premiers pas dans le journalisme d’investigation, j’en frémis d’avance. Peu m’importe si je dois m’être trompé, je le reconnaitrai car je n’aime qu’une chose : la vérité !

  3. Après celle des « socialos » qui ont collaborés directement au gvt de Sarkozy, la liste des « faux nez » socialistes s’allonge vachement, au vu et au su de tout un chacun : DSK, Valls, Lang, Rocard, Delanoé…liste non exhaustive. Le paysage politique s’éclaire enfin…Il devient même lumineux : il n’y a plus de PS.
    Cela couvait depuis longtemps, bien évidemment, mais maintenant le nain à talonnettes est arrivé à son but.

  4. On remarque que les fachos de riposte laïque(1) ne disent rien, alors que si ça avait été une école musulman intégriste (ce qui aurait été tout aussi honteux de la part de la Mairie de Paris) ils auraient rués dans les brancards en criant Frankistan/Bougnoulisation/On-est-plus-chez-nous.

    Bon, on même temps, ce sont leurs copains de la Ligue de Défense Juive qui protégeait leur petite sauterie de décembre dernier, voir http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/12/16/les-assises-sur-lislamisation-pas-dinterdiction-mais/.

    (1) Que notre Pompeux Cornichon confond avec Le Monde Diplomatique.

  5. Je retire mes commentaires (ils sont mavenus)!

  6. Attention aux commentateurs :
    Le gouvernement a missionné le CRIF pour surveiller internet.

  7. La laïcité subit de graves coups. Petit à petit les religions reprennent du terrain. Le plus flagrant est au niveau de la télévision. Le Dimanche matin sur France 2, télévision d’état, Les chrétiens catholiques, les juifs les musulmans les bouddhistes, les chrétiens protestants et les chrétiens orthodoxes prennent du temps d’antenne et donc bénéficient de l’argent public pour satisfaire leurs propagandes obscurantistes. Nous sommes loin de la loi de 1905.

  8. je trouve votre arcticle honteux et scandaleux je suis surpsris de voir que 50 apres la shoah on puisse encore attaquer les intitutions juives de notre pays
    je vous rappel mr que les pratique deplorer dans votre article est le fondement meme de la religion juive meme si globalement la pratique traditionnel ce perd avec l’assimilation ces institutions que vous cites represente la racine du peuple juif et protege l’heritage de ces coutumes je rappel que la france c’est excuses par l’intermediaire de mr chirac pour sa collaborations concernant l’exterminantion de centaine de milliers d’enfant francais dont les parents c’etais battu en 1914 pour la france et qui quelques annees apres se firent deporter comme du betaille parceque juif!!!!!!!! alors mr c’est subvention revienne a ceux qui prodigue l’education de ces enfants qui aujourd’hui peuvent vivre accompli en repect de la republique et de la tradition je vous invite etant vous meme amateur de wikipeda de consulter les chiffres je finirai par un mot honte à vous et le combat continu et continura toujours contre l’imcomprehension la deformation et le mensonge

  9. Merci de nous dire quelle école juive il s’agit, afin qu’Olivier en journaliste indépendant puisse l’interroger afin de prouver cette imposture…

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)