Août 262012
 

Trouvé sur Rue89 : « Nous sommes plus de 3 000, et je vois ceux qui ne cessent d’affluer de minute en minute », poursuit Christian Estrosi. Plus tard, il annoncera même qu’on « atteindra les 4 000 ». On regarde autour de nous. Petite estimation à vue de nez : une trentaine de rangs de chaises occupées, une centaine de personnes debout… On semble plus proche du millier de participants. » Rien de nouveau, l’ex président n’ayant eu de cesse de gonfler de façon grotesque l’assistance à ses meetings… Le mensonge est dans leurs gènes. Comme la malhonnêteté« 32 000 euros de timbres aux frais du contribuable ? L’Association des Amis de Nicolas Sarkozy, qui tient le 24 et 25 août à Nice son premier rassemblement autour de Christian Estrosi et Brice Hortefeux, n’a pas de fonds propres de l’aveu même de Hortefeux. Un handicap surmonté grâce à l’Assemblée nationale à en croire une enquête de Mediapart publiée fin juillet et peu relayée par la presse à l’exception de L’Humanité et du Lab d’Europe 1. De quoi s’agit-il ? Le 9 juillet 2012, Christian Estrosi envoie un courrier aux électeurs de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes pour les remercier de l’avoir réélu député. Dans l’enveloppe que s’est procuré Mediapart, Estrosi y a également glissé un bulletin d’inscription pour recevoir des informations sur l’Association des Amis de Sarkozy et le cas échéant, recevoir un bulletin d’adhésion. Or, le pli a été affranchi aux frais de l’Assemblée nationale d’après les scans réalisés par Mediapart« .

Partagez cet article

  8 commentaires à “« Les amis de Sarkozy » volent l’argent public et multiplient par quatre leur assistance réelle”

  1. En effet, j’ai vu divers JT ce week-end, aucun n’a mentionné cette info… J’imagine le traitement médiatique si un syndicat ouvrier faisait de même avec l’argent public .

  2. Tout de même ! C’est épatant de voir à quel point ils peuvent être veules !
    Inouï ! Jusque dans les trucs dont tout le monde se fiche, il faut tricher, gruger, mentir… C’est dingue quand même, autant de vice…

  3. D’une mesquinerie sans nom, et hop, 32 000 euros : 2 années de salaire d’un smicard !
    Un député UMP, sous la précédente législature, avait envoyé à certains de ces administrés (dont moi, élue de sa circo de la Loire) un faire part d’adoption affranchi aux frais de l’assemblée. Cela doit leur sembler très naturel ; ne pas négliger le fait que d’autres, y compris d’autres bords, doivent aussi s’adonner à ce petit jeu. Un bon coup de ménage à faire, non pas tant pour l’enjeu financier, quoique, mais au nom d’une certaine idée de la fonction de député.
    Servir les Français. Au lieu de se servir.

  4. […] de l’UMP aux frais de l’Assemblée nationale, donc du contribuable. Exactement comme l’a fait Lou ravi de Nice, Christian Estrosi, au profit de l’association « Les amis de Nicolas […]

  5. […] la présidence de l’UMP aux frais de l’Assemblée nationale, donc du contribuable. Exactement comme l’a fait Lou ravi de Nice, Christian Estrosi, au profit de l’association « Les amis de Nicolas Sarkozy ». Un Estrosi […]

  6. […] la présidence de l’UMP aux frais de l’Assemblée nationale, donc du contribuable. Exactement comme l’a fait Lou ravi de Nice, Christian Estrosi, au profit de l’association « Les amis de Nicolas Sarkozy ». Un Estrosi […]

  7. […] « Les amis de Sarkozy » volent l’argent public et multiplient par quatre leur assistance réel… […]

  8. […] « Les amis de Sarkozy » volent l’argent public et multiplient par quatre leur assistance réel… […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)