mar 202011
 

Il était temps que l’Occident intervienne ! « Plus de 700 000 Libyens ont été détenus depuis 1967, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population qui vit sous la tyrannie de Kadhafi. Cette statistique fait partie des statistiques et des témoignages choquants qui ont été présentés à la première Conférence internationale sur les droits des prisonniers et des détenus qui s’est tenue à Genève les 11 et 12 mars. Un panel de conférenciers, qui comprenait des parlementaires suisses, grecs et britanniques, a mis en lumière les violations des droits de l’homme dont se rend coupable l’Etat libyen. Un des organisateurs de la conférence, Muhammad Hamdan, a dit qu’il était tout à fait approprié qu’on parle du calvaire des femmes libyennes incarcérées dans les prisons du « Guide » à l’occasion du centième anniversaire de la Journée Internationale de la Femme. Beaucoup de Libyennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit ; on les renvoie dans leurs cellules avec leur bébé presque immédiatement. » Quel horrible barbare ce Kadhafi ! Ah oui vraiment, il était plus que temps de lui rentrer dans le lard.

Ah mais non, sommes-nous bête ! Nous avions mal lu l’article imparfaitement reproduit ci-dessus, obnibulé par l’actualité. En réalité, il n’y est nullement question de la Libye : « Plus de 700 000 Palestiniens ont été détenus en Israël depuis 1967, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population qui vit sous occupation israélienne. Cette statistique fait partie des statistiques et des témoignages choquants qui ont été présentés à la Première Conférence International sur les droits des prisonniers et des détenus palestiniens qui s’est tenue à Genève les 11 et 12 mars. Un panel de conférenciers, qui comprenait des parlementaires suisses, grecs et britanniques, a mis en lumière les violations des droits de l’homme dont se rend coupable Israël dans les territoires occupés de Palestine ainsi qu’à l’intérieur d’Israël. Un des organisateurs de la conférence, Muhammad Hamdan, a dit qu’il était tout à fait approprié qu’on parle du calvaire des femmes palestiniennes incarcérées dans les prisons israéliennes à l’occasion du centième anniversaire de la Journée Internationale de la Femme. Beaucoup de Palestiniennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit ; on les renvoie dans leurs cellules avec leur bébé presque immédiatement. » A ce jour, aucune initiative de l’ONU n’est prévue pour secourir le peuple palestinien.

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  27 commentaires à “Libye, Palestine : la méprise”

  1. « Beaucoup de Palestiniennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit »

    Ben voyons… comme c’est crédible… Vous êtes sûr que ces Israéliens démoniaques ne remplacent pas leur matelas par un lit de braises ardentes ?

    • Documentez-vous sur ce qu’il se passe réellement avant de vous réfugier dans la posture confortable du « ben non, c’est pas possible, les Israéliens ne feraient jamais ça ». Ah bon ?

    • C’est vrai que c’est pas crédible, c’est comme si on disait, j’sais pas moi, que les Israéliens seraient capables de prendre d’assaut un bateau humanitaire désarmé et d’exécuter certains passagers. Ridicule. Ou, j’sais pas, imposer un blocus sur une territoire encerclé. Absurde. Ou, j’sais pas mois, bombarder des populations civiles désarmées à coup de phosphore. Ca n’a pas de sens. Ou, j’sais pas moi, tirer au canon sur une famille en train de pique-niquer sur la plage. Délirant. Ou, j’sais pas moi, emprisonner des enfants et les condamner à 8 mois de prison pour un jet de pierre. Où allons-nous ?

      C’est aussi peu crédible que de dire, j’sais pas moi, que l’OTAN va venir au secours d’une population en révolte.

  2. Félicitations pour la meilleure manière d’amener l’éclairage sur la Palestine ! Nous avons vraiment de la chance de pouvoir lire Plume de Presse !
    Souhaitons que ça puisse durer…

  3. Bien d’accord aussi ; pendant que la propagande des bellicistes se lâche sur kdafi, les autres tyrans ont les mains libres , avec la bénédiction des (pompeurs de pétrole)sauveurs de démocratie .
    C’est à gerber, c’est indécent , ce matin, cocorico, la France a tiré la première sur les Libyens et tout le monde médiatique (ou presque) applaudi .
    On se croirait en plein mondial de foot, avec des commentateurs (genre BHL) qui font passer Thierry Roland pour un intellectuel .
    Qu’ ils y aillent au front , puisque yen a des qui que ça les démange ! bonne libération et bon vent !
    « S’il faut donner son sang,
    Allez donner le vôtre »…

  4. Bravo, pour ce comparatif!judicieux!

  5. et oui pendant que l’on fait du tam-tam ailleurs, on détourne l’attention des conditions dans lesquelles survivent (tentent de survivre) les colonisés dans cette prison à ciel ouvert de Palestine depuis 1967 et dans la quasi indifférence générale de ces grands opportunistes humanistes de pacotille… pétrolière. Merci pour ce rappel si nécessaire.

  6. l’IDH de la Libye en fait le 53e pays développé
    il est même au début de la liste des pays hautement développés
    école jusqu’à 16 ans pour les garçons et les filles
    et santé pour tous

    comment on paye tout ça ?
    le pétrole est nationalisé

    mais peut-être plus pour longtemps…

  7. Les Palestiniens, ce peuple martyr, rejettent la guerre de l’Occident contre Khaddafi. Ils subissent le « deux poids-deux mesures » depuis un demi siècle, Israël et les Etats-Unis se torchant avec chaque résolution de l’ONU. Mais la rue arabe a une affection particulière pour les Palestiniens, et la belle unanimité de la Ligue arabe volera en éclat très vite; on entend déjà, un jour après le début de la guerre, une autre musique chantée par le Sécrétaire général de la Ligue.
    La désinformation que nous, occidentaux, devons subir de notre presse écrite, radio et télé est extraordinaire. Il faut aller sur des sites comme celui-ci pour entendre autre chose que le bruit du courant d’eau savonneuse qui prétend nous laver la tête.
    On finira par avoir de la sympathie pour le satrape de Tripoli. Gageons qu’il deviendra très populaire aux yeux de tous ceux qui savent très bien que l’Occident se fout du massacre de civils lorsqu’ils ne sont pas assis sur du pétrole (voir le Rwanda, entre autres …)
    Mobilisons-nous contre une nouvelle guerre impériale.

  8. Merci Olivier pour ce rappel salutaire. La propagande bat son plein dans tous les média dominants et les voix de certains qui n’approuvent pas sont inaudibles…

    http://www.legrandsoir.info/Libye-les-manipulations-de-la-gouvernance.html

  9. Sa sainteté BHL est-elle prête à aller faire le sauveur à Gaza ? L’agité de l’Elysée croyait peut-être acquérir une « dimension présidentielle » comme le chantent les médias décervelés adeptes du journalisme « Voici / Gala » avec l’appui de ce triste pitre qui squatte tous les plateaux avec un verbe haut et un sourire modeste. Merci, Olivier, nous avons bien besoin d’articles de cette teneur pour nous empêcher de sombrer dans des lacs de Lexomil…

  10. Allons, allons, la Libye me semble-t-il était à l’ONU dans la « représentation » des Droits de l’Homme, non ? Quand on est capable de lui donner sans sourciller ce blanc-seing pourquoi maintenant lui envoyer des bombes ? On avait atteint de degré le plus haut du cynisme et il devait bien rigoler le colonel ! Question : qui a choisi le nom de « baptême » de cette guerre ? Le sait-on ? Il mérite un Nobel spécial.

  11. Excellent decryptage, Olivier.

  12. Pour bien défendre la cause des Palestiniens patriotes, il faut avoir des idées claires sur « la mère des journées les plus dramatiques de la Nakba »

    Aviez-vous mémorisé ainsi la fondamentale recommandation 181 ?

    « Le 29 novembre 1947, ne respectant pas leur Charte, sous l’influence conjuguée aux objectifs contradictoires de Truman, Staline, celle aussi de « la France » et, évidemment sous l’influence des sionistes de droite et de gauche de la planète (pas seulement futurs Israéliens) partisans d’un état exclusivement habité par des Juifs ou se croyant de vieille ascendance trimillénaire telle, officiellement trente trois pays membres de l’assemblée générale de l’ONU sur cinquante-sept (alors que d’autres auraient dû légitimement en faire partie) votèrent « Oui » pour la recommandation (seulement et même pas la prescription contraignante), d’un plan de partage de la Palestine (sans consultation par referendum des autochtones). Une partition en trois territoires (et, en fait géographiquement, huit unités territoriales), dont celui à statut international des Lieux saints, clause absolument essentielle pour l’obtention de plusieurs votes, et clause que les sionistes n’avaient pas plus l’intention de respecter que les trois autres, un état juif, une état dit arabe et une union économique. Sachant que la majorité requise pour valider les votes de l’assemblée générale de l’ONU était des deux tiers (mais paradoxalement) des seuls votants « Oui » ou « Non », et que trois voix indispensables furent extorquées par chantage, alors que celles de quatre pays étaient, de fait, mues par le grand frère soviétique, et également qu’au moins deux autres voix de l’Amérique centrale (Costa-Rica et Guatemala), plus l’Uruguay, furent achetées comme en attestent des archives de l’anomalie étatique sioniste. Soit donc, en réalité, moins de 24 « Oui » sur 56 possibles. »
    Evidemment ça n’est pas très court, ni succinct, par rapport à l’ultra-désinformant : « Novembre 1947 : l’ONU décide le partage de la Palestine en un état juif et un état arabe » ! Mais plus de brièveté entraîne automatiquement une conceptualisation erronée aux graves dépens des Palestiniens patriotes, parce que les sionistes invoquent constamment hypocritement leur légitimité sur la base de ce vote faussé que la Charte de l’ONU ne lui permettait pas de présenter comme l’a démontré le juriste palestinien également anglophone et francophone et porte-parole de la délégation arabe Henry Cattan.

    Il est très didactiquement et tactiquement important de connaître et de faire connaître : Pas 33, mais seulement moins de 24 OUI libres sur 56 possibles .

    Que répond clairement X ou Y à la question claire suivante, puisqu’il n’y a pas trente six étalons de mesure de la sincérité d’un pro-patriotes palestiniens :
    « Oui ou non êtes-vous, ne serait-ce qu’au nom de l’éthique la plus élémentaire, pour la disparition non violente le plus vite possible de l’entité juive appelée (à l’avant-dernière minute, soit le 12 mai 1948 au soir) Israël , sans nationalité unique, sans constitution, sans frontières, sans .., sans .. et encore sans … et pour un état palestinien non confessionnel souverain et « démocratique » de la Méditerranée au Jourdain pour le moins, incluant « évidemment », entre autres, des ex-Israéliens de plus ou moins vieille et prouvée ascendance juive avec exactement les mêmes droits que les Palestiniens d’ascendance arabe ? »

    « Seigneur, protégez moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge »

    Woudiwan

  13. Fallait-il laisser les libyens se faire massacrer parce que les Palestiniens appellent au secours depuis des décennies? J espère beaucoup de toutes ces révoltes, pour que les pays arabes se libèrent vraiment du joug de l occident, et s unissent pour libérer, enfin, le peuple palestinien. Oui, il y a aussi des dictateurs israëliens qui devront être jugés pour crime contre l Humanité. Leurs mains sont rouges du sang des Palestiniens. J espère voir bientôt la fin de toutes ces tueuries où la vie d un homme ne vaut pas grand chose.

  14. Bravo pour cet article, pendant que les yeux du monde entier sont rivés sur ces révolutions, Les palestiniens continuent de souffrir. C’est une honte.

  15. Un billet « inna Fontenelle style » auquel j’adhère sans réserve.

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>