Oct 142010
 

En soutien au mouvement pour les retraites, neuvième jour de grève du zèle : voici notre première édition quotidienne, PlumedepresseMatin.

Alternative libertaire milite pour « intégrer le combat féministe à la lutte de classes ». « L’ensemble du mouvement social a tout à y gagner », écrit Christine, adhérente de l’Orne, qui livre un état des lieux peu réjouissant. Extraits. 

« Les femmes sont déjà plus pauvres que les hommes. En 2007, 7,4% des femmes étaient en situation de pauvreté contre 6,9% des hommes. La différence était particulièrement marquée chez les personnes les plus âgées : après 75 ans, il y a deux fois plus de femmes pauvres que d’hommes. Pour deux raisons principales : les hommes les plus démunis ont une espérance de vie inférieure, une partie d’entre eux sont donc décédés. Et surtout, de nombreuses femmes perçoivent des pensions très faibles, une mince pension de réversion ou le minimum vieillesse. L’écart est aussi important pour les moins de 30 ans, il s’agit souvent de mères célibataires qui perçoivent une allocation parent isolé ou un salaire à temps partiel, tous deux inférieurs au seuil de pauvreté. (…) Avant la réforme des retraites, les femmes partent déjà avec une retraite inférieure en moyenne de 38% à celle des hommes et pour plus de la moitié d’entre elles avec moins de 900 euros par mois. Cette différence s’explique par les carrières incomplètes (années d’arrêt pour élever les enfants et temps partiel) et les salaires inférieurs. La nécessité de pallier les carences du service public de garde des enfants, provoquant plus d’interruptions de carrières, et l’extension du nombre d’emplois de services à la personne, à temps partiel et mal payés, va encore accroître ce phénomène de paupérisation des salariées donc des retraitées. Et la réforme des retraites va en rajouter une couche. Si les pensions baissent, elles baisseront aussi pour les femmes, les retraitées pauvres le seront encore plus. De plus 30% des femmes attendent 65 ans aujourd’hui pour partir en retraite (contre 5% des hommes) pour avoir une pension à taux plein. Et avant, elles sont dans la grande majorité des cas au chômage entre 60 et 65 ans et même plus tôt, donc avec de faibles ou très faibles revenus. Le recul de l’âge du départ à la retraite à taux plein à 67 ans va accroître cette période de grande précarité et sans doute dissuader des femmes de tenter de l’atteindre. Le dispositif permettant aux fonctionnaires ayant eu trois enfants de partir en retraite à taux plein au bout de 15 ans va être aboli, réintégrant les femmes concernées (près de 15 000 en 2008) dans la catégorie des femmes à carrière incomplète donc à faible retraite. » Une autre bonne raison de ne rien lâcher dans la bataille des retraites : pour nos soeurs !

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Cet article vous a intéressé? Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  10 commentaires à “L’injustice faite aux femmes”

  1. « Une autre bonne raison de ne rien lâcher dans la bataille des retraites : pour nos soeurs ! » N’est-ce pas une étrange formulation ? Tu n’as que des lecteurs ?

    Bon, je sais, j’exagère…

    Merci 🙂

  2. Blocages dans neuf des douze raffineries françaises.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE69D05620101014

    Questions à tous les internautes :

    – Que se passe-t-il à la raffinerie de Port-Jérôme (Seine-Maritime) ?

    – Pourquoi la raffinerie de Port-Jérôme fonctionne-t-elle normalement jeudi matin ?

  3. Un très bon document, Christine. Bravo. Et pas des arguments … bidon.
    Bel effort encore, Olivier! rien ne sera ignoré de cette imposture qu’est la contre-réforme qu’ils veulent nous fourguer.
    Et c’est important de montrer que se sont les femmes, toutes générations confondues, qui en vont en pâtir le plus, malgré les discours lénifiants et mensongers.

  4. En ce qui concerne les femmes, j’ajoute cette info glânée sur femmeemploi.fr qui tempère véritablement le laius du gouvernement en la matière : http://www.femmes-emploi.fr/article/retraite-la-plus-grande-des-inegalites
    « En 2040, les pensions de droit direct des femmes âgées de 65 à 69 ans seront inférieures de 29 % à celles des hommes. Encore un long chemin à parcourir… »
    Pour mémoire les arguments du gouvernement sont là
    http://www.lefigaro.fr/retraite/2010/10/04/05004-20101004ARTFIG00463-retraite-des-femmesla-faute-aux-inegalites-salariales.php
    Notamment cette citation : « Une retraitée de 80 ans a aujourd’hui une pension inférieure de près de 58 % à celle d’un homme, alors que pour une retraitée de 60ans, cet écart est désormais de 33 % »

    -33 % en 2010, -30 % en 2040 : on ne peut pas dire que la situation va s’arranger toute seule du fait des nouvelles carrières des femmes…

  5. Merci pour votre billet !
    L’emploi créé en 2010 s’écrit toujours profondément au masculin, en grande hyppocrisie malsaine ! Dans la continuité méprisable la plus totale de nos politiques !

    Il en existe des secteurs en peine de candidats, mais bien peu de couillus dans nos ministères pour la faire cette Rit-lance par la femme. C’est pourtant à tester, après x candidats masculins abandonnant la mission ou l’offre, proposer exclusivement des femmes … avec droits ouvers à une formation, et ce, sans conditions d’ages ! Et vous la verriez cette reprise de l’activité revenir par le sexe appelé injustement le sexe faible !
    En cas de crise, il faudrait savoir être plus agressif avec ce milieu de l’emploi chez les machos.
    Qui testera verra !
    Dans un prochain gouvernement, de gauche ? Qui sait !

    Parce que ce gouvernement là ne veut ni la tester cette idée, campe sur ses positions du demmerdez-vous, au moins nous avons là la preuve ultime et flagrante qu’ils n’ont pas tout testé en matière d’idées novatrices pour l’emploi des femmes, j’en démords pas d’une miette sur cette idée, et elle est libre de tout droit d’auteur si quelqu’un me lit et peut changer ce cap à l’avenir !

  6. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Lorti Tna, Lorti Tna, Paülette Perruke, Paülette Perruke and others. Paülette Perruke said: RT @monolecte: L’injustice faite aux femmes http://icio.us/lm1xhg […]

  7. Une énormité indécente hier au Grand Journal que j’ai regardé car Woerth était annoncé. Ce type est-il con ou cynique et arrogant ou les trois à la fois ? Après un entretien bidon et nul sur son travail de ministre du travail et après avoir, il y a peu, s’être plaint de façon indécente d’être lynché au moment où une jeune iranienne était menacée de subir cette peine barbare, voilà comment il répond à une question : »comment votre femme a pris tout ça ? que fait-elle ? » REPONSE : ELLE CHERCHE DU TRAVAIL COMME BEAUCOUP DE FRANCAIS » ! Madame Woerth chômeuse comme les caissières remplacées par des machines automatiques ! Et pourquoi est-elle au chômage ? Parce que ce grand seigneur l’a obligée à la démission alors que c’est lui le délinquant qui est resté en place, à l’abri derrière le nain.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)