Jan 132011
 

Le ministre de la Santé est coupable de complicité de 2000 homicides !

La Phrase du jour, reprise par l’AFP, est signée du professeur Philippe Even, l’ancien doyen de la faculté de médecine Necker. A propos du scandale du Mediator, il exécute proprement l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) : « cette machine est tellement lente qu’il lui faudrait deux ans pour interdire le cyanure ». Le trait est savoureux, mais mettre l’accent sur des lourdeurs administratives escamote la question des conflits d’intérêts.

 Or le Canard enchaîné a révélé hier que deux des conseillers du ministre de la Santé de 2006, Xavier Bertrand, travaillaient pour le laboratoire Servier ! Pour arranger l’affaire, Libération révèle qu’un cardiologue, « Le Pr Bernard Iung accuse le laboratoire d’avoir dénaturé la présentation de son rapport de 2009 sur les dangers du médicament, afin d’éviter son retrait ». C’est dans ce contexte que le patron de l’Afssaps, Jean Marimbert, annonce sa démission : « Comment ne pas être taraudé par une interrogation lancinante sur ce qui aurait pu et dû être fait pour que l’usage et le mésusage de ce médicament cessent plus tôt ? », se lamente-t-il. Bonne question. Mais il y a déjà au moins une réponse évidente : que le ministre de la Santé de 2006 n’ait pas maintenu le médicament sur la liste des remboursements alors que les autorités sanitaires l’avertissaient de son inutilité thérapeutique et que les dangers encourus par les patients étaient connus. Et ça, Xavier Bertrand devrait l’assumer et en tirer les conclusions en démissionnant du gouvernement. Mais on parie qu’il n’en fera rien ?

Pour toute défense, le ministre explique piteusement qu’il « n’avait pas connaissance » des liens de ses collaborateurs avec Servier. Mais si  c’est vrai, c’est aussi une faute ! Comme si la dépendance économique des experts à l’égard de l’industrie pharmaceutique était nouvelle, comme si les conflits d’intérêts n’étaient pas dénoncés de très longue date ! Et un ministre engagerait n’importe quel conseiller sans même se renseigner sur cette question ? Et in fine, prendrait une décision aberrante, au seul bénéfice du laboratoire qui paye ses propres conseillers et au détriment de la santé publique, causant indirectement peut-être 2000 morts ?

Combien de victimes n’auraient pas pris le médicament s’il avait été en toute logique déremboursé, sinon interdit ? On a beau prendre le problème par tous les bouts, Bertrand peut-il décemment demeurer ministre de la Santé en s’étant rendu coupable de complicité d’homicide involontaire ? Mais la décence et la clique sarkozyste… Non, l’ancien petit vendeur d’assurances, minable bonimenteur hargneux qui passe son temps à se moquer du monde en niant les évidences, ne démissionnera pas. Pas plus que Bachelot n’a tiré les leçons de son fiasco de la grippe A. Ni que Brice Hortefeux, qui se cramponne à son ministère de l’Intérieur, seul premier flic de France deux fois condamné par la justice ! Démissionner, renoncer aux ors et privilèges de la République ? Jamais à l’UMP ! Outre le déshonneur flagrant de pareille attitude, la Sarkozie a instauré un Etat d’irresponsabilité permanente qui permet aux médiocres et autres incompétents de se maintenir au pouvoir coûte que coûte. Et l’on commence à désespérer qu’un énième scandale déclenche enfin l’élan salvateur qui ferait s’écrouler le fragile château de cartes d’un gouvernement de plus en plus nuisible pour le pays et politiquement illégitime, comme le rappelle la plaie béante de la contre-réforme en force des retraites.

Illustration : Azim pour plumedepresse

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  20 commentaires à “Mediator : Bertrand, démission !”

  1. Et que dire de la sirène des plateaux Fabienne Bartoli, qui a fait sa thèse sur l’industrie du médicament, et on sait bien que les thèses sont financées voire commandées par les labos, puis conseillère dans ce domaine dans plusieurs ministères. Depuis le début de l’affaire elle est sur tous les plateaux médiatiques pour contrer avec un culot monstre toute critique du Pr Even en particulier. Plus ça change et plus c’est pareil avec la sarkosie pourrie jusqu’à l’os. Quant à Bertrand est-il incomptétent (je ne savais pas) – voir Woerth qui ne connaissait pas Demaistre – ou menteur – voir Woerth… – et après on s’étonne de voir Sarko essayer de se faire adouber comme candidat… il sait ce qui l’attend dès que le parapluie juridique élyséen sera refermé. A propos de candidature, il faudra des enquêtes journalistiques très serrrées pour démontrer que le locataire de l’Elysée se sert des deniers de l’Etat pour sa campagne… mais il sait ce qu’il fait après Balladur. Bon courage Olivier, y a du taf comme dit mon petit-fils !!

  2. Bertrand, Bachelot, Hortefeux, démission ! Certes.
    Et pour faire le lien avec l’article d’hier et bonne mesure, Alliot-Marie démission ! Pour ses offres de service toutes récentes à l’autocrate tunisien.

  3. Des soupçons de corruption au Sarkozystan ? Allons, allons, comme le dirait un groupe de défense des Tsiganes, c’est aussi crédible que des rumeurs de droits de l’homme bafoués au Sarkozystan…

    • Merci infiniment de cet entretien ave un généraliste « pur » qui m’a appris un tas de choses utiles et surtout mise en garde contre le fait d’avaler n’importe quoi, sans m’être au préalable bien informée. J’ai pour ma part la chance d’être suivie par un docteur exceptionel qui se tient au courant de tout et ne se laisse pas avoir par les visiteurs mécicaux (merci à elle)! Tout le monde n’a pas ma chance… Encore bravo à AZIM qui me plaît de plus en plus pour sa patte.

    • Entretien en effet très intéressant. Si j’avais plein de pognon, je le mettrais dans l’industrie pharmaceutique. Beau retour sur investissement garanti… ;o) Mais, bon, j’ai mis des roros dans l’épicerie de presse plumée et je m’en sens moralement bien mieux.

  4. Dans le CANARD ENCHAINE : « 2 médecins du laboratoire Servier conseillaient en 2006 le ministre de la santé « .
    Elle est pas belle la vie?ou la mort ( cela dépent dans quel camps on se trouve ).
    Je suis de plus en plus persuadé qu’il y a un programme pour réduire la population. Les vaccins , les ogms ( qui rendent stérile les humains ) , ….
    Le profit cache autre chose , comment des êtres humains peuvent-ils valider le risque d’en tuer d’autres?
    Avant la médecine servait à sauver l’humanité , elle a trop bien fait son travail.

    • Meuh non, que vas-tu chercher si loin, il y a juste des programmes, tout plein de programmes, pour faire du fric. Le marchand de canons, lui aussi, ne se pose de questions que sur sa marge nette. Tes histoires de morale à la con, on ne les trouve jamais dans le moindre document comptable. ;o)

    • « Avant la médecine servait à sauver l’humanité »
      Avant quoi?
      Regrettez vous les saignées, les « traitements » avec les éléments radioactifs? Autres?

      Malheureusement, cupidité, haute estime de soi, non remise en question, refus de l’évolution des savoirs et surtout refus du savoir des autres me semblent bien présent chez les membres de la faculté et depuis bien longtemps.

      Le serment d’Hippocrate est pour bon nombre un serment d’Hypocrites…

      Bien évidemment, le médecin de base n’est pas plus mauvais que le plombier de base, mais il est assommé par de nombreuses années d’études passées à s’imprégner de la doxa. Et il est surtout « cornaqué » par un ordre veillant à ne pas casser la poule aux oeufs d’or!!!

  5. Il veut « comprendre », il veut faire toute la lumière, « la transparence »…et 3 de ses proches collabos étaient de Servier.
    Depuis 3 ans, y’a t il eu une seule démission en Sarkozia pour conflits d’intérêts? Non

    Gouvernement de corrompus et de fous.

  6. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Olivier Bonnet and Phil dp. Phil dp said: Mediator : Bertrand, démission ! » Plume de presse – http://bit.ly/eS3BPV […]

  7. La conclusion logique et légitime que tire Olivier s’impose. Bertrand doit démissionner. Il est responsable ET coupable.

  8. La commission d’autorisation du médicament: 30 membres, 28 liés à des labos!

    http://anticor.org/2011/01/19/medicaments-sante-publique-interdiction-du-lobbying-et-des-conflits-dinterets/

  9. dans la série on nous cache tout, un documentaire qui sera diffusé sur ARTE le 15 MARS A 20H40 SUR : « Notre poison quotidien » de Marie-Monique Robin

    http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien/

    d’ après l’ OMS , les pesticides font + de 200 000 morts par an !!

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)