mai 072012
 

Tenez-vous bien, voici la déclaration UMPiste qui inaugure notre rubrique Ferme ta gueule ! de la présidence Hollande. Du très lourd : « Je ne pense pas que François Hollande soit légitime parce qu’il y arrive après un combat anti-démocratique comme on l’a jamais vu dans ce pays et que par voie de conséquence, je ne me sens pas lié par ce président de la République que j’estime illégitime. Je suis toujours mon champion ; vous avez vu que ce soir, il n’ a pas dit qu’il se retirait, il a simplement dit qu’il fallait respecter la France, qu’il fallait ne pas se comporter comme les zoulous qu’on avait en face, donc il a fait un discours d’hommes responsable et d’homme qui méritait de continuer à conduire la France. Alors j’espère que la jeunesse de ce pays ne va pas pâtir dans les années à venir de la bande de rigolos qui va s’emparer des commandes. Pour autant, je ne souhaite pas que mon pays se casse la figure et Nicolas Sarkozy pourrait servir de recours et peut être dans pas si longtemps que ça ! C’est un danger pour la République ! » Maryse Joissains-Masini citée par Maritima, députée-maire d’Aix-en-Provence, surnommée « la poissonnière de Toulon ». Ce qui n’est pas gentil pour les marchandes de poisson.

PS : en savoir plus sur les méfaits de la nuisible dans cet article de 2008.

Partagez cet article

  37 commentaires à “Quand la députée-maire d’Aix s’asseoit sur plus d’un million de voix d’écart : il reste encore bien du ménage à faire !”

  1. Ben dis donc, elle est gratinée celle là !

  2. Voilà le courrier qu’elle adressait, il y a peu à ses administrés:

    http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/05/04/la-lettre-de-la-maire-daix-en-provence-sarkozy-ou-lapocalypse-231886

    Outre les propos que celle-ci contenait, révélateurs d’une pathologie assez inquiétante, nourrissant des propos dignes du FN, il y avait déjà quelques formulations assez cocasses…

    Dans ses mots, que tu mets en ligne ici, cette tanche nous annonce, sans s’en rendre compte, que Nicolas Sarkozy est un danger pour la République:

    « (…)je ne souhaite pas que mon pays se casse la figure et Nicolas Sarkozy pourrait servir de recours et peut être dans pas si longtemps que ça ! C’est un danger pour la République !  »

    Et je suis d’accord avec ce qu’elle vient de dire sans le savoir, du coup! (Pauvre femme…)

    • Cadeau, les aboiements de Balkany mère:

      http://www.europe1.fr/Politique/Le-SMS-d-Isabelle-Balkany-a-Sarkozy-1072159/

      « Elle a confié à Europe 1 le contenu du message : »Triste et inquiète pour la France, ivre de rage contre les médias haineux. La seule chose qui me console, c’est la vraie vie, celle sans toute cette violence. Nous qui t’aimons' ». »

      La « vraie vie » sera pas violente, finalement? Curieux quand même pour des gens qui ont passé quelques années à baser leur propagande sur la peur…

      • « Outre les propos que celui-ci contenait… »
        « La « vraie vie » ne serait pas violente… »

        Erreurs dues à un enthousiasme profond de les voir se liquéfier. Pardon.

    • Des questions que je me poserais si j’étais une administrée de Morano bis :
      – qui a payé l’impression de la feuille de choux ? Qui l’a distribuée, et qui a payé la distribution ?

      – Cela doit-il rentrer dans le compte de campagne de Monsieur Sarkozy ?

  3. Voila le sarkozysme dans toute sa splendeur, on est proche d’un renversement anti-démocratique si ces gens là pouvaient le faire, l’UMPFN a vraiment de dignes représentants pour une installer une dictature libérale.

  4. Certes c’est abject mais cette personne a été élue non ? Il est pas un peu chez ses électeurs le problème ?

    • Tout à fait. Je désespère souvent de la démocratie.

      • Olivier,

        Je sais bien que tu dis « région de merde » comme on a tous dit au moins une fois « pays de merde », mais en dehors de toi (cirage de pompes :-) ) il y a au moins un autre mec bien dans ton coin : Etienne Chouard.

        Tu ne peux pas ne pas le connaître, l’inverse me surprendrait. Connais-tu bien son travail de diffusion virale de l’idée du tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l’oligarchie ?

        http://www.youtube.com/watch?v=M2ADw7hZiT0

        Étienne explique que l’un des problèmes (il y en a tellement) est qu’on nomme justement « démocratie » ce qui n’en est PAS DU TOUT. On ne peut pas dénoncer notre fausse « démocratie » puisque ce mal porte justement le nom de la vraie solution.

        Bref, on ne peut effectivement que désespérer de ce qu’on nous vend pour de la démocratie, mais on ne peut qu’espérer que la véritable (qu’une véritable) démocratie advienne un jour.

        J’aime bien aussi la définition donnée par Paul Ricœur :

        Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage.

        • Oui, j’ai rencontré Etienne qui est un gars passionnant. J’ai juste un problème avec le tirage au sort : il désignerait 50% de gens de droite !

          • Pourquoi seulement 50% si c’est le hasard qui décide?
            Et pourquoi pas des représentants d’extrême-droite également?

            Autant le système électoral en place peut-être discuté, autant le hasard ne me paraît pas la solution.

            Et le système consistant à « évincer » (« ostracisme ») les « indésirables » selon les cas ne revient-il pas, finalement, à choisir, en quelque sorte, comme le système électoral actuel?

  5. Ils commencent déjà à péter les plombs. C’était une des utilités de cette élection: connaitre le niveau démocratique de l’élu Sarkozyste moyen, c’est fait.

  6. Elise Lucet a rappelé les propos de Copé qui allaient dans ce sens, hier soir!
    Et nul doute que cette info va être diffusé parmi les militants UMPistes.
    Ignoble.
    Mais il faut reconnaitre que Hollande a raté quelque chose: comment en face du fascisme le plus crasseux faire un score aussi faible?
    Le PS n’a pas gagné. C’est l’UMPFN qui a perdu.

    • Le score de Sarkozy est effrayant !

      • mais est-ce vraiment son score ?
        Les machines à frauder n’y sont-elles pas pour quelque chose : n’ont-elles pas été utilisées pour réduire l’écart entre les deux pour montrer une France coupée en deux ? Et s’en servir aux législatives…
        A 18h, la tv suisse donnait 53 % (sondages sortie de bureau de vote) pour Mimolette. Comment a-t-il pu perdre presque 2% en 2heures, alors que ces sondages sortie de vote sont généralement très proches du résultat réel ?
        2,5 millions d’électeurs (1,5 million d’expatriés et 1 million de métropolitains) ont voté avec ces machines cette année.
        Même question pour le score de J.L. Mélenchon au premier tour, qui était donné à 14 % à 18h (tv suisse)..

    • Si Jean-Luc Mélenchon n’avait pas martelé avec toute la force de sa conviction qu’il fallait impérativement virer l’Infâme, en préalable à toute autre avancée stratégique, et si ses électeurs (les quatre millions du premier tour), le « vrai » – le mot est à la mode… – peuple de gauche, n’avaient pas fait l’effort sur eux-mêmes, à plus de 90%, d’aller glisser le bulletin Hollande dans l’urne, contre Sarkozy, alors Hollande ne serait pas aujourd’hui président de la République.
      Et si on veut être sûrs qu’il ne l’oublie pas, et qu’il n’oublie pas les quatre millions, alors, aux législatives, on ne lâche rien, et on vote FdG !

    • Le score est plus serré (le même que celui de Mitterrand-Giscard en 81) car:
      -on commence à peine à apprendre des choses sur le financement de la campagne 2007 de Sarkozy, qu’est ce que ça a dû être cette année!
      -Les médias et les politiciens de droite n’ont pas joué le jeu les deux derniers jours, et même pendant toute la campagne, particulièrement entre les 2 tours.
      – Hollande a explosé Sarkozy le soir du débat. C’était la première fois depuis 5 ans car les journalistes en face de lui ont passé 5 ans à lui servir la soupe pour le crédibiliser.
      -la réapparition de DSK entre les 2 tours était opportune pour Badinguet.

      Sarkozy était poussé par une énorme machine médiatique et financière, sans oublier le matraquage de l’idéologie de droite dans tous les domaines.

  7. Ou la c’est du lourd et du brut de décoffrage… Incroyable venant d’une élue de la droite classique. Les temps ont bien changé. Si c’est ça l’élite politique…

  8. Pas sûr qu’Hollande sauve le monde, mais même si la « jeunesse pâtissait » sévèrement dans les années qui viennent, ce serait culotté de tout mettre sur le dos d’Hollande ! Sarko et sa clique ont tellement dévoyé la République, saccagé le social et l’enseignement, que non seulement tout le monde pâtit déjà, et pâtira pendant un sacré moment !

  9. Lundi 7 mai 2012 :

    Législatives : un député UMP veut un « rapprochement » avec le FN.

    Cela n’aura guère traîné. Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, Jean-Paul Garraud, député UMP de la Gironde et membre de la Droite populaire, a été le premier lundi à poser publiquement la question du « rapprochement » avec le Front national, en se demandant s’il fallait devenir « pragmatique » ou rester « dans les blocages idéologiques ».

    « De nombreuses questions se posent qu’il va falloir trancher rapidement et qui tournent autour de la recomposition de la droite », écrit Jean-Paul Garraud, membre de l’aile droite de l’UMP, dans un texte intitulé « La défaite de Nicolas Sarkozy : analyse d’un scrutin », rendu public lundi.

    « Une majorité des électeurs de l’UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement. Qu’est-ce qui est le plus important pour la France ? Cette question, seule, doit nous guider. On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques ? », demande-t-il, en indiquant que la Droite populaire « a un rôle important à jouer ».

    Selon Jean-Paul Garraud, « le pays est majoritairement à droite » mais « il existe un risque majeur de voir cependant tous les pouvoirs entre les mains de la gauche à la faveur de triangulaires mortifères pour la droite lors des prochaines législatives ».

    « Qu’on le veuille ou non, la dynamique est sur le FN depuis 2002 » et « aujourd’hui, il représente près de 20% de l’électorat, sans aucune représentation nationale », poursuit le secrétaire national de l’UMP à la Justice.

    Enfin, « la gauche n’a aucune leçon de morale à nous donner, elle qui, sans état d’âme, s’allie avec des extrémistes révolutionnaires patentés », déclare le député.

    http://www.francesoir.fr/actualite/politique/legislatives-un-depute-ump-veut-un-rapprochement-avec-le-fn-221791.html

  10. On est rendu à un niveau bas dans les débats.

  11. Dire !
    Dire qu’elle est une élue de la République! Elle s’est présentée au suffrage de ses concitoyens, donc elle est sensée avoir admis la possibilité d’une défaite.
    Et dire qu’il se trouve des électeurs pour se contenter de représentants si … médiocres!
    Et dire aussi que la gauche serait sectaire!
    Il y aurait tant à dire sur ces années démoralisantes que nous venons de passer.

  12. Bonjour Olivier,

    Il me semble que j’ai entendu sur France Info qu’un élu UMP a appelé au rassemblement avec le FN. Si ça se confirme la zizanie va commencer à l’UMP.
    Merci de me confirmer l’information.

  13. un élu UMP des bouche-du-Rhône

  14. pas de doute, le pouvoir d’abord enivre , puis rend marteau lorsque le manque se fait sentir … on a pas fini de se marrer :)

  15. On comprend pourquoi Sarko ne l’a pas nommée  » Capitaine  » de ses  » connes-connes girls  » !!!….

  16. ces propos doivent etre condenner .

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>