Déc 032010
 

Interrogé par le Nouvel Observateur sur l’origine des rumeurs de sa liaison avec Carla Bruni-Sarkozy, le chanteur Benjamin Biolay a répondu : « Tout le monde le sait : de l’ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati ». Réplique de l’eurodéputée et maire du VIIe arrondissement de Paris par la bouche de son avocat, sur le site du Figaro : « Rachida Dati a pris connaissance avec effarement et une totale incompréhension des propos tenus par Benjamin Biolay ». Ça alors ! C’est vrai, quoi : où donc Biolay a-t-il bien pu aller pêcher une fable pareille ? Aurait-il lu notre aimable pochade d’avril dernier, « Amour, talonnettes, mensonges & trahisons » : Rachida-la-jalouse ou la vengeance de l’éconduite ? Plus sûrement L’Express de la même époque : « Mardi 30 mars, entre fromage et dessert. Les convives du déjeuner d’élus parisiens de la majorité ont droit à l’annonce d’une exécution : celle de Rachida Dati, maire du 7e arrondissement, absente ce jour-là. Son bourreau ? Pierre Charon, conseiller de Paris et membre de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy. Avant même la sortie du Canard enchaîné, le lendemain, révélant que l’ancienne garde des Sceaux s’est vue retirer sa protection policière et sa voiture, il expose à la cantonade les bases de ce qui est depuis devenu « l’affaire Dati ». « Il nous a expliqué que l’Elysée avait les preuves qu’elle était impliquée dans cette rumeur sur le couple présidentiel mais sans être plus précis », raconte l’un des participants. » Mais Dati ne doit pas lire L’Express. Ni Le Monde : « Depuis plusieurs semaines, le chef de l’Etat est convaincu, sur la foi d’indices probants, que Mme Dati n’est pas étrangère aux rumeurs sur la vie privée du couple présidentiel. » Ni le Journal du dimanche : « Selon nos informations, une enquête des services de renseignements français, remise au chef de l’Etat durant le week-end précédant le premier tour des régionales, ciblerait notamment Rachida Dati. » Non plus que le livre Carla et les ambitieux, des journalistes Michaël Darmon et Yves Derai : « Déterminées, Sophie Douzal [ex belle soeur du chef de l’Etat, Nda] et Rachida Dati s’emploient jour après jour à tenter de déstabiliser les deux couples recomposés après le divorce présidentiel de la fin 2007. D’un côté, il faut accréditer la thèse selon laquelle l’ex-mannequin – dont le pedigree amoureux a fait le tour du monde – multiplie les aventures pour se venger des prétendues sorties de route de son mari. De l’autre, elles insinuent et font circuler par des proches que « Cécilia s’ennuie » à Dubai comme à New York, que « Richard n’est jamais là », et que l’ex-première dame se languit de la politique, sa deuxième passion après ses enfants. Elles en savent assez sur les quatre protagonistes pour être capables d’agrémenter leurs récits d’anecdotes et de détails crédibilisant ce storytelling. » Vraiment, les prétendus « effarement » et « totale incompréhension » de la Dati sont risibles : n’a-t-elle pas elle-même déclaré, toujours en avril 2010, au micro de RTL : « Les rumeurs, la calomnie, les ragots, sont inadmissibles et scandaleux. Je suis mise en cause de façon indirecte et c’est scandaleux. Il y a une enquête, on est dans un Etat de droit. La justice est là pour protéger la vie privée et l’honneur. Aujourd’hui, il faut que ça cesse. (…) Je fais la différence entre l’entourage du président de la République [qui l’attaque, ndlr] et le président lui-même. Le président ne peut pas cautionner ce que dit Pierre Charon. » C’est bien qu’elle était alors au courant qu’on l’accusait d’être pour quelque chose dans ce bruit qui circulait d’une idylle entre Biolay et Bruni ! « Mme Dati s’interroge sur l’origine d’une telle rumeur aussi fantaisiste qu’invraisemblable », hasarde aujourd’hui son avocat, qui conclut : « En conséquence, elle a décidé de porter plainte contre M. Biolay pour diffamation ». D’où notre propre conclusion: Rachida tombe de la lune et porte plainte !

Soutenez ce blog ! Un article par jour ne vous suffit pas ? Pour deux euros, abonnez-vous un mois à notre Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Avec aujourd’hui, un billet bonus pour les abonnés, Le retour de Besson-le-terrible, ou la censure d’Internet en marche… Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

Partagez cet article

  12 commentaires à “Rachida Dati tombe de la lune et porte plainte”

  1. C’est quand même pas de sa faute si elle des problèmes à la mesure de son insignifiance …
    Laissez la exister un peu la pauvrette ! On l’avait oublié, on ne parlait plus d’elle.
    De toutes façons, ça va faire pchiitt !

  2. […] This post was mentioned on Twitter by rosselin, Olivier Bonnet, lopez, Louise de Lannoy, Céleste and others. Céleste said: RT @OlivierBonnet: Rachida Dati tombe de la lune et porte plainte http://alturl.com/s5hqm #rumeur #biolay […]

  3. Olivier, c’est du people… En gros, c’est de la merde. C’est ce en quoi Sarkozy veut que nous tombions. Mais tu as tout de même le talent d’avoir réussi à ce que je le lise… jusqu’au bout !!!

    Il n’empêche, que Sarkozy s’amuse à salir notre République en posant un goût très à droite, celui du culte des Bordels, et cela : au niveau de la Présidence. Une façon de descendre irrémédiablement l’incarnation de de Gaulle qui ne cesse de hanter la Vème République. C’est sa façon à lui de s’essuyer le derrière sur tout ce peuple qui ne l’aime pas, qui n’aime pas ses choix, qui n’aime pas ses manières, son style, son autoritarisme et son manque de finesse.

    Son vrai pays, c’est New-York et Jérusalem, ce qui fait, en bon algèbre, : la City de Londres.
    Cela en fait un parfait néo-con autant qu’un vrai Chevalier de la Reine . Et en France, ça ne se digère pas.

  4. Yan

     » On l’avait oublié, on ne parlait plus d’elle  » –

    Nous ne sommes pas des poissons rouges ! Nous n’avons pas « neuronalement parlant  » trois minutes de mémoire en tout et pour tout et nous nous souvenons parfaitement des réformes ignobles de « la Justice » que cette pauvrette a appliqué à la lettre selon les recommandation du conducator. Une Justice d’abattage, une pseudo justice contre les pauvres et les humanistes de tous poils, des peines de prison fermes et longues pour un vol de pizza, des peines plancher automatiques applicables au bon peuple quand les nantis bien défendus sortent libres dans des affaires hautement plus considérables. Une vengeance de classe contre toutes les autres. Un régime d’exception avant la lettre avec « chasse aux Roms » relookée et remake d’arrestations d’enfants à la sortie des écoles. En 2010 on a aussi relooké les camps de concentration / Durcissement du régime des camps « de rétention ».Quel putain de début de siècle ! Sa fin promet …

    J’imagine bien que monsieur Bonnet ne tombe pas dans le  » people  » comme le pense  » Amaru  » mais qu’en écrivant coup sur coup sur d’étranges opérations commandos « au pays charmant de la princesse Christine » et sur les désidératas de « Miss Plancher » au pays du shérif de Nottingham en pleine inflation égotique, ce sont bien plutôt sur les agissements d’ une clique qui peut tout se permettre – puisque rien de mauvais ne leur arrivera jamais – que M.Bonnet nous éclaire.

    Les lois que ces gens -là inventent et votent, ne sont pas faites pour eux ! Voilà me semble t-il ce que veut nous indiquer monsieur Bonnet. On est pas au café du commerce ici, nous sommes sur le blog d’un homme libre qui nous éclaire sur la méchanceté et l’impunité d’une poignée de personnes qui écrase tout le monde. Un mot de trop et hop on attaque en justice ! Il faut écraser toute résistance même la plus anodine comme la réflexion de Benjamin Biolay, à son propre  » corps défendant  » .
    Avec la parfaite mauvaise foi qui va avec, Miss  » Plancher  » attaque et fait l’innocente. Le fric elle l’a , elle peut se permettre d’ « ester en justice « , pour un oui ou pour un nom.

    Penser qu’en plus les Français paient grassement ce genre de personne pour qu’ils les enfoncent et les paupérisent, c’est non seulement rageant, c’est complètement absurde. M.Olivier Bonnet nous met le nez dans le caca et sonne l’alarme. De toutes les façons et selon les actualités présentes. C’est ainsi ici ; en attendant qu’on se saisisse du pouvoir pour en faire autre chose. Laissons leur leur laideur et pensons à la beauté présente et à venir. Cela nous changera effectivement de la déchéance sarkozyste.

    • Mais oui tout ça est vrai ! Et Olivier a parfaitement raison de parler de la dernière « initiative » de la diva. Le sens de mon message était de dire qu’elle devait se sentir bien oubliée, loin des spotlights pour intenter un médiatique procès à Biolay, sur un sujet aussi futile.

  5. Dans la foulée :

    Exclusif AFP – Eric Besson demande l’interdiction d’hébergement de WikiLeaks en France

    (AFP) – PARIS — Le ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson, a demandé vendredi au conseil général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGIET), de mettre fin à l’hébergement du site WikiLeaks en France, apprend-on auprès du ministère

    L’Empire flippe ! Il jette ses chiens contre la dissidence  » Assange  » .
    http://www.europe1.fr/International/WikiLeaks-menaces-de-mort-contre-Assange-323495/
    http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2010/12/20101203-171033.html

  6. J’ai toujours exécré Rachida Dati, mais là, elle me donne de plus en plus la nausée!!!

  7. Pour une fois que cette Dati faisait quelque chose de bien avec cette rumeur, elle ne l’assume pas.
    Pour Biolay ce n’est pas grave, c’est comme Carla B. des nullards milliardaires surpayés par le shobiz, il vaut mieux écouter Mozart ou Beethoven ou Charlie Parker et laisser tomber ces loques.
    Au fait, mieux que le Bank Run de Cantona, si les gens boycottaient plutôt vraiment les abrutis du shobiz et du spectacle et des médiatiques qui vont avec, ça serait beaucoup plus efficace, et ils retrouveraient goût à la vie.

  8. La délicatesse de Biolay qui dit « je ne suis pas un voyou qui irait « bourrer » (oui,oui) la femme du président ! Un vrai poète !

  9. Ce Biolay m’a l’air d’un petit con né coiffé. On se demande comment ce personnage haut en couleurs grises peut vendre qqch tant il est de la race des chanteurs asthmatiques aux ritournelles pour Stephen Hawking à QI de militant UMP.
    Quant à Dati, je ne crois pas que le numéro de vierge blessée qu’elle vient servir satisfera le gars qui à passé 4 jours en garde-à-vue parce qu’il lui a fait une plaisanterie par mail en reprenant ses lapsuces…

    On s’en fout de toute façon de cette nuée nosocomiales qui infeste les allées du pouvoir. Il faut les dégager, les karcheriser, éradiquer cette racaille vendue au fric, par tous les moyens.

  10. J’ai toujours exécré Rachida Dati, mais là, elle me donne de plus en plus la nausée!!!

  11. Olivier, c’est du people… En gros, c’est de la merde. C’est ce en quoi Sarkozy veut que nous tombions. Mais tu as tout de même le talent d’avoir réussi à ce que je le lise… jusqu’au bout !!! Il n’empêche, que Sarkozy s’amuse à salir notre République en posant un goût très à droite, celui du culte des Bordels, et cela : au niveau de la Présidence. Une façon de descendre irrémédiablement l’incarnation de de Gaulle qui ne cesse de hanter la Vème République. C’est sa façon à lui de s’essuyer le derrière sur tout ce peuple qui ne l’aime pas, qui n’aime pas ses choix, qui n’aime pas ses manières, son style, son autoritarisme et son manque de finesse. Son vrai pays, c’est New-York et Jérusalem, ce qui fait, en bon algèbre, : la City de Londres. Cela en fait un parfait néo-con autant qu’un vrai Chevalier de la Reine . Et en France, ça ne se digère pas.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)