Sep 092012
 

 »C’est en refusant d’associer directement les peuples aux grandes décisions européennes que les dirigeants de l’Union n’ont pas vu monter la déception des catégories populaires vis-à-vis de l’Europe. C’est en croyant que l’élection nationale vaut brevet de politique européenne qu’ils ont sous estimé son manque de réponses aux problèmes structurels du chômage, des inégalités, des délocalisations, de la vie chère. Le Non au référendum sur le traité constitutionnel a été la réponse populaire à cette impéritie politique et démocratique. (…) Que vous soyez pour ou contre ce traité, ne privez pas les Français d’un débat auquel ils ont droit. Exigez du président de la République qu’il soumette le traité de Lisbonne à référendum. Ce n’est pas une volonté de marquer des points contre le président et le gouvernement. C’est une volonté de respecter les Français » : Jean-Marc Ayrault, présentant une motion référendaire le 6 février 2008.

Et aujourd’hui, sur le « Mécanisme européen de stabilité », un référendum respecterait-il le peuple ou bien on passe au-dessus ? « Pourquoi ce n’est pas notre position? Il n’y a pas de transfert de souveraineté, le Conseil constitutionnel l’a dit, c’est donc logique que ce soit le Parlement qui se prononce » : Ayrault Jean-Marc, le 1er septembre dernier. Pas de transfert de souveraineté, quand le gouvernement français n’aura plus le droit de dépasser 0,5% de déficit sous peine de sanctions de l’Union européenne ? Bienvenue, camarade Jean-Marc, dans notre rubrique Ferme ta gueule !

 

Partagez cet article

  4 commentaires à “Référendum sur le traité européen : Jean-Marc Ayrault contre Ayrault Jean-Marc”

  1. Un référendum sur le traité européen ?
    Hum, depuis 2005 y’a de ma part comme une sorte de méfiance quant au résultat final.
    Si les socialos représentaient le peuple et non autre chose qu’eux mêmes ça se saurait depuis 1981.
    Le dernier « socialiste » qui a organisé un référendum sur un traité européen, les Grecs s’en souviennent encore et même qu’ils ont un peu mal au fion.

  2. Oui autant abolir la démocratie, ça sera moins hypocrite.
    Bien sûr l’Assemblée est censée représenter le Peuple et donc voter pour lui, puisque élu par lui.
    Eh ben on a bien vu comment ça s’est passé pour le Traité de Lisbonne.
    Alors plutôt que nos élites perdent du temps à se justifier sans arrêt à demander au Conseil Constitutionnel ce qu’il en penser pour de toute manière pousser l’Assemblée à accepter comme il faut les propos de l’état, autant abolir la démocratie.
    ça sera une nouvelle source d’économie, tiens !
    Quelle déroute complète de notre système !!

  3. Ah oui, bien envoyé Olivier !

  4. […] Référendum sur le traité européen : Jean-Marc Ayrault contre Ayrault Jean-Marc […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)