Oct 062010
 

Après le métro et le bus, le train. Ça y est, la grève des transports, à partir du 11 octobre au soir, sera reconductible. Face à cette radicalisation du mouvement, Nicolas Sarkozy se déclare prêt à faire un geste.

Mais rira bien qui rira le dernier…

Depuis aujourd’hui, plumedepresse s’est mis en grève… du zèle, illimitée jusqu’au retrait total de la loi ! Deux éditions quotidiennes au cœur des mobilisations.

Mise à jour : préavis de grève reconductible à la RATP, SNCF dans les bus de province et les transports maritimes, mais la contagion gagne les autres secteurs, comme le recense Le Monde. Industrie pétrolière et chimique – avec possible pénurie d’essence prochaine -, ports et docks, routiers et secteur de l’énergie rejoignent le mouvement. Sans compter les salariés de France Télévisions. Mais il manque encore l’Education nationale, en grève le 12 mais sans avoir annoncé la reconductibilité. Les profs avec nous !

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Cet article vous a intéressé ? Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  25 commentaires à “Retraites : Sarkozy prêt à faire un geste”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by recriweb, Olivier Bonnet, Arnaud M., Arnaud M., Isabelle and others. Isabelle said: RT @OlivierBonnet: Retraites : Sarkozy prêt à faire un geste http://alturl.com/tb46i 😀 […]

  2. Prem’s….

    Très belle image, si tu le permets, je la fait passer à mes contacts.

    A+

  3. On se prépare chez les salariés et les pas-salariés, les syndiqués et les pas-syndiqués, les jeunes et les vieux, les demandeurs d’emploi, etc.!

    Le Sarko prend les Français pour des mous pendant que Lucien Degauchy, député UMPiste de la 5e circonscription de l’Oise, justifie son vote en faveur du projet de loi sur les retraites (je cite in extenso) : « Les Français sont des fainéants ». Sans nuance, le gars, dans un département où sévissent Eric Woerth (Chantilly), Philippe Marini (Compiègne) et autres menteurs.

    Bref, préparons la manif du 12 quel que soit l’endroit où nous vivons et montrons notre détermination aux exterminateurs !

  4. Incluons la justice pour les palestiniens dans nos prochaines revendications, et nous les verrons battre…en retraite ! , et la Sans parler de tempête, une simple BRISE suffirait à souffler leur fragile château de cartes :
    Et de droite à gauche s’il vous plait en passant par le centre médiatique ! ! !
    Si vous ne me croyez pas essayez donc, pour voir, de demander le remplacement d’Eric par Eric(Woerth contre Raoult)…

  5. Niches fiscales : le Medef défend ses avantages acquis, 173 milliards d’euros.

    Le rapport du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO), organisme indépendant placé sous l’égide de la Cour des comptes, a recensé les dispositifs dérogatoires de toutes sortes dont peuvent bénéficier les entreprises en France.

    Il dénombre pas moins de 293 « dépenses fiscales », représentant 35 milliards d’euros, soit près de la moitié du coût des « niches fiscales » officielles (74,8 milliards d’euros).

    Il faut ajouter les niches fiscales « déclassées », c’est-à-dire considérées comme une modalité normale de l’impôt, depuis 2006, dont « le poids » s’élève à 71,3 milliards.

    Il faut aussi compter avec les niches « sociales », en fait des réductions de cotisations sociales (dont celles des médias…). Elles pèsent 66 milliards d’euros.

    Au total, on parvient à 173 milliards d’euros, un chiffre proche…du déficit public !

    http://www.marianne2.fr/hervenathan/Niches-fiscales-le-Medef-defend-ses-avantages-acquis,-173-milliards_a49.html

  6. Reconductible… mais pas illimitée. Thibault tergiverse et n’est pas chaud pour aller au bout des choses. Et tout ça pour ? Une ch’tite modification qui permettra à chacun de dire: « on a gagné! » Alors que la réforme sera engagée (et le PS ne reviendrait pas dessus en cas de victoire en 2012). Il faut exiger le RETRAIT de la réforme; la loi du Tout ou rien. La France n’a jamais été aussi riche, mais l’argent se concentre de plus en plus dans une minorité de mains, âprement défendue par le gouvernement. C’est la Révolution qu’il faut ! Dans la rue ou dans les urnes. Mais seul un changement pour une orientation anti-libérale peut être salutaire !

    • Nous sommes nombreux ici à partager ta révolte. Ah, si les Français pensaient comme les plumonautes !
      Et même si « Thibault tergiverse et n’est pas chaud pour aller au bout des choses« , ces grèves vont déjà dans le bon sens. J’espère davantage en la base que dans les directions syndicales (hors CNT et SUD).

    • Tout à fait d’accord. Sinon on se retrouverait dans une parodie de victoire, et les élites pourraient légitimement continuer à nous pigeonner en se gaussant de nous avoir donner quelques miettes.

      Binet écrit déjà tout cela dans « M. Le Ministre » une BD caustique et tellement cruelle de vérité. Et pourtant ça continue, ça donne la nausée…

  7. ça pourrait refaire un truc du genre grèves de 95 : grèves dures et longues, et surtout avec soutien de la population : la raison profonde de ces grèves était le ras le bol, l’indignation vis à vis du foutage de gueule de Chirac, élu sur la « fracture sociale » et qui avait balancé ça aux orties sitôt élu. De même actuellement, le ras le bol vis à vis du foutage de gueule que représente « le sarkozysme » en lui-même, est perceptible partout et d’ailleurs ne cesse de grandir.

  8. Il veut faire un geste ? Qu’il fasse ses valises ! Et sa clique de chiens couchants avec.
    Le 12, on pourra le lui suggérer dans la rue. Et en 2012 les y obliger, par les urnes.
    Révolution citoyenne !

  9. Comme quoi, ces manifs comme les suivants servent et serviront!
    Désolé pour les sarkozistes 😉

  10. Attentat de Karachi : le juge van Ruymbeke va enquêter sur des soupçons de rétrocommissions.

    Le juge d’instruction Renaud van Ruymbeke va enquêter sur des soupçons de rétro-commissions en marge de la vente de sous-marins au Pakistan en 1994 après une plainte de familles de victimes de l’attentat de Karachi en 2002, selon une source judiciaire citée par l’AFP.

    Dans le même temps, les rapporteurs du Conseil constitutionnel avaient préconisé « le rejet des comptes de campagne » d’Edouard Balladur pour la présidentielle de 1995, qui ont été finalement validés, en raison de « versements en espèces non justifiés », poursuivent des sources proches du dossier.

    Edouard Balladur a déclaré publiquement ne rien savoir de cette affaire. Il a reconnu devant la mission d’information parlementaire que 13 millions de francs en espèces (deux millions d’euros) avaient été versés sur ses comptes de campagne en 1995, mais a assuré qu’ils provenaient de dons de militants dans les meetings.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/10/07/attentat-de-karachi-le-juge-van-ruymbeke-va-enqueter-sur-des-soupcons-de-retrocommissions_1421520_823448.html

  11. Cher(s) Amis,
    Dans le cadre de la lutte contre le projet de loi sur les retraites, nos sénateurs du Parti de Gauche ont mis en place un dispositif permettant à tous de suivre les débats au Sénat. En effet, les sénateurs sont appelés à se prononcer sur ce texte qui remet en cause le droit à une retraite à 60 ans à taux plein à partir du mardi 5 Octobre.
    Au Parti de Gauche, comme au Front de Gauche, le cœur de notre projet politique est la « Révolution citoyenne ». Ainsi, nous pensons qu’il est important que tous les citoyens qui le souhaitent puissent s’impliquer activement dans ce débat sur les retraites, symbole de notre contrat social.
    Pour ce faire, nos sénateurs Marie-Agnès Labarre et François Autain vous invitent à vous rendre sur le site du Parti de Gauche, http://www.lepartidegauche.fr , pour suivre tous les deux jours des comptes-rendus de la bataille parlementaire au Sénat (en haut à droite sur le site). En effet, chaque soir, sur les coups de 20h, sera mise en ligne une petite vidéo revenant sur l’évolution de la discussion au Sénat. Cette petite série s’intitule « Chronique de la bataille parlementaire contre le projet de loi sur les retraites ».
La première vidéo est d’ores et déjà en ligne.

    Vous pouvez aussi la retrouver sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xf3jma_chronique-de-la-bataille-contre-la_news.

    Sacha Tognolli

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)