Oct 272010
 

« Le mouvement semble s’essouffler chaque jour un peu plus », annonce la présentatrice intérimaire du 13h de France 2, Sophie Le Saint. Elle illustre le premier volet du triptyque gouvernemental pour tenter de briser la contestation : les mensonges médiatiques (les deux autres étant la répression et la division). Vingt-deuxième jour de grève du zèle pour la défense de nos retraites : voici le Contre-13h de plumedepresse.

Un mouvement d’une ampleur telle que la contestation de la contre-réforme des retraites ne saurait évidemment conserver toutes ses forces en même temps sur tous les fronts. Il est amusant (sic) de voir combien les médias se jettent sur le moindre signe d’affaiblissement pour frétiller aussitôt que la fin du conflit approche. A chaque manifestation, l’on commence par nous annoncer une mobilisation en baisse – « Il s’agit de démoraliser les combattants », analyse Jean-Luc Mélenchon -, pour finir par convenir en fin de journée, malgré des chiffres truqués (pour le nombre de manifestants comme pour celui des grévistes), que les citoyens étaient bien au rendez-vous pas millions. L’on nous tient régulièrement la chronique de l’évolution parlementaire du texte pour signifier là aussi la fin du mouvement : le ministre Eric Woerth ne serine-t-il pas à qui veut l’entendre qu’ « Il ne sert plus à rien de faire grève aujourd’hui » sous prétexte que la loi va être votée ? Surréaliste antienne : que la minorité présidentielle (à peine 30%), encore majoritaire dans les assemblées, pratique le passage en force pour imposer sa contre-réforme inique signifie-t-il pour autant que le peuple, par miracle, va soudain l’accepter ? C’est pourtant ce qu’indique ce titre à la « Une » du 13h de France 2 : « Retraites : la loi pour finir ». Pour finir quoi ? D’achever la crédibilité de l’information livrée sur le service public, ça oui ! Mais ce qui fait le plus peur au Medef, commanditaire de la réforme comme l’avoue sa présidente Laurence Parisot – qui ne craint pas de s’en revendiquer comme « la marraine » – prestement exaucé par ses larbins UMPistes, c’est la pénurie de carburant. Nous en prévenions nos lecteurs dès le 7 octobre, revenant sur le sujet une semaine plus tard pour constater, alors que l’approvisionnement était déjà de moins en moins garanti, que les médias se gardaient bien de l’annoncer. Une communication qui se retourne comme un boomerang contre ceux qui la propagent – et le Premier ministre François Fillon en tête, qui a si longtemps nié toute pénurie : comme si les Français ne constataient pas d’eux-mêmes que les stations d’essence sont à sec !

Mais dans des efforts désespérés pour éteindre le feu, l’on raisonne à courte vue : un mensonge médiatique permet de gagner 24 heures, ou parfois seulement une demi journée, ce qui est toujours ça de pris… Dérisoire et pathétique. Mais faute de trouver une autre solution, ils continuent ! Ainsi, suite à la fin de la grève dans trois raffineries, le choeur politico-médiatique s’empresse d’entonner l’air triomphal de la reprise de l’approvisionnement. Pas de chance : les camarades anarcho-syndicalistes de la Confédération nationale du travail relaient un texte issu d’Indymédia Nantes : « Les raffineries ne redémarreront pas ! (…) La raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin) (…) est alimentée en pétrole brut par un pipeline qui vient du port pétrolier de Fos-sur-mer qui lui est en grève et ne lâche rien. La raffinerie ne peut donc pas redémarrer ! Deux raffineries du groupe Exxon, une à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et une à Port-Jérôme (Seine-Maritime) (…) celle de Fos est alimentée par le même terminal pétrolier de Fos-sur-mer. Celle de Normandie est alimentée par l’entreprise SIM qui est également en grève et ne lâche rien non plus ! La pénurie de pétrole ne s’éloigne pas. L’approvisionnement par bateau ne suffira pas a couvrir les besoins quotidiens. Ce n’est pas le moment de se faire duper par une presse mal renseignée et démobilisatrice ! Continuons à généraliser la grève, à durcir le ton et à soutenir les grévistes. Des caisses de solidarité circulent un peu partout. » A l’heure où ces lignes sont écrites, outre les trois établissements cités ci-dessus, deux nouvelles raffineries viennent de voter la fin de la grève : Total La Mède (Bouches-du-Rhône) et Petroplus Petit-Couronne (Seine-Maritime). Nous allons donc avoir droit à une recrudescence du déferlement médiatique sur l’air du « ça y est, cette fois c’est vraiment fini ». Coup bas pour le moral des troupes mais, là non plus, rien ne redémarrera, les approvisionnements provenant des ports de Fos et du Havre, toujours bloqués ! « Il s’agit de démoraliser les combattants »…  Le mouvement s’essoufflerait-il vraiment ? C’est « oublier » les dizaines d’actions qui s’inventent chaque jour aux quatre coins du pays. Tenez, les éboueurs marseillais ont-ils cessé leur grève qui menaçait de rendre la cité phocéenne insalubre ? « Environ 250 personnes bloquaient mercredi matin les accès à l’incinérateur de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) à l’appel de la CGT pour protester contre la réforme des retraites », rapporte Le Parisien. Et de telles actions se multiplient partout sans que n’en soit informée l’opinion, autrement qu’au plan local – bien obligé !

Sur Facebook, Infos grèves recensait ce matin : « Une centaine de personnes ont bloqué un dépôt de carburant (pendant 1h30), ce matin, à Grigny (Essonne) ; une quarantaine de personnes bloquaient depuis lundi soir un site logistique qui approvisionne le groupe Carrefour, à Bassens (Gironde) ; environ 70 personnes ont bloqué, entre 6h et 9h ce matin, le dépôt RATP de Neuilly-sur-Marne ; une vingtaine de personnes ont bloqué, ce matin, l’accès aux Papeteries de Mauduit à Quimperlé ; plusieurs barrages routiers ont été organisés tout au long de la journée, à Rennes ; une quarantaine de personnes ont bloqué, ce matin, l’accès aux trois entrées du siège du conseil général UMP de l’Orne à Alençon ; dès 4h30, ce matin, le dépôt des bus était bloqué, sur la zone industrielle de Saint-Barthélemy ; même scénario à Nantes, où les dépôts de bus et de trams ont été bloqués ; plus d’une dizaine de lycées perturbés, des opérations de blocages de routes, 2000 jeunes mobilisés ce matin sur l’Île de la Réunion ; le dépôt de carburant de Vovray, près d’Annecy, a été bloqué dès 4h du matin. Débloqué à 5h30 ; les syndicats Sud et CNT ont bloqué ce matin le dépôt de bus Transpole de Sequedin. Leurs collègues de la CGT et de la CFDT, de leur côté, ont retardé le départ de plusieurs TGV en gare de Lille ; les dépôts de carburant de Dijon-Longvic étaient bloqués dès 7h du matin ; dans les Ardennes, dès 5h, l’intersyndicale a bloqué différents lieux stratégiques du département (entre Sedan et Bazeilles, au rond point de Donan accès à Unilin, mais aussi à Cliron, entre Revin et Hirson, ainsi qu’à Vireux, et, à Poix Terron) ; limoges : barrages filtrants sur les routes avec distribution de tracts ; à Caen, plus de 250 étudiants ont bloqué vers 15h le périphérique dans les deux sens ; à Rennes, cet après-midi, plusieurs dizaines de jeunes ont organisé une opération « poubelles barricades » en bloquant l’avenue Janvier ; plus de 500 personnes se sont rassemblées devant le Medef de Nantes, à midi ; affichage de banderoles et mobilisation de plus de 200 personnes, place de la Comédie, à Montpellier ; des manifestants ont bloqué les accès à la zone industrielle de Lamballe ; Lyon : Environ soixante-dix manifestants ont bloqué à midi le tramway T3, reliant la gare de La Part-Dieu à Meyzieu et le Rhônexpress, la liaison vers l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. 500 personnes ont par ailleurs manifesté devant la permanence UMP, dans l’après-midi ; la CGT de l’Isère a bloqué le site de ST Microelectronics à Crolles ; Toulouse : 200 manifestants se sont installés rues Deville et du Collège de Foix pour bloquer quelques heures toute entrée et sortie des camions de la Banque de France. C’est la série des «un jour, une action» censée tenir son monde mobilisé jusqu’à la manifestation nationale de ce jeudi (Source : Libération) ; plusieurs universités étaient bloquées aujourd’hui. La Sorbonne est fermée administrativement depuis 12h30. Une AG devait avoir lieu… ; plus d’un millier de personnes se sont rassemblées devant le Sénat, à Paris, cet après-midi ; à Lorient, plus d’une centaine de lycéens, étudiants et représentants syndicaux (FO et CGT) ont bloqué dans l’après-midi la voie ferrée, au niveau du cours de Chazelles ; etc. » Pardon pour cette énumération fastidieuse mais il s’agit de démontrer la vitalité du mouvement. Pour suivre son actualité, le site Pour une grève générale jusqu’au retrait de la réforme tient à jour autant que possible les actions menées (Perturbations sur France Inter, affiche-t-il comme article le plus récent). Une contestation protéiforme, imaginative, qui coûte au Medef des centaines de millions d’euros chaque jour. Voilà bien pourquoi ils sont en réalité aux abois, derrière leur feinte assurance tranquille, et pourquoi ils tentent par tous les moyens de nous persuader que le mouvement vit ses dernières heures. Voilà pourquoi il faut plus que jamais tenir bon. Tous dans la rue demain !

Soutenez Plume de presse

Cet article vous a intéressé ? L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  49 commentaires à “Fin du mouvement pour les retraites: la grande intoxication”

  1. Tous dans le rue demain! C’est une question de survie. L’enjeu est planétaire car nous assistons à une guerre mondiale de l’oligarchie contre les peuples:
    http://lesouffledivin.wordpress.com/2010/10/27/nous-sommes-dans-une-guerre-mondiale-de-loligarchie-contre-les-peuples/

    • Plus de trains, plus d’avions, plus d’essence, les ports bloqués, des lycées incendiés ou dégradés, des magasins pillés…

      Sous prétexte de lutter contre une réforme des retraites que tout le monde s’accordait à juger indispensable, voilà quelques mois encore, les apprentis-sorciers syndicaux ont livré la France au désordre.

      Les retraites, parlons-en !

      Les gros bataillons des grévistes et des manifestants sont fournis par les catégories de la population les moins concernées par la réforme : les bénéficiaires des régimes spéciaux, qui ne partiront pas à 62 ans, mais à 52 ou 57, et en… 2023 seulement !

      Le cynisme est poussé à son comble quand on lance dans la rue des lycéens désinformés et irresponsables, qui jouent à la manif’ sans savoir que, dans quelques années, ils paieront au prix fort les retraites-grandes vacances de ceux qui les manipulent aujourd’hui.
      Cela, les jeunes l’ignorent, mais pas ceux qui les utilisent et qui leur laisseront en héritage des régimes de retraite déséquilibrés ainsi qu’une dette publique colossale !

      • Personne ne vous croit ici, c’est inutile. Nous savons que les déficits sont politiquement fabriqués et qu’il fallait taxer le capital, au lieu de faire peser 85% de l’effort sur les seuls salariés. Votre propagande ne fonctionne plus.

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Donjipez, Olivier Bonnet, cui cui fit l'oiseau, Elisabeth, chantal rebelle and others. chantal rebelle said: RT @Donjipez: RT @olivierbonnet: Fin du mouvement pour les #retraites: la grande intoxication http://alturl.com/cukjo mensonges médiatiq … […]

  3. Sarko demande à tes copains du Fouquet d’acheter aussi les médias étrangers parce que ta propagande n’est pas totale:

    http://www.romandie.com/infos/News2/101026181703.vjddzokn.asp
    http://www.romandie.com/infos/News2/101026180814.ts7ibm6h.asp

  4. il suffisait d’écouter « là-bas si j’y suis » de daniel Mermet sur france inter pour constater le décalage entre les témoignages des grévistes ou de participants à des actions de blocage ou de contestation, et même des témoignages de simples sympathisants pour constater le gouffre qui sépare les citoyens et la médiacratie porte parole de la pensée unique. Qu’il y ait des centaines d’actions dans le pays n’intéresse pas les mazerolle, ruth elkrief, apathie, sylvestre, pujadas, ferrari, nathalie levy, calvi, menard, pernaut, chazal, achilli, fressoz, jean-gérome machin-truc, giesbert, trehard, marseille, fottorino, lucet,chabot, ockrent,rioufol, samuel etienne, elkabbach, bourdin, nay et tant d’autre.
    Par contre, qu’un signe de fatigue des syndicats ou de manifestant se fasse voir et c’est la curée, chacun y allant de son « le mouvement s’essouffle », « les syndicats se divisent », « les gens se rendent compte que la réforme est nécessaire », jusqu’à l’ignominieux argument « la lassitude des manifestants est une preuve de l’adhésion de plus en plus grande à cette réforme »
    hé ben moi je vais t’en foutre dans la gueule de la lassitude et de l’adhésion tête de noeud (là c’est particulièrement woerth qui est visé) car cette crapule profite du bordel ambiant pour faire passer en douce une saloperie au profit de ses amis turfistes, à savoir que e gouvernement a présenté vendredi, à son initiative un amendement à l’Assemblée nationale. Le texte qui a été adopté prévoit une baisse de la fiscalité sur les paris hippiques de 5,7 a 4,6% avec effet rétroactif au 3 août 2010.
    La nouvelle aura de quoi réjouir la filière hippique puisque La Tribune explique que ce nouveau dispositif se traduira mécaniquement par un accroissement du bénéfice du PMU et donc de France Galop. Elle réjouira tous ceux qui comme Florence Woerth et ses amies défiscalisent, c’est à dire échappent à l’impôt citoyen, en achetant écuries et haras grâce à la loi TEPA votée par un certain Eric Woerth…et que l’’assemblée nationale a adopté la baisse de la taxe sur le chiffre d’affaires publicitaire des chaînes privées à 0,5%.
    Cette taxe avait été initialement instaurée pour combler le manque à gagner de la fin de la publicité sur France Télévision. Le député PS Patrick Bloche a dénoncé « un cadeau aux chaînes privées ». « On en est à la troisième décote », a-t-il souligné. Initialement, cette taxe avait été fixée à 3% mais en réalité ramenée à 1,5% puis ensuite à 0,75% en 2009…
    C’est donc Martin Bouygues prinicpal actionnaire de TF1 qui doit se réjouir et qui ne doit pas regretter sa soirée au Fouquet’s comme le livre blanc de TF1 qui réclamait la fin de la pub sur la télévision publique.
    Par contre, une hausse de 3% sur les tarifs EDF est programmée pour janvier 2011, après une hausse de 3% en juillet.
    donc défiscalisation des loisirs pour riches qui déjà pouvaient défiscaliser les investissements dans les sociétes de courses (à qui on dit merci Mme woerth? mais à m. woerth bien sûr) et en même temps augmentation d’un service nécessaire à tous mais que tous ne pourront payer.
    et le mafieu woerth pérore à la télévision alors qu’au lieu d’être dans un grille de programme télévisuel, il devrait être derriere des grilles de prison. Et en plus d’après lui nous le remercierons bientôt de la saloperie qu’il vient de faire voter par force et on ne sait sous quelles pressions par l’assemblée et le sénat.
    Alors moi je n’en peux plus et je dis qu’il faut sortir la louison de la naphtaline, en graisser les rouages et la remettre en action afin de nous débarrasser de ces pourritures. Que fait on lorsqu’on est envahi par des rats ? On dératise et personne n’y voit d’inconvénient,alors dératisons, dératisons, jusqu’au dernier

    • Ne pas oublier de citer Marie Drucker dont la tête à claques était toute épanouie de bonheur en annonçant en début du Journal de 20H qu’il en était fait, que la loi avait été votée par le Sénat et que par conséquent le gouvernement avait gagné la bataille!!! J’avais comme une envie de l’étrangler…

  5. Et ça continue aujourd’hui en Isère.

    Ce matin alors qu’annoncé publiquement pour débuter à 5h, nous avons bloqué le centre de tri isérois à partir de 3h33. Le premier chauffeur à partir nous a dit : « Vous êtes vache les gars, vous aviez dit que vous arriveriez à 5h, du coup le patron du site nous a fait nous lever 1h 30 plus tôt, et vous êtes déjà là? De toute façon je suis de votre coté. »
    Je crois qu’on a des poulets de 3 semaines en face de nous. Nos oreilles sont meilleures que les leurs. Et oui l’oligarchie aux abois, on a pratiquement que des complices parmi les non grévistes (71% !!!)
    Résultat des courses, une journée perdue pour l’actionnaire, avec des facteurs, des camionneurs payés à rien foutre comme une Lilianne Bettancourt. Et vendredi va falloir que l’actionnaire aligne en plus les heures supplémentaires. Pour sur qu’une partie tombera dans les caisses de solidarités de ceux qui vont mettre le pays à sec de carburant comme une majorité de français le leur demande.
    On était même assez nombreux pour bloquer à deux pas de là, le départ de la quasi totalité des bus de l’agglomération Grenobloise.
    Sarko, Parisot, Bettencourt, « France » ultra riche qui se lève « tôt », venez écouter les klaxons d’encouragement de ceux qui vont bosser, de ceux qui bloquent avant d’aller bosser, et vous verrez la vrai France, pas celle de vos médias qui mentent, non la France qui souffre, qui n’en peut plus de vos mensonges, de votre arrogance, de votre barbarie.

    On a eu aussi un témoignage d’une étudiante qui arrivait de Donges. C’est fou ce qui se passe là-bas en terme d’humanité de solidarités.
    Oligarchie, propriétaires cupides qui nous saignez avec vos loyers confiscatoires, la France d’en bas n’en peut plus de vous.

    Dans ma PME ou 20% des effectifs sont désormais en grève reconductible, demain nous seront presque tous dans la manif. Et ensuite ceux qui ne peuvent pas encore faire grève, continuerons à participer aux blocages avant le boulot et enverront chaque jour des petits chèques aux caisses de grève. Ils veulent que Sarko compte lui même le nombre de chèques reçu (ça c’est encore dans ses cordes) et comme un compteur de téléthon nous le donne chaque soir au 20h.

    Ils tenteront aussi de faire tâche d’huile sur le centre d’affaire. On peut entrer dans la « lutte des classes » par toutes les portes. Les petites, les grandes. chacun selon ses moyens.

    Pour finir je vous donne une idée de pancarte pour les manifs.

    « Regarde ta Rolex, c’est l’heure de la révolte. »

    Salut à toi indispensable Olivier, salut à tous, la lutte continue.

  6. Même bourrage de crâne chez France Culture, journal de 12h30. La présentatrice, Nadine Epstein, nous « informe » :

    « le travail reprend quasiment partout »

    puis nous « réinforme » :

    « neuf raffineries sur onze(?) sont de nouveau opérationnelles »

    et nous chloroforme :

    « i>apaisement également chez les éboueurs qui ont repris le travail tout comme à la SNCF »

    olivier poivre d’arvor, le nouveau dirlo de la chaîne burlesque culturesque a de quoi être satisfait de son (petit) personnel…

    Oyez, si ne m’en croyez, c’est là http://www.franceculture.com/emission-journal-de-12h30-indonesie-le-seisme-suivi-d-un-tsunami-a-tue-plus-de-150-personnes-au-moin

  7. Damned oups et hips, doublon, merci de virer le 18h57

  8. ah, dommage, t’as viré le 18h58…

  9. Y a une info capitale à mentionner : la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) soulève le problème de la livraison des chrysanthèmes pour la Toussaint (Brève dans l’Humanité du 26/10/10)!!!

    Nous étions plus de 1500 devant le Sénat ce mardi 26 octobre. Et demain on continue… on va tous à la manif. Et après la manif, on s’organise pour poursuivre des actions locales.

    Et surtout faites gaffe avec qui vous parlez dans les manifs. Les flics infiltrés sont partout ! Mais bon, ne devenez pas paranos, juste attentifs et prudents.

    Bonne manif à tous.

  10. Vous savez quoi ? Avec des lecteurs tels que vous, je n’ai juste pas le droit de laisser tomber !
    Merci 🙂

    • Surtout pas !!
      Tu es notre seule source d’information, avec quelques autres bien sûr sur la toile !
      Je ne lis plus les journaux officiel, ni ne regarde les magazines de 13h et 20h. Et l’évolution de l’actualité ne m’y incite pas.

      Donc, continue. C’est un ordre !
      😀

      • T’as tort, Yan. Franchis encore une étape… Ça change quoi, si tu regardes pas les JT ? les bœufs et les beaufs continuent à les regarder, eux.
        Alors, deviens pur esprit, entre en lévitation au-dessus de ton canapé, et regarde le JT : à cette hauteur-là, tu hurleras de rire en te tapant tes cuisses de pur esprit !
        Moi, ça fait quelques semaines que je ne peux plus les écouter sans beugler de joie, tellement ils sont prévisibles !

        Évidemment, il reste les bœufs et les beaufs, cloués à la moquette. Mais on finira peut-être par en convaincre quelques-uns, dans la rue, devant une station-service, ou tout autre endroit stratégique…

        Là-dessus, je dois bien admettre que cette propension à l’hilarité est largement entretenue par la contre-information véridique dispensée par notre cher taulier !…

  11. […] les retraites: la grande intoxication Posted by Équipe Signes des Temps on October 27, 2010 Plume de presse, 27 octobre […]

  12. Demain, pendant la manif, nous devrons faire gaffe aux policiers casseurs.

    Dimanche 24 octobre 2010, sur France Inter et i-télé, Jean-Luc Mélenchon accuse Brice Hortefeux de donner des ordres à des policiers casseurs.

    Aussitôt, dès dimanche soir, Brice Hortefeux et des syndicats de policiers accusent Mélenchon de mensonge, calomnie, diffamation, etc.

    Ce soir, mercredi 27 octobre, quel est le bilan ?

    1- Brice Hortefeux n’a toujours pas porté plainte contre Mélénchon.

    2- Le syndicat Synergie Police n’a toujours pas porté plainte contre Mélenchon.

    3- Le syndicat Unité SGP FO-police n’a toujours pas porté plainte contre Mélenchon.

    4- Le syndicat Alliance n’a toujours pas porté plainte contre Mélenchon.

    5- Etc.

    Pourquoi ?

    Parce que ce que dit Mélenchon sur les policiers casseurs, c’est vrai.

    Voilà pourquoi.

    C’est tout.

    Si les syndicats de policiers ou si Brice Hortefeux portent plainte contre Mélenchon, ils vont se retrouver au moment du procès avec :

    – des vidéos

    – des photos

    – des témoins, dont au moins trois ont déjà témoigné sur internet en donnant eux-mêmes leur nom !

    Le procès contre Mélenchon serait une bombe atomique pour les policiers casseurs et pour Brice Hortefeux.

    • Oui, mais Thibault n’écoutant que son courage et son mobile commence à faire marche arrière, disant que finalement il ne parlait pas de casseurs, ne faisait pas le lien flic et casseur.

      Ce personnage est décidément quasiement falôt. Quel dynamisme supplémentaire aurait eu le mouvement social et la résistance, depuis des années, si on avait eu un Xavier Mathieu à la tête de la Cégète, et si les Dumas, les Le Duigou et autres, membre du CN de la CGT et aussi du Who’s who et du Siècle, l’officine go-between fréquentée par les « salauds » de l’info et la racaille patronale.

  13. […] qui s’est levée. Renforcement ou fin du mouvement ? On n’en sait rien même si l’intoxication bat son plein. Mais la fracture est bien plus ample encore et l’idéologie dominante est moribonde; ce […]

  14. Qui gouverne la France ? Quel est le point commun entre Woerth ,Sarko, Copé, Poujadas, Drucker, DSK, Bettencourt, Fabius, Claire Chazal, Dassault, Kouchner, Delanoë, Attali …(etc, etc) ? : la liste est non-exhaustive. Vous comprendrez après avoir cherché les biographies de ces gens sur Internet pourquoi ils se foutent de la France. N’oublions pas le Bilderberg qui donne des consignes ultralibérales aux dirigeants occidentaux qui n’en sont que des pions. C’est un complot de l’oligarchie contre les peuples qui va nous mener au désastre.

  15. @ PacoB

     » On peut entrer dans la « lutte des classes » par toutes les portes. Les petites, les grandes. chacun selon ses moyens.  »

    Celle-ci on s’en souviendra longtemps ; Excellent.

    Pour info :

    J’ai entendu l’émission aujourd’hui de Daniel Mermet avec Jean-Luc Mélenchon. Très bien. Mais figurez-vous que j’ai aussi entendu le répondeur :

    Une présidente d’association qui vient d’embaucher une personne sous
     » contrat aidé  » a laissé le message suivant :

    Elle a eu la surprise de constater que tout  » emploi aidé  » était forcé – j’ai bien dit forcé – de souscrire à la caisse de retraite
    MEDERIC de Guillaume Sarkzosy !!!

    Il n’y a qu’un choix possible pour « les emplois aidés  » : C’est la caisse de retraite par capitalisation MEDERIC / SARKOZY …ou RIEN !

    Étonnant non ?

    Et après ils appellent ça,  » libéralisme « , la « liberté, tcheu, tcheu, tcheu » … comme disait feu Alain Madelin.

    Voilà ce que ces enfoirés glissent dans leurs lois comme clauses spéciales qui valent obligation et forçage.

    Chez nous on appelle ça CORRUPTION

    A demain dans la rue.

  16. Tout le monde a vu cette vidéo dans laquelle un « casseur » à capuche donne un coup de pied dans le dos d’un monsieur à cheveux blancs.

    Deux versions s’affrontent pour savoir qui est ce casseur, que certains surnomment « le ninja ».

    1- La version de Patrice Ribeiro, du syndicat Synergie-Officiers.
    « On sait qui c’est. C’est un militant d’extrême-gauche extrêmement violent et extrêmement connu » assure à RTL Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie-Officiers.

    2- La version de Jérémy Robine, docteur en géopolitique, enseignant en géopolitique (à l’Institut Français de Géopolitique) et en cartographie (IFG et Sciences-po Paris).

    Jérémy Robine a témoigné dans un débat organisé sur le site internet du journal « Le Monde ».

    http://www.lemonde.fr/societe/reactions/2010/10/25/sur-le-web-des-rumeurs-croissantes-autour-de-policiers-casseurs_1430775_3224_1.html

    “Jérémy Robine, docteur en géopolitique.

    25.10.10 | 19h17

    Le 18/10, par curiosité je suivais la manifestation sauvage, en retrait trottoir de droite avec des journalistes (on me voit courir dans la vidéo). Je me suis retrouvé à moins de 10 mètres de la scène de l’attaque de la banque etc. J’ai suivi le ninja ensuite, je l’ai perdu à l’entrée de l’opéra, et je l’ai retrouvé rue de Charenton avec un brassard Police, puis lorsqu’il a quitté le dispositif, par l’autre côté de la rue, où j’étais pour mieux voir. Je crois que c’est clair, comme ça, non ?”

    Alors ?

    Qui dit la vérité ?

    Qui ment ?

  17. Bonsoir à tous. Contente de trouver vos infos en rentrant, ça redonne le moral. J’ai collé à l’arrière de ma voiture l’affiche « grève générale » avec les petits poissons qui mangent le gros …. et une autre avec juste écrit « résistance ». Demain je vais à la manif avec mon fils, lycéen, qui « textose » (si l’on peut dire) pour mobiliser tous ses copains.
    Bon courage et bonne lutte à tous !

  18. Pourquoi ce conflit va t il durer et pourquoi sarkozy ira jusqu’au bout du bout pour ne pas céder quitte à mettre le pays à feu et à sang ?
    Pour 3 raisons :

    1 – Le démantèlement du système de financement des retraites par répartition servira les intérêts de Mederick (société d’assurance et de capitalisation) dont guillaume sarkozy (monsieur frère 1) est délégué général. Une société est encours de constitution, « sevriena »
    http://www.politis.fr/Sevriena-l-entreprise-sarkozyste,11865.html
    en partenariat avec la bpce (dont pérol comme par hasard a été nommé dirigeant par nicolas) et la caisse des dépôts et consignation qui comme par hasard gère le fonds de garantie des retraites. la fortune de guillaume sarkozy est assurée avec un marché de 40 milliards jusqu’à 110 milliards en 2020

    2 – Après avoir démantelé le financement des retraites par répartition, l’immonde gnome va s’attaquer à la sécurité sociale et faire la fortune du très discret françois sarkozy mentor des zozos de l’arche de zoe mais surtout heimervice président du conseil de surveillance du très influent groupe bioalliance pharma qui se gavera avec le plan alzheimer auquel tient tant notre naboléon et pour cause
    http://sarkofrance.blogspot.com/2010/09/le-plan-alzheimer-de-nicolas-guillaume.html

    3 – la fortune des frangins faite il ira après son 2° mandat (c’est ainsi qu’il voit les choses)les rejoindre et partager avec eux le festin qu’il aura mitonné

    Bon appétit….

    peut être…..

    parce que les français ne sont pas si cons que ça et que ses chateaux en espagne ont toutes les chances de s’effondrer avant d’avoir été finis de construire

  19. Lisez ça :

     » C’est la tradition que des policiers soient infiltrés dans la population. Ils le font couramment.  »

    ah, bon ? et moi qui pensait vivre en démocratie !!! mince alors !!!

    Article : ouverture d’une enquête contre les flics travestis en syndicalistes CGT :

    http://www.rue89.com/2010/10/27/policiers-infiltres-en-manif-a-lyon-le-prefet-lance-une-enquete-173521

  20.  » Une opposition frontale à la réforme des retraites…
    Les salariés des DOM-TOM, régis par l’article 73 de la Constitution (Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane) sont à la même enseigne que ceux de métropole : l’ensemble des lois sociales françaises leur sont applicables.

    Comme en métropole, les organisations syndicales sont mobilisées contre la réforme des retraites. Territoires socialement sinistrés par un chômage massif, les salariés, les jeunes et la population répondent massivement aux initiatives des organisations syndicales locales  »

    DOM TOM dans l’action contre le projet
    http://www.cgtst2n.fr/article-dom-tom-dans-l-action-contre-le-projet-59464423.html

    Infos complémentaires :
    « Appel à une grève générale mardi en Guadeloupe, Martinique et Guyane »

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/france/afp_00292534-appel-a-une-greve-generale-mardi-en-guadeloupe-martinique-et-guyane.htm

    La Réunion :
    http://www.clicanoo.re/11-actualites/31-social/262020-les-lyceens-a-nouveau-dans-la-rue.html

    Nouvelle Calédonie : Des fins de mois de plus en plus difficiles
    http://www.lnc.nc/

  21. Bonjour,
    je n’ai ni télé ni radio, je m’informe sur le net…Quand même, il m’arrive accidentellement de tomber sur une info extraordinaire : les cris d’orfraie ou de vierge indignée d’Estrosi et des syndicats sur les profits de Morlex…Les actionnaires français sont vertueux, Peugeot and Co ne font pas de profits…Lagarde et Parisot sont des agnelettes…Bon je vous laisse compléter votre propre liste.
    J’espère que tout à l’heure nous serons nombreux dans la rue pour dire aux khalifes des syndicats et du PS, entre autres, que nous ne sommes pas dupes.

  22. Chaque membre de ce gouvernement corrompu ose nous affirmer sans sourciller en nous regardant droit dans les yeux, un mensonge éhonté. Ils se considèrent intouchables, et nous méprisent. Nous n’avons jamais été aussi loin dans le cynisme d’état. Parce qu’ils ont été ELUS, donc légitimés. Rappelons-leurs que nous avons élu « des représentants du peuple » et non pas des chefs de bande oligarchiques au service de la ploutocratie.

    Sachez ministres et présidents que ce n’est pas le peuple qui est à votre service, mais que c’est vous qui êtes au service du peuple.
    Vous, ministres et présidents, êtes au service du peuple !

  23. La France n’a pas besoin de réforme, elle a besoin d’une révolution !

  24. Ne jamais oublier que Sarko/Hortefeux se sont formés sous Pasqua et ont bien intégré les méthodes du SAC, se souvenir de Malik Oussekine. Ils sont capables de tout. Patricia est de bon conseil : méfiez-vous. Les sales bêtes acculées deviennent féroces. Prenez bien soin de vous. Message d’une immobile avec vous.

  25. Elie Domota :

    « Nous appelons les centrales syndicales françaises à décréter un mouvement reconductible et durable et à durcir le ton contre le gouvernement Fillon. »

    C’est autre chose que nos « Filopat et Patafil » de la CGFDT.

  26. CA VA PETER PAS SEULEMENT EN FRANCE MAIS DANS TOUTE L EUROPE !!!

    il etait temps

    OCCUPATION OU BLOCAGE DES RADIOS ET TELEVISION NATIONALE BLOQUONS LES ISSUS A CES PSEUDO JOURNALISTE DU BILDERBERG ET DE LA TRILATERALE

  27. je ne suis en principe pas concerné par la réforme des retraites puisque né avant 1951, mais citoyennement, républicainement, humainement je suis partie prenante dans ce conflit qui oppose une oligarchie inhumaine à tout un peuple.
    J’ai vu des ouvriers perdre des journées d’un petit salaire alors qu’ils ont charge de famille et très certainement des crédits à assumer, je les ai vus la nuit, dans le froid tenir des piquets de grève, je les ai vus prendre des coups de matraque par la garde prétorienne du dictateur à talonnettes, j’ai participé à toutes les manifestations, et pour quel résultat ? Voir ce funeste lundi 25 octobre les 2 principaux responsables syndicaux s’aplatir comme des crepes face à une parisot qui n’en espérait pas tant.

    Alors ma colère et mon dépit sont tellement immenses que je ne trouve pas les mots pour les exprimer
    je laisse le soin à CSP de résumer ce que j’en pense
    http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2010/10/je-ne-suis-pas-homophobe.html

    et à vogelsong de développer
    http://piratages.wordpress.com/2010/10/27/2912/

    « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »
    Voltaire

  28. Vous n’avez pas remarqué?
    Dorénavant, quand la France est en grève, plus personne n’aperçoit le nain.

  29. The Guardian soutient quant à lui les manifestants. Vive la presse étrangère libre !

    http://www.jeune-garde87.org/2010/10/27/les-francais-se-battent-pour-lavenir-de-leurope-the-guardian/

  30. Tous les médias (sauf sur le net et donc ici) n’ont eut cesse de nier ce mouvement de grève – malgré que 70% de français l’approuvent – et aujourd’hui (le 28) leur message est de soulagement car « le mouvement s’essouffle ». Ce mouvement qu’il ne voyaient pas s’essouffle, étonnant non ? Les plus marrant, France Info, dont le personnel est en grève depuis un moment, claironne dans ses flashs que ce qui n’existe pas s’essouffle !
    Ce qui m’écœure, c’est qu’en 2012 on ne pourra pas les foutre dans un placard, les 4/5iéme sont dans le privé…
    Merci Olivier.

    • J’ai entendu l’un de ces flash tout à l’heure : la journaliste n’a donné qu’un chiffre national : 200 000 personnes dans la rue. Elle ne s’est même pas donnée la peine de donner le chiffre syndical, donc ! (que j’ignore à l’heure où je vous réponds)

    • Peut-être qu’on les mettra quand même dans un placard : on pourra décréter constitutionnellement (nouvelle assemblée constituante nommée par le peuple en vue d’une VIe République) la nationalisation de leurs radios, télés, journaux…
      Pour une nouvelle constitution, voir le programme du Parti de Gauche, et l’exposé de Mélenchon dans son excellent petit livre « Qu’ils s’en aillent tous ! Vite, la révolution citoyenne ».

  31. C’est classique, quand un journalisme officiel est professionnellement à bout de souffle, il a tendance à projeter sa propre tare sur la face de l’autre, des autres, de monsieur  » toul’monde « , du gréviste en particulier.

    Pour un mouvement qui tient depuis bientôt DEUX LONGS MOIS et entre dans son troisième, on a vu pire comme souffle au cœur.

    Beaucoup de monde ce matin dans les rues de Bordeaux. A donf’ !

  32. Difficile de comprendre que sur 12 raffineries, 6 ont repris le travail.
    Alors certes il n’y pas de pétrole brut mais quand même. Cela fait froid dans le dos: l’impression d’être trahis, entre autres par la CGT.
    Le nainpoléon doit bien se frotter les mains, lui tout bronzé revenant du Maroc!

  33. à cpolitic

    Ruse de guerre. Les salariés reprennent le travail pour se refaire une santé si vous voyez ce que je veux dire – de toute façon d’autres prennent le relais à Fos -sur- mer ou ailleurs. Les bateaux n’accostent pas. Pas d’essence. On passe le flambeau, c’est beau.

    On ne plie pas.

  34. Belle et grande manif à Lyon. Bonne ambiance. Beaucoup de monde. On a défilé, en gros, de 11 à 14h. Aucun incident. Les flics quasi invisibles. Rien à voir avec le dispositif quasi chilien du 19.

    Les syndicats disent 35 000 je crois. Au niveau national la CGT dit 2 millions.

    • super ambiance à Nantes

      depuis presque dix ans que je n’en rate pas une seule, c’est la plus belle que j’ai connu. Des sourires, de la rigolade, de la musique, de l’ambiance, et des autocollants sur toutes les grosses bagnoles du quartier chic (ça j’adore)

      quoiqu’il arrive, il s’est passé quelque chose qui ne partira pas de sîtôt.

  35. […] l’a compris que La mobilisation faiblit nettement. Le contraire serait étonnant, avec un tel matraquage sans précédent qui tend à déclarer hors la loi toute manifestation puisqu’on vous dit que […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)