Oct 012010
 

Quel dommage qu’il faille lire la presse étrangère pour y voir clair sur l’affaire de la procédure d’infraction que l’Union européenne n’a pas du tout abandonnée, contrairement à ce que prétendent nos menteurs du pouvoir. Voici ce qu’en écrit le quotidien belge Le Soir, sous la plume excédée de notre consoeur Joëlle Meeskens, article mis en ligne par Courrier international.

« Eric Besson a « la tête haute » [« La France sort la tête haute dans l’échange qu’elle avait avec la Commission », a-t-il déclaré le 29 septembre devant l’Assemblée nationale]. Le ministre français de l’Immigration et de l’Identité nationale ne voit dans la décision européenne « aucun camouflet » pour sa politique, « au contraire ». Il ne voit pas davantage où est le problème quand il désigne à son ministère l’objectif de fabriquer de « bons Français ». Le quai d’Orsay lui aussi se « félicite » que la Commission européenne n’ait pas engagé à ce stade de procédure d’infraction pour discrimination [une procédure d’infraction a toutefois été lancée pour non-respect des règles européennes dans sa politique d’expulsion des Roms]. On se pince. La France non seulement ne fait pas profil bas, mais elle bombe le torse en prétendant avoir raison contre le reste du monde ! Le gouvernement français réalise-t-il à quel point les mots ont un sens ? Les propos de Bruxelles sont carrément manipulés. Non, la commissaire Viviane Reding n’a pas « pris acte » du fait qu’aucune discrimination n’avait été commise à l’encontre des Roms. Elle demande à en savoir plus et exige des preuves, c’est très différent. C’est la deuxième fois que la France prétend entendre l’inverse de ce que la commissaire dit. Au lendemain de sa déclaration menaçant Paris d’une procédure d’infraction, Viviane Reding n’avait pas du tout exprimé d’ « excuses » pour avoir évoqué la seconde guerre mondiale, comme l’avait alors prétendu Nicolas Sarkozy. Elle avait – cela n’a rien à voir – « regretté l’interprétation » de ses propos… »

Relire sur plumedepresse Roms : les cinq mensonges d’Eric Besson

Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Partagez cet article

  8 commentaires à “Roms : quand la presse belge met les points sur les i”

  1. tout a fait d’accord avec vous , mais veuillez preciser « le gouvernement francais » plutot que « la France », en effet suivant les sondages, 71 0/0 des francais sont en desaccord avec le president.

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Olivier Bonnet, Isabelle. Isabelle said: RT @OlivierBonnet: Roms : quand la presse belge met les points sur les i http://www.plumedepresse.net/?p=773 […]

  3. Toute honte bue…

  4. C’est lamentable, et à la fois c’est la dénonciation d’une technique psychologique ouvertement utilisée de façon offensive. La deuxième hypothèse étant celle de la déficience mentale qui consiste à filtrer de manière aberrante la perception de la réalité.

  5. La Libre Belgique : http://www.lalibre.be/culture/mediastele/article/611982/la-voie-de-carla.html fait la critique de l’énoooooooorme émission de ce soir :
    sur France 3, la télé de Pfimlin/Sarko !!! La veulerie n’a plus de limites !

  6. Mais heureusement qu’on a « des » journalistes français pour le déplorer.:-)
    Deux semaines pour en fournir les preuves si je ne me trompe pas.
    Que vont-ils trouver à fournir ?

  7. J’aimerai savoir où sont passés les 20 milliards de l’Europe attribués à la condition des ROMS ?
    Est-ce que cette somme sert à améliorer leur sort, où qu’ils soient, vu l’apartheid qu’ils ont vécu en Roumanie il serai naturel qu’ils désirent vivre ailleurs .

    Est-ce que la majeure partie de ces 20 milliards vont encore servir aux voyages « d’étude » de nos chers élus au sujet de la question ROMS ?
    De beaux voyages en Roumanie en perspective mais ce n’est pas en dormant dans des 5 étoiles et en faisant 90% de tourisme et 10% de diplomatie qu’on peut envisager le problème des ROMS. Dans le privé on appelle cela des séminaires, souvent c’est destiné à souder les équipes en s’éclatant. Les politiques ont inventé « voyages d’études » pour ajouter une notion de travail dans leurs voyages 90% de tourisme aux frais de la communauté .
    (pour ceux qui sont intéressés j’ai même les agendas de ces « voyages d’étude », bonnes tables, hôtels luxueux et visite des lieux touristiques (1 à 2 heure de travail cool par jour maximum !)

    Les ROMS sont des déportés permanents, c’est bien à cela que nous voyons que l’heure est grave on en viens même à s’en prendre aux plus malheureux d’entre-nous .

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)