Avr 062020
 

Les plumonautes savent ô combien d’éminentes personnalités se sont succédé dans cette rubrique mais l’on dirait que nos Ferme ta gueule ! ont été inventés pour elle ! Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, s’illustre ainsi dans ce registre avec une confondante opiniâtreté.

Notez que nous étions prévenus : alors qu’elle n’était encore que conseillère en communication de Sa Suffisance Présidentielle, n’avait-elle pas déclaré : « J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président«  ?

Citons Libération pour détailler les dernières perles de notre experte en foutage de gueule : « Appelée à expliquer l’appel du ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, à venir « rejoindre la grande armée de l’agriculture française », la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a répété que « les gens qui pouvaient le faire avaient vocation à aller donner un coup de main rémunéré dans les régions où il y a des récoltes ». Et d’ajouter cette précision inopportune : « Il va sans dire que nous n’entendons pas demander à un enseignant, qui aujourd’hui ne travaille pas compte tenu de la fermeture des écoles, de traverser toute la France pour aller récolter des fraises gariguettes. » Les profs et instituteurs, qui assurent la continuité pédagogique à distance ou font classe aux enfants des soignants, apprécieront. » Pour tenter de rectifier cette énorme bourde, la porte-parole a expliqué : « [mon] exemple n’était vraiment pas le bon. Je suis la première à mesurer combien l’engagement quotidien des professeurs est exceptionnel. Nous savons tous l’engagement des professeurs pour assurer la continuité pédagogique, donc pas de polémiques inutiles ! » Mais « la première à mesurer combien l’engagement quotidien des professeurs est exceptionnel » avait pourtant affirmé à peine quelques heures plus tôt qu’ils ne travaillaient pas ! Du grand art.

Mais le summum des sibethises concerne le sujet des masques de protection : « Vous savez quoi? Moi, je ne sais pas utiliser un masque. Je pourrais dire : je suis ministre, je mets un masque. Mais en fait, je ne sais pas l’utiliser. Ce sont des gestes techniques, précis sinon on se gratte le nez sous le masque et on a du virus sur les mains, on a une utilisation qui n’est pas bonne et ça peut être même contre-productif ». Ou comment dire n’importe quoi pour tenter de justifier l’absence coupable de masques. La conclusion caustique de Samuel Gonthier de Télérama est parfaite : « Je comprends mieux : les autorités ont organisé la pénurie de masques pour nous éviter la contamination. Notre gouvernement est vraiment très prévoyant. »

https://www.youtube.com/watch?v=N8saQ2mQE2U
Partagez cet article

  Une commentaire à “Sibeth Ndiaye, « Ferme ta gueule » d’honneur”

Laisser une réponse pour Penin Annuler le commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.