Jan 142013
 

spbMais quelle idée ! Quelle mouche a donc pu piquer le président « socialiste » de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, pour nommer au Conseil supérieur de l’audiovisuel Sylvie Pierre-Brossolette ? À en juger par son édifiant curriculum vitæ de journaliste, voilà bien une femme de droite pur sucre ! Outre son appartenance au club très sélect Le siècle (comme Laurent Joffrin, soi-disant de gauche, mais on s’éloigne du sujet !), son parcours passe par la rédaction en chef adjointe du nauséabond Figaro magazine puis par la direction adjointe de la rédaction de cet immonde torchon qu’est Le Point ! Hebdomadaire au sein duquel elle a pu peaufiner sa rhéthorique anti-mahométane, comme en témoigne le joli florilège de Unes ci-dessous.

couv le point

C’est d’ailleurs dans les colonnes du Point qu’elle a pondu ce paragraphe immortel, à propos de l’affaire du Sofitel de Dominique Strauss-Kahn : « Quelle image donnons-nous au monde quand les télévisions de la planète entière montrent un prestigieux Français pénétrer dans le tribunal de New York, piteux, mal rasé et toujours menotté, pas mieux traité que les malfrats de couleur déférés avant et après lui devant le juge ? C’est ravageur. » Tellement ravageur que cet extrait lui a valu un mérité Y’a bon award, « récompense » qui « épingle le racisme ordinaire dans les médias », comme le résume Télérama.

Et devinez la meilleure, puisque meilleure il y a ? La mégère est nommée, en remplacement de Rachid Arhab, « au poste particulièrement dévolu à la promotion de la diversité dans les médias ». Gageons que nous verrons désormais, grâce à elle, bien davantage de malfrats de couleur à l’antenne ! Heu, le changement, c’est pour quand ?

Partagez cet article

  22 commentaires à “Sylvie Pierre-Brossolette au CSA : la discrimination des minorités au pouvoir !”

  1. Aux larmes citoyens!

    Cette France fait vraiment pitié…

    En guerre aux 4 coins du monde, en guerre contre les immigrés, en guerre contre les homosexuels, en guerre contre les pauvres, en guerre contre les jeunes, en guerre contre l’enseignement, en guerre contre le service publique, en guerre contre les travailleurs, en guerre contre les prisonniers, en guerre contre les sans papier, en guerre contre le peuple…

    Que souffle le vent de la Liberté, que se déchaîne la tempête de l’insurrection!

    Misère…

  2. Le changement?

    Il est grand temps que nous nous en occupions nous-même!

    Expropriations et autogestion! Vive l’Anarchie!

    Misère…

  3. Ah ça! c’est culotté ! Fallait quand même oser !
    J’admire une telle audace, c’est inouï de manquer de scrupule à ce point, de se moquer de l’institution en question…

  4. Cette nomination n’est pas étonnante car les politiciens (ps, ump, eelv, modem..) grenouillent entre eux :
    – aux pouvoirs : national et local
    – aux clubs comme le siècle

    Qu’elle est l’utilité du CSA , du conseil économique et sociale, des 400 comités théodules… ?
    caser les copains et leur assurer un bon salaire pour un petit boulot inutile.

    • Tout de même, la logique pour un « socialiste » de pousser une journaliste de la droite dure m’échappe. Quant au CSA, il est censé éviter les excès des télévisions… Si seulement il jouait vraiment son rôle !

      • Je comprend ton interrogation si l’on considère que les solfériniens ont encore quelque chose de socialiste, mais Valls est-il moins à droite que la susdite ? Et la politique de la clique au pouvoir est-elle vraiment différente de celle de la camarilla précédente ?

  5. Bon , ben au fait même de cette décision, cela donne une idée de l’idéologie a gauche, disons de ceux du ps qui pensent de ce fait conserver une main idéologique sur la population. Car il suffit de faire l’analyse des images de l’élection de hollande sur la place de la bastille, pour mettre en perspective cette décision et donc une volonté, de vouloir conserver cette partie du sarkozysme.

    Pour ce qui est des malfrats de couleur, vont sans doute produire dans le temps, une fidèle réplication du hollandisme.

    http://www.youtube.com/watch?gl=BE&feature=related&v=wX802Daje8g

    Pour le plaisir, chanson du sarkozysme, voyons si cela prend une ride…………..

  6. Bartolone n’aurait-il pas chercher à calmer la droite extrême et l’extrême droite qui s’étaient indignées de rage lors de la nomination de Schrameck ?
    Du coup, deux nominations de droite…

  7. Cette.. mégère ? non… trop bourge pour cela ! N’est pas Morano qui veut !
    Cette péronnelle – c’est mon substantif préféré pour qualifier la versaillaise Pécresse – cette péronnelle, donc, est la petite-fille de Pierre Brossolette, l’héroïque résistant suicidé pour échapper aux tortures de la Gestapo et se taire à jamais, éditorialiste au Populaire, compagnon de Blum.
    Un trait d’union entre le prénom et le nom du grand homme, c’est ainsi que les « dynasties » s’échafaudent… Le fils du grand homme était banquier et giscardien. Le carnet d’adresses, les P.-B. le doivent au gaullisme : le résistant était gaulliste. Sa mort l’a statufié comme tel, au siècle des siècles. Et la petite-fille est au Siècle…
    Sans son nom, cette femme ne serait rien. Elle n’est rien.

  8. Brossolette avait été aussi nommée conseiller personnel du Président de la République par Sarkozy,comme rédactrice en chef de son service politique

  9. Grande bourgeoise parisienne de 59 ans ? Comme vous dites, les minorités au pouvoir !

    Pas avec ça qu’on va re-regarder leur télé…

  10. AU sein du CSA je crois qu’à chacun est dévolu un secteur de compétence, quel sera le sien ? Même si elle « remplace » ad hominem Rachid Arhab, a redistribution n’est pas impossible… à suivre… Bonne journée malgré tout !

  11. A chaque épisode (Reims, MES, Florange, Ayraultport, etc…) je me dis que là, cette clique de fauxcialistes a touché le fond, mais non, il creuse toujours plus profond pour atteindre les abysses et dégoûter la gauche et la foule de ceux qui à force d’écœurement commettent l’erreur de ne plus aller faire parler les urnes!!!

  12. Olivier que deviens-tu ?
    Tu as décidé de ne plus suivre ces « socialistes ». Ils veulent maintenant s’attaquer à la protection sociale (Assurance maladie et CAF : la politique familiale). Nous aussi, on va converger vers les statistiques allemandes (1 enfant par femme ce qui a pour conséquence que le solde naturel allemand soit très négatif – naissance : environ 8 pour mille et mortalité près de 11 pour mille).
    Je crois que les grandes conquêtes du conseil de la résistance vont être éradiquées par ce gouvernement.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)