Août 272012
 

« Bernard Tapie va bien, merci pour lui, annonce le magazine belge 7/7. L’ancien homme d’affaire français a profité des indemnités colossales perçues dans l’affaire de la vente d’Adidas par le Crédit Lyonnais pour acheter peu de temps après un méga-yacht totalement rénové qui contient notamment une salle de cinéma et des suites luxueuses. Et quand il n’est pas à bord, Tapie le loue à la semaine. » Le confrère reproduit une vidéo de présentation du palace flottant, baptisé Rebornmise en ligne par Médiapart, la commentant ainsi : « ce bâteau de cinq ponts, rénové en 2010, dispose de toutes les commodités imaginables. La piscine sur le pont supérieur est à elle seule le parfait reflet de l’excentricité des lieux puisque, grâce au système « water jetstream », on peut y créer un courant artificiel ou nager à contre-courant. Une fois à l’intérieur, un gigantesque salon, surmonté d’un atrium et vitré sur le pourtour, diffuse une lumière tamisée qui permettra à l’ancien président de l’Olympique de Marseille de savourer encore plus le jugement rendu en septembre 2010. Bien entendu, les autres pièces, dont une salle de cinéma, dégagent le même luxe. Si à la vue de ces clichés, l’idée vous prend de faire une petite escapade en mer, sachez que pour la modique somme de 800.000 euros… la semaine, vous aurez le plaisir de naviguer à bord de ce palace flottant. Carburant, repas et boissons non inclus ! » On ignore le prix d’achat du bateau. Mais l’on se souvient par contre de cette déclaration de Tapie, en date de septembre 2008, qui prend aujourd’hui toute sa saveur : « Rassurez-vous, il ne me restera pas de quoi racheter le Phocéa ! » a le toupet d’ironiser l’obscène personnage, dans une interview au Parisien/Aujourd’hui en France, titrée Quelle violence contre moi ! (rien que ce titre…), écrivions-nous alors. Le pire de cette provocation, c’est que le luxueux quatre-mâts a été hypothéqué par l’affairiste en 1992 pour 95 millions de francs de l’époque, soit environ 14,5 millions d’euros : suivant ce calcul, il lui restera bien plus qu’il n’en faudrait pour le racheter ! (…) Sur le montant qui restera dans les poches de Tapie après acquittement de ses impôts sur l’opération, nos chiffres – ceux de toute la presse – étaient faux : son bénéfice ne sera pas de 40 à 50 millions d’euros mais « entre 106 et 144 millions d’euros« . « Pas de quoi racheter le Phocéa », hein ? »

Pour mémoire, toute l’affaire sur l’ancien site de plumedepresse : Bienvenue en monarchie bananière (19 juillet 2008) ; La prophétie de François Bayrou (21 juillet 2008) ; Taisez-vous, Bernard Tapie ! (27 juillet 2008) ; De quoi Christine Lagarde a-t-elle la tête ? (29 juillet 2008).

Partagez cet article

  4 commentaires à “Tapie ou le cynisme triomphant : merci (Lagarde et) Sarkozy !”

  1. Pas étonnant. Absolument pas.
    Et même cynisme du gouvernement de l’époque : Lagarde au même moment refusait d’indemniser les 15 000 mineurs et/ou descendants de la grêve de 1948, sur lesquels 60 000 CRS avaient été lâchés.En faisant appel en cassation au jugement qui ordonnait à l’état de les indemniser, Lagarde montre clairement où sont ces amis : elle avait mis plus d’empressement à aider Tapie…

    J’avais fait un dessin, et avec, tous les liens/sources.
    http://galien.canalblog.com/archives/2011/06/17/21421696.html

  2. Pour un scandale, c’est un véritable scandale… Ca me donne des envies farfelues, comme par exemple, d’aller squatter ce Palace avec tous mes compagnons de misère qui, bientôt, ne pourront plus payer le loyer (qui monte de façon exorbitante) de ce foyer pour personnes âgées, voire handicapées, qui sont sont bien loin de rouler sur l’or!!! Qu’allons-nous devenir si jamais cela devait continuer ???

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)