Nov 192011
 

Interpellé par Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, sur les résultats de la politique d’austérité en Grèce – qui démontre que l’Europe entière, avec les théories libérales, va tout droit dans le mur -, sur les cadeaux aux riches, sur la fraude fiscale et les fraudes patronales, infiniment plus importantes que celle des fraudeurs aux prestations sociales contre lesquels l’UMP part en croisades, à aucun moment Jean-François Copé, secrétaire général du parti au pouvoir, n’a daigné répondre. Vous allez me dire : mais qu’aurait-il pu répondre ? Nous sommes d’accord, la politique qu’il prône avec ses amis de la mafia présidentielle, est indéfendable. Donc il ne pouvait pas répondre, mais il n’a même pas fait semblant, se contentant de botter en touche, changer de sujet, couper la parole, caricaturer, railler… Tout en émaillant son discours de « il faut dire les choses » : tu parles ! Copé, comme les autres mais c’est l’un des pires, bien que la barre soit haute en matière de nullité à l’UMP, n’est qu’un minable camelot qui vend du vent. « Des paroles et des actes » sur France 2 avec Copé, c’était vraiment :

Partagez cet article

  11 commentaires à “Vous avez vu Copé dans « Des paroles et des actes » ?”

  1. bonjour Olivier,
    je venais juste de terminer un billet sur le même sujet (à paraître d’ici 15 jours), lorsque je me suis dit que tu avais dû toi-même analyser la chose… Banco !
    Il m’a manqué la suite avec Jack Lang, mais déjà que j’avais moi aussi une sérieuse envie de vomir…

  2. Au-delà de l’arrogance insupportable que Copé trimballe, croyant à tort qu’elle compense sa morgue réactionnaire et ses idées révoltantes, il suffit de trois éléments pour cadrer le personnage.

    – Le Canard a rapporté que Sarkozy le voyait comme un autre lui-même.
    – Il a persisté plusieurs années dans le conflit d’intérêt manifeste, en continuant à bosser à mi-temps pour son cabinet d’avocat.
    – Il n’a toujours pas donné ni la nature ni l’étendue de son patrimoine.

  3. Copé, vit dans un monde où il est avocat d’affaires, ministre, richissime. Pas le monde de Karim, chômeur, manœuvre intermittent, pauvrissime. Les deux sont pourtant d’origine étrangère… http://partageux.blogspot.com/2011/11/karim.html

  4. […] Vous avez vu Copé dans « Des paroles et des actes » […]

  5. Caricaturer son débatteur, lui couper la parole, se moquer, il n’a fait que ça. Dur pour JLMélenchon qui ne s’est pas laissé démonter et qui jamais n’est rentré dans son jeu, mais a essayé de rehausser le débat à chaque fois, tel Sisyphe sur son rocher…
    Ce qui m’a vraiment énervé, c’est quand (au sujet du nucléaire, je crois) Mélenchon a réussi à lui clouer le bec pendant quelques phrases et je voyais Copé avec une expression étonnée, silencieux et se demandant sûrement ce qu’il pourrait encore lui envoyer à la figure, et bien, c’est Pujadas qui a coupé la parole à Mélenchon pour venir au secours de Copé et lui redonner la parole. Scandaleux !

    • Pujadas, je le déteste! Je hais sa gu…, ses commentaires, son dos rond devant les minables qui nous gouvernent… Dehors, Pujadas et que l’on ne vous revoie plus jamais sur nos antennes!!!

  6. Copé, digne représentant de ceux qui, pour le moment nous gouvernent (oui, je veux croire de toutes mes forces que cela ne va pas durer)! porte sur son visage toute l’hypocrisie et la duplicité telles que cela en est insupportable et donne la nausée!!!

  7. […] Vous avez vu Copé dans « Des paroles et des actes » ? […]

  8. […] Vous avez vu Copé dans « Des paroles et des actes » ? Ce contenu a été publié dans 7 d'ailleurs par Olivier Bonnet. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)